Sélection de News Presse 2012 - 2006
(voir les années 2005 - 2004)

Edito : Le « Collectif Santé et Nucléaire - IndependentWHO » a organisé les 12 et 13 mai 2012 à Genève, un « Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection : de Tchernobyl à Fukushima » Les Actes sont maintenant disponibles dans un volume de 160 pages A4 abondamment illustré de graphiques et de photos, pour lequel une souscription est ouverte sur le site d'IndependentWHO.

Pourquoi ce Forum, pourquoi ces Actes ?

Plus de 26 ans après le début de la catastrophe sanitaire de Tchernobyl, presque deux ans après le commencement de celle de Fukushima, le scandale de l'omerta sur les effets des rayonnements ionisants continue. Dans la région de Fukushima, il y a de plus en plus de malades dans la zone sinistrée, notamment des enfants. Comme les victimes de Tchernobyl, les citoyens, médecins et scientifiques indépendants japonais sont obligés de s'organiser face aux carences des autorités et des organisations internationales, dont l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui, malgré les leçons sur les effets des rayonnements ionisants qu'elle aurait dû tirer de Tchernobyl, est toujours soumise à l'accord du 28 mai 1959 qu'elle a signé avec l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA).
C'est pour parer à cette carence et mettre l'OMS, les gouvernements et les autres institutions internationales et nationales devant leurs responsabilités que le « Collectif Santé et Nucléaire IndependentWHO », qui regroupe des organisations et des citoyens de plusieurs pays, a organisé ce Forum.  Il a réuni des scientifiques indépendants et des représentants de citoyens du Japon avec leurs homologues du Bélarus, de Russie, France, Belgique, Royaume-Uni et Suisse ainsi que des élus et des journalistes. Ils ont cherché ensemble de nouvelles pistes pour mettre en oeuvre une véritable information et une radioprotection efficace en impliquant la société civile dans leurs pays respectifs et ailleurs dans le monde.
Ces pistes sont détaillées dans les Actes de ce Forum, un livre qui révèle la richesse des  interventions et des discussions qui ont eu lieu lors de ces deux journées et qui y sont intégralement retranscrites (voir quelques extraits de ces Actes). Ce livre sera mis en PDF sur notre site prochainement. Néanmoins nous pensons qu'il constitue une ressource précieuse en version papier, à consulter et à faire connaître autour de soi.

 

Edito : Les co-gestionnaire du nucléaire

Quand on entend Europe Ecologie Les Verts et d'autres parler de transition énergétique vers un monde meilleur à base d'énergies renouvelables avec du nucléaire pendant encore 20 ans ou plus, on se rappelle que Dominique Voynet, Ministre verte à l'Environnement et à l'Aménagement du Territoire de la "Gauche plurielle" à partir de 1997, signait l'extension de l'usine MELOX, productrice de MOX et l'installation à Bure d'un "laboratoire" d'étude du stockage des déchets radioactifs à vie longue, et que Les Verts siégeant au conseil régional PACA, tout en ne s'opposant pas vraiment au projet ITER, signèrent en décembre 2006 le principe de 1 euro pour Iter, 1 euro pour les renouvelables ".

Quand, les élus verts au Parlement Européen votent en novembre 2009, un texte comprenant la résolution suivante : " ... le passage... à une économie à faible intensité de carbone conférera à l'énergie nucléaire un rôle important dans le bouquet énergétique à moyen terme... ", ils votent presque à l'unanimité, pour ce texte, notamment Eva JOLY, Daniel COHN-BENDIT, Michèle RIVASI, Yannick JADOT, José Bové lui s'est courageusement abstenu !!!

Quand le député EELV Noël Mamère dénonce, à propos du projet Astrid (d'étude du réacteur nucléaire de quatrième génération), un nouvel accroc à l'accord signé entre son parti et le PS sur le nucléaire (demandant à son parti de s'interroger sur son vote de confiance au gouvernement), ce vert pâle oublie que dans les années 80 il chantait les louanges notamment du surgénérateur Superphénix dans ce qu'on appelle chez les journalistes des "ménages" au service de l'industrie nucléaire. Le même Noël Mamère vient, néanmoins et sans surprise, de voter ainsi que tout le groupe parlementaire EELV la confiance au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Cà c'est de l'indignation !

Quand le président François Hollande se prononce pour une exploitation au plus tôt par Areva, si possible avant la date prévue de 2014, de la mine géante d'uranium Imouraren au Niger, elle dit quoi Cécile Duflot ministre d'un gouvernement pro-nucléaire ? Il dit quoi le sénateur Jean-Vincent Placé ? Rien ! La soupe est trop bonne ?

Et Pascal Durand le nouveau porte parole d'EELV il dit quoi... : "Pour Europe Écologie Les Verts, les entreprises françaises, où qu'elles se trouvent dans le monde, doivent s'y montrer exemplaires. Elles doivent s'imposer les mêmes normes environnementales qu'en France et respecter, a minima, les normes sociales définies par l'OIT. EELV réaffirme qu'un autre « développement » économique et humain est possible au Niger : il passe par un nouveau partenariat avec la France et l'Europe, la généralisation de l'agriculture vivrière et, par exemple, par la mise en valeur du potentiel solaire incomparable du pays. La France, pour pouvoir utilement accompagner cette transition, doit elle-même s'engager dans une transition énergétique qui l'amènera à réduire sa dépendance à l'uranium."Il ne veut pas fermer les mines d'uranium non, il dit "RÉDUIRE SA DÉPENDANCE À L'URANIUM", et la "sortie du nucléaire" grâce a la fameuse "transition énergétique", c'est pour quand ??? Jamais !

Quand "l'écolo libéral" Daniel Cohn-Bendit nous déclare en aparté sur le nucléaire "faudrait arrêter, mais on peut pas", on se rappelle que son (toujours) conseiller et frère, Gabriel Cohn-Bendit, dans Libération du 6 janvier 2000, proposait sous le titre "Vacances vertes". " Pourquoi ne pas imaginer un service civil, garçons et filles, géré par le ministère de l'environnement, où l'on formerait les jeunes à intervenir dans des situations telles que tremblements de terre, inondations, feux de forêts, accident nucléaire ".

Quand la direction du Réseau Sortir du Nucléaire fait la promotion du scénario Négawatt de sortie du nucléaire en 22 ans et que, au nom du "tous ensemble", elle soutient la politique d'EELV, encore membre de cette pseudo fédération d'associations et de partis politiques, que peut bien attendre la lutte antinucléaire de ce "Réseau" ?

Quand Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France déclare page 11 dans Direct Matin n°495 le 29 juin 2009 : "Mieux vaut prolonger les centrales qu'en construire de nouvelles... Une grande partie des centrales pourrait voir leur vie prolongée de dix ans, voire même de vingt ans...". on se dit quoi ? Il est antinucléaire lui ?

Quand l'ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l'Ouest) invite à un débat public (de concertation) sur la gestion post-accidentelle d'un accident nucléaire à l'université de Caen, elle réalise le rêve des autorités, associer la population ou les associations qui se présentent comme ses défenseurs, pour préparer la co-gestion du futur désastre. 

Quand Monique Sené du GSIEN (Groupement des Scientifiques pour l'Information sur l'Energie Nucléaire) se fait le chantre de la contre-expertise et participe comme "contre expert officiel" à la concertation sur les installations nucléaires, que fait-elle à part démontrer que le nucléaire est "gérable" ?

Quand Maxime Combes, un apparatchik d'Attac, pense qu'il est politiquement inacceptable qu'à Lézan en août 2011 il y ait eu un vote direct à main levée pour "L'arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire" et se débrouille pour faire supprimer le mot "immédiat" et revoter pour un beaucoup plus neutre "Arrêter le nucléaire civil et militaire", c'est bien afin de ne pas effrrayer la nouvelle grande "union" de la gauche et des organisations environnementales avant la présidentielle de 2012.

Comment osent-ils encore se prétendre antinucléaires, eux qui participent à la prolongation du nucléaire et à sa co-gestion avec les pouvoirs en place ?

Extrait de texte de la Coordination Stop-Nucléaire

 

Edito : Le Japon est sorti (au moins provisoirement) du nucléaire sans revenir à la bougie ni attendre la "transition énergétique" !
Jour historique pour le Japon, message d'espoir pour le monde. Ca y est, ce jour tant attendu par les Japonais est enfin arrivé, le 5 mai 2012, tous les réacteurs nucléaires sont arrêtés ! Pour la première fois depuis 1970. Beaucoup célèbrent cette nuit au Japon.

Avant le 11 mars 2011, 54 réacteurs étaient en service, 14 mois plus tard, ils sont tous à l'arrêt. Certains parce qu'ils ont subi des avaries sérieuses dues au tremblement de terre, d'autres parce qu'ils arrivent dans une phase normale de maintenance, d'autres enfin parce que la population s'y oppose. Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima est tellement grand que le peuple japonais fait désormais pression sur les autorités locales pour ne jamais revivre ce cauchemar. Maintenir la pression est encore nécessaire pour que ce jour ne soit pas qu'un mirage. Car le gouvernement entend bien continuer à produire de l'électricité nucléaire. Il a d'ores et déjà donné son accord pour la reprise d'exploitation de plusieurs réacteurs. Un bras de fer va donc s'engager entre la population et l'industrie atomique. Pourtant, le combat antinucléaire a déjà gagné. Cette journée est historique car le Japon vient de démontrer clairement qu'il était possible de se passer de cette énergie destructrice. Le monde entier est maintenant au courant : il n'est pas besoin de revenir à la bougie quand on arrête le nucléaire ! Les pays qui persistent à vouloir utiliser cette énergie ou qui se lancent aveuglément dans le nucléaire devront-ils attendre d'avoir leur propre catastrophe pour comprendre ?   [fukushima.over-blog.fr]
Devant l'indigence des propositions des partis politiques de tous bords ou des ONG « écologistes », le temps est venu de rappeler que depuis des années, existe en France un point de vue antinucléaire dissident pour un arrêt immédiat du nucléaire.
Nous ne pouvons nous satisfaire d'une proposition d'accompagnement de la sortie du nucléaire sur 10 ans, 22 ans, 30 ans ou plus, ni des négociations de certains partis politiques visant à des compromis électoralistes qui au final, ne tiennent aucun compte de la dangerosité inacceptable de cette industrie.
Qui pense encore que la catastrophe nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent, que des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la « phase d'urgence », et maintenant pour une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme (le CODIRPA) pour les territoires français dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets ?
Faut-il attendre un nouveau désastre avec ses dramatiques conséquences sanitaires, sociales, économiques, pour sortir de cette impasse nucléaire ? Combien de morts, de territoires contaminés, de centaines de milliers de tonnes de déchets radioactifs légués aux générations futures avant que le cauchemar ne prenne fin ?
L'arrêt immédiat du nucléaire ne relève pas d'un délire irrationnel, ni d'une utopie. L'arrêt immédiat du nucléaire, c'est du concret, c'est applicable, c'est possible maintenant ! Nous n'avons pas à attendre un développement hypothétique des énergies renouvelables en courant tous les jours le risque d'une catastrophe.
Des solutions existent : arrêt de la production d'électricité pour l'export, de l'auto-consommation de la filière nucléaire, utilisation maximum des capacités hydroélectriques et des centrales thermiques classiques existantes (charbon, fioul, gaz). Nous savons que de nouvelles centrales thermiques au gaz ou charbon peuvent être construites très rapidement, et que le remplacement des centrales nucléaires par du thermique classique n'influera que très marginalement sur les émissions globales de gaz à effet de serre.
Mettre fin au danger des centrales nucléaires n'est pas un problème technique, mais un problème politique qui dépend de l'exigence de la population vis-à-vis de ses représentants. L'incontournable urgence n'est malheureusement pas d'attendre un changement de société ou de modèle économique pour un monde meilleur. L'urgence est de sauver nos vies !   [Coordination STOP-NUCLEAIRE]

- Le Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection : de Tchernobyl à Fukushima organisé par le Collectif IndependentWHO, pour l'indépendance de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), s'est tenu à Genève du 12 au13 mai.

- Europe Ecologie Les Verts au gouvernement : L'inacceptable accompagnement du nucléaire !

Nucléaire civil et militaire, c'était il y a 26 ans et 50 ans,
mais les victimes survivantes continuent d'être malades ou de mourir :

- 26 ans après Tchernobyl, la catastrophe continue ! -
Pour les «liquidateurs» c'est déjà plus de 100 000 morts et plus de 200 000 invalides, et pour les populations exposées à la contamination le bilan dépassera le million morts à travers le monde.
En janvier 2010, l'Académie des sciences de New York (NYAS) a publié le recueil (sous la direction d'Alexei Yablokov) le plus complet de données scientifiques concernant la nature et l'étendue des dommages infligés aux êtres humains et à l'environnement à la suite de l'accident de Tchernobyl «Chernobyl: Consequences of the catastrophe for people and the environment». Cet ouvrage (dont on peut lire une version réduite et traduite par Wladimir Tchertkoff en Word (.doc), ou en PDF,) met à la disposition du lecteur une grande quantité d'études collectées dans les pays les plus touchés: la Biélorussie, la Russie et l'Ukraine. Les auteurs estiment que les émissions radioactives du réacteur en feu ont atteint dix milliards de curies, soit deux cents fois les retombées des bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki, que sur les 830 000 «liquidateurs» intervenus sur le site après les faits, 112 000 à 125 000 sont morts, et que le nombre de décès à travers le monde attribuables aux retombées de l'accident, entre 1986 et 2004, est de 985 000, un chiffre qui a encore augmenté depuis cette date.

- Il y a 50 ans, l'essai nucléaire raté du 1er mai 1962 au Sahara -
Le tir nucléaire Béryl à In Eker dans le Hoggar saharien, était censé expérimenter la première bombe pour les Mirage IV de la dissuasion nucléaire, Yves Rocard décrit l'accident : "A l'instant du tir quelque chose s'est trouvé inadéquat, les portes se sont brisées et le tube de mesure a craché un affreux nuage de fumée noirâtre qui portait les débris radioactifs de la cavité..." sous les yeux effarés de plusieurs centaines de militaires et civils dont les deux ministres français Pierre Messmer et Gaston Palewski, une panique incroyable suivit ce fiasco des experts du CEA chargés de la mise au point des bombes. Le jour même, 900 militaires et civils durent être "décontaminés" et, comme ces mesures avaient été inefficaces, il fallut encore en décontaminer 775 dans les 8 jours qui suivirent, sans compter les militaires les plus contaminés qui furent expédiés dans le plus grand secret à l'hôpital militaire Percy.

Agenda/action :
Le Chefresne 22 au 24 juin: Assemblée anti-THT, week-end de résistance

Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les materiaux de construction

Edito : Forum scientifique et citoyen sur la Radioprotection, de Tchernobyl à Fukushima
Pourquoi ce forum :
Depuis plus d'un demi-siècle, les conséquences sanitaires des accidents nucléaires, tels que Tchernobyl et Fukushima, et des activités nucléaires en général, ont été cachées au public. Une dissimulation internationale, de haut niveau, impliquant les États, l'industrie nucléaire, et les institutions publiques internationales a été coordonnée par la CIPR et l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA), dont un des mandats est de promouvoir l'utilisation pacifique de l'atome dans le monde.
L'Organisation Mondiale de la Santé est complice de cette dissimulation. De fait, suite à l'Accord entre l'OMS et l'AIEA, signé le 28/5/1959, l'OMS n'est pas autorisée à fournir des informations au public, entreprendre des recherches, ni venir en assistance aux populations, sans l'aval de l'AIEA qui dépend elle-même du Conseil de Sécurité. Depuis deux ans, l'OMS n'a même plus de département « Rayonnement et Santé ». Cette situation intolérable révèle une abdication de toute responsabilité de la part de l'OMS dans ce domaine critique du nucléaire et de la santé.
Les normes internationales de radioprotection sont établies depuis 1950 par la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR), dont les recommandations sont suivies par les États et les Organisations Internationales. Or, les valeurs et les méthodes de la CIPR pour déterminer les doses et les risques de rayonnement ionisant sur la santé humaine empêchent de reconnaître les effets d'une contamination interne distincte de l'irradiation externe : avec, pour conséquence directe, de nier la morbidité et la mortalité qui sévissent chez les populations qui vivent en milieu contaminé.
Ceci explique que le bilan officiel de Tchernobyl, en date du 5/09/2005 cosigné par les agences de l'ONU, est d'une cinquantaine de morts liée directement à l'accident et 4000 morts potentiels à terme Or, fin 2009, sous l'égide de l'Académie des Sciences de New York a été publié le livre de A.Yablokov, V. et A. Nesterenko, recueil le plus complet à ce jour sur «Les conséquences sanitaires et environnementales de Tchernobyl ». Sur la base de milliers d'études, incluant des études de terrain, les auteurs estiment qu'il y a eu des centaines de milliers de décès suite à l'accident de Tchernobyl. Ils soulignent également l'accroissement de la morbidité, en particulier chez les enfants.
De tels écarts dans les estimations des victimes rendent impératif de comprendre le pourquoi et le comment de telles différences. D'autant que la catastrophe de Fukushima - sans doute aussi grave que celle de Tchernobyl - rend impératif et urgent de se poser la question de l'information aux populations sur la contamination radioactive et d'envisager les mesures de radioprotection qui sont [encore] possibles.
Devant la carence des institutions internationales et de ses dirigeants, des chercheurs et des citoyens japonais se sont rapprochés des chercheurs indépendants d'autres pays pour être informés et conseillés. Le partage des connaissances et de l'expérience autour des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima est la raison d'être de ce Forum scientifique et citoyen qui a pour thème la radioprotection. Celui-ci va aborder la question des « normes » en confrontant les données officielles avec l'expérience et d'autres modèles théoriques défendus par des scientifiques indépendants pour en rendre compte. Il va aborder aussi le problème de la radioprotection, en définissant son champ et ses limites. Un manuel de radioprotection élaboré par l'Institut Belrad de Minsk (Biélorussie) a été traduit récemment en japonais. Il sera présenté en français, lors de ce forum, car nous savons, depuis Fukushima, que nul ne peut se dire à l'abri d'un accident.    [lire la suite..., voir le programme du forum et le communiqué de Presse.]

Sélection de News le 21/2/2012:
Fukushima: Les risques de cancer largement sous estimés pour les enfants
Poubelle nucléaire de Bure: Deux organisations ont été créées pour arroser d'argent élus et collectivités
Des milliers de manifestants contre le nucléaire au Japon
Sarkozy: «On ne fermera pas Fessenheim»
Valognes Stop Castor: Un mois avec sursis pour des bloqueurs du train de déchets nucléaires
Centrale de Brennilis: le démantèlement partiel se poursuit
Commercialement le nucléaire se porte à peu près bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium le condamne)
En dépit du froid et du nombre de centrales nucléaires divisé par deux, l'Allemagne exporte de l'électricité vers la France
Iran: séisme de magnitude 5 aux environs de la centrale nucléaire de Bouchehr
Blague du jour: Claude Allègre reçoit le prix Atoms for Peace
Le nucléaire au sein de l'éducation nationale
Les non-accidents en France
Une critique du livre "Sortir du nucléaire, c'est possible" publié par le Réseau en septembre 2011, dont le titre n'est qu'un détournement du titre du livre "Il faut sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe. C'est possible !" de R. et B. Belbéoch sur une vraie sortie rapide du nucléaire...
Rumeurs japonaises sur un «accident» dans un surgénérateur chinois
Nucléaire, explosion des prix !

Edito : En France, la robustesse des cuves des réacteurs est-elle assurée en cas d'accident grave ?
L'acier des cuves des 6 réacteurs du palier CP0 (2 à Fessenheim, 4 au Bugey) contient des zones ségrégées avec des hétérogénéités riches en phosphore appelées "veines sombres". Pour Fessenheim la question a été posée à l'Autorité de Sûreté Nucléaire: ces "veines sombres" peuvent-elles conduire à la rupture de cuve en cas d'accident grave nécessitant un refroidissement rapide du coeur ? (problème de l'évolution de la température de transition fragile-ductile suite à l'irradiation neutronique de l'acier de la cuve du réacteur) Pas de réponse de l'ASN pour l'instant... c'était avant Fukushima, lire l'article page 13 à 17 du bulletin n°120 du comité Stop Nogent, qui conclut que les vieux réacteurs sont à arrêter d'urgence !
Mais le danger nucléaire ne concerne pas seulement les vieux réacteurs. Le réacteur n°1 de Civaux (d'une puissance nette de 1495 MWe) a inauguré la saga des fissures du palier N4, ces réacteurs (2 réacteurs à Civaux et 2 à Chooz, couplés au réseau entre 1996 et 1997) censés être le fleuron du nucléaire français...
L'incident de Civaux (inondation par rupture de tuyauterie) a eu lieu 4 mois 1/2 après la mise en service. Un record ! Après diverses interprétations on s'est aperçu que les tuyauteries se corrodaient partout où il y avait un mélange d'eau chaude et d'eau froide. La corrosion existait aussi à Chooz. En fait, c'est le réacteur en fonctionnement qui permet de valider, ou ici d'invalider, un changement de tracé de tuyauterie, une augmentation du taux de combustion, le choix d'un alliage des gaines combustibles, etc...
Un réacteur nucléaire est d'une complexité recouvrant tellement de champs, tant théoriques que technologiques, que sa réalité échappe complètement aux citoyens (ce qui devrait sceller définitivement le sort du nucléaire), et les accidents majeurs montrent que la réalité échappe aussi, malheureusement, aux concepteurs, aux exploitants et aux autorités chargées de la sûreté nucléaire. La seule réalité tangible c'est la catastrophe et ses conséquences (Tchernobyl près d'un million de morts entre 1986 et 2004, Fukushima, probablement 417 000 cancers supplémentaires d'ici 50 ans dans la seule zone contaminée des 200 km) qui nécessitent l'arrêt d'urgence de la production d'électricité par les réacteurs nucléaires en utilisant tous les moyens disponibles actuellement, dont les combustibles fossiles gaz, charbon et fioul !

Sélection de News le 21/2/2012:
Fukushima: Les risques de cancer largement sous estimés pour les enfants
Poubelle nucléaire de Bure: Deux organisations ont été créées pour arroser d'argent élus et collectivités
Des milliers de manifestants contre le nucléaire au Japon
Sarkozy: «On ne fermera pas Fessenheim»
Valognes Stop Castor: Un mois avec sursis pour des bloqueurs du train de déchets nucléaires
Centrale de Brennilis: le démantèlement partiel se poursuit
Commercialement le nucléaire se porte à peu près bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium le condamne)
En dépit du froid et du nombre de centrales nucléaires divisé par deux, l'Allemagne exporte de l'électricité vers la France
Iran: séisme de magnitude 5 aux environs de la centrale nucléaire de Bouchehr
Blague du jour: Claude Allègre reçoit le prix Atoms for Peace
Le nucléaire au sein de l'éducation nationale
Les non-accidents en France
Une critique du livre "Sortir du nucléaire, c'est possible" publié par le Réseau en septembre 2011, dont le titre n'est qu'un détournement du titre du livre "Il faut sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe. C'est possible !" de R. et B. Belbéoch sur une vraie sortie rapide du nucléaire...
Rumeurs japonaises sur un «accident» dans un surgénérateur chinois
Nucléaire, explosion des prix !

Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito : Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?
Devant l'intolérable tragédie de Fukushima, devant l'indigence des propositions des partis politiques de tous bords ou des ONG « écologistes », le temps est venu de rappeler que depuis des années, existe en France un point de vue antinucléaire dissident pour un arrêt immédiat du nucléaire.
Nous ne pouvons nous satisfaire d'une proposition d'accompagnement de la sortie du nucléaire sur 10 ans, 20 ans, 30 ans ou plus, ni des négociations de certains partis politiques visant à des compromis électoralistes qui au final, ne tiennent aucun compte de la dangerosité inacceptable de cette industrie.
Qui pense encore que la catastrophe nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent, que des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la « phase d'urgence », et maintenant pour une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme (le CODIRPA) pour les territoires français dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets ?
Faut-il attendre un nouveau désastre avec ses dramatiques conséquences sanitaires, sociales, économiques, pour sortir de cette impasse nucléaire ? Combien de morts, de territoires contaminés, de centaines de milliers de tonnes de déchets radioactifs légués aux générations futures avant que le cauchemar ne prenne fin ?
L'arrêt immédiat du nucléaire ne relève pas d'un délire irrationnel, ni d'une utopie. L'arrêt immédiat du nucléaire, c'est du concret, c'est applicable, c'est possible maintenant ! Nous n'avons pas à attendre un développement hypothétique des énergies renouvelables en courant tous les jours le risque d'une catastrophe.
Des solutions existent : arrêt de la production d'électricité pour l'export, de l'auto-consommation de la filière nucléaire, utilisation maximum des capacités hydroélectriques et des centrales thermiques classiques existantes (charbon, fioul, gaz). Nous savons que de nouvelles centrales thermiques au gaz ou charbon peuvent être construites très rapidement, et que le remplacement des centrales nucléaires par du thermique classique n'influera que très marginalement sur les émissions globales de gaz à effet de serre.
Mettre fin au danger des centrales nucléaires n'est pas un problème technique, mais un problème politique qui dépend de l'exigence de la population vis-à-vis de ses représentants.
L'incontournable urgence n'est malheureusement pas d'attendre un changement de société ou de modèle économique pour un monde meilleur. L'urgence est de sauver nos vies !

STOP-NUCLEAIRE
Arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire
Contact : stop.nucleaire@yahoo.fr ­ 06 82 45 13 89

Premiers signataires:
Stop-Nogent, Collectif Antinucléaire 13, Infonucléaire, Stop Nucléaire 31 l'Antidette, Sortir du Nucléaire Cornouaille, Collectif Antinucléaire de Saône et Loire, Sortir du Nucléaire nord-Franche-Comté, Collectif Antinucléaire 84, Collectif Sortir du Nucléaire 79, Mouvement Citoyen Lotois pour la Sortie du Nucléaire, CLADE Limousin, Stop Nucléaire 56, Association de Défense des Monts d'Auriat, Comité de Défense de la Vigie, ...

- Décès de Roger Belbéoch -

News 25/11/2011:
Camp antinucléaire de Valognes : Des centaines d'activistes ont perturbé le départ du convoi vers l'Allemagne.
Les centrales nucléaires japonaises sont construites et gérées avec irresponsabilité et approximation ! (Témoignage d'un technicien chaudronnier, rédigé en 1996)
Incident nucléaire à Marcoule:
1 mort, des blessés et des radiations, Villeneuve-Lès-Avignon et l'ouest d'Avignon impactés 
Fukushima:
voir le dossier Criirad et les infos sur Cartoradiations et sur le Blog de kokopelli

Edito : 25 ans après, la catastrophe de Tchernobyl continue !
Pour les "liquidateurs" c'est déjà de 25 000 à 125 000 morts et plus de 200 000 invalides, et pour les populations exposées à la contamination un bilan qui sera selon les estimations de 14 000 à plus de 985 000 morts à travers le monde !
L'étendue des zones contaminées, les niveaux de contamination rencontrés, l'importance numérique des populations concernées font de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl une catastrophe industrielle sans précédent. Les pressions occidentales se sont exercées dès le début de la crise ouverte par l'explosion du réacteur n°4 de la centrale afin de minimiser l'impact sanitaire de l'accident concernant les effets biologiques à long terme (cancers et effets génétiques) de l'exposition aux radiations des habitants de l'ex-URSS. En fait, l'émergence de problèmes sanitaires inédits avec un accroissement visible de la morbidité, en particulier chez les enfants, dès les premières années ayant suivi l'accident ont relégué les effets à long terme au second plan, mais comme eux ils ont été minimisés, voire niés, tant par les autorités sanitaires soviétiques que par les experts occidentaux. L'argument souvent avancé pour nier les observations faites sur le terrain par les médecins locaux est qu'elles ne correspondent pas aux effets observés chez les survivants japonais des bombes atomiques. Or les deux situations ne sont pas identiques. A Hiroshima et Nagasaki il s'est agi essentiellement d'irradiation externe en un temps très court (et le suivi de mortalité a commencé 5 ans après le flash de la bombe). A Tchernobyl il y a d'abord eu une "phase d'urgence" (assez longue puisque les rejets se sont poursuivis durant tout le mois de mai) avec irradiation externe par le nuage et les dépôts au sol, contamination interne par inhalation et ingestion de produits contaminés suivie d'une exposition chronique essentiellement due à l'irradiation interne par ingestion d'aliments contaminés pour laquelle il n'y (avait) aucune donnée expérimentale fiable, Tchernobyl constituait la première mondiale d'une "expérimentation" à grande échelle.
En janvier 2010, l'Académie des sciences de New York (NYAS) a publié le recueil (sous la direction d'Alexei Yablokov) le plus complet de données scientifiques concernant la nature et l'étendue des dommages infligés aux êtres humains et à l'environnement à la suite de l'accident de Tchernobyl «Chernobyl: Consequences of the catastrophe for people and the environment». Cet ouvrage (dont on peut lire une version réduite et traduite par Wladimir Tchertkoff en Word (.doc), ou en PDF,) met à la disposition du lecteur une grande quantité d'études collectées dans les pays les plus touchés: la Biélorussie, la Russie et l'Ukraine. Les auteurs estiment que les émissions radioactives du réacteur en feu ont atteint dix milliards de curies, soit deux cents fois les retombées des bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki, que sur les 830 000 «liquidateurs» intervenus sur le site après les faits, 112 000 à 125 000 sont morts, et que le nombre de décès à travers le monde attribuables aux retombées de l'accident, entre 1986 et 2004, est de 985 000, un chiffre qui a encore augmenté depuis cette date.
Et la France de son côté se préparait déjà (avant Fukushima) de deux façons différentes aux conséquences d'un "petit" Tchernobyl sur son sol:
-
La version "hard": La France "se prépare militairement" à l'accident majeur !
- La version "soft": Le CODIRPA pour la gestion participative d'une vie durablement contaminée après un accident nucléaire en France...

Lire la suite...
Infonucléaire, le 22/4/2011.

A lire:
- Une fiction pédagogique sur un accident à Nogent-sur-Seine: A partir du 26 avril sur villesurterre.com sous la forme d'un feuilleton, une adaptation du roman de Hélène Crié et Yves Lenoir : Tchernobyl-sur-Seine, paru en 1987.

A écouter:
- Sur la RTBF par marc Molitor: "Vivre avec Tchernobyl: retour sur un avenir contaminé" (Nozozybkov, Belrad, les liquidateurs, l'association "Les Enfants de Tchernobyl"...).

A voir (rappel il y a 17 documentaires sur Tchernobyl sur Infonucléaire):
- Sur FR3 Strasbourg Tchernobyl 1986-2011.
- Un "webdocumentaire" sur www.lemonde.fr/lazone.

Accident Majeur toujours en cours au Japon: Fukushima proche du "syndrome chinois" !
(Suivre les infos au quotidien sur Cartoradiations et sur
le Blog de kokopelli)

19 mai: Tepco commence à avouer l'ampleur du désastre (début de "syndrome chinois" sur le réacteur n°1, et peut-être sur les n°2 et n°3...)
Japon: La Corruption médiatique qui protège TEPCO et la censure gouvernementale des médias
Fukushima: Peut-être 417 000 cancers supplémentaires d'ici 50 ans dans la seule zone contaminée des 200 km.
12 avril: L'accident de Fukushima classé 7 (au même niveau que Tchernobyl) sur l'échelle médiatique Ines graduée de 0 à 7

Rappel: "Cette échelle, utilisée au plan international depuis 1991, s'appuie à la fois sur des critères objectifs et des critères subjectifs. Appliquée par une soixantaine de pays, elle est destinée à faciliter la perception par les médias et le public de l'importance des incidents et des accidents nucléaires. Elle ne constitue pas un outil d'évaluation et ne peut, en aucun cas, servir de base à des comparaisons internationales : en particulier, il n'y a pas de relation univoque entre le nombre d'incidents sans gravité déclarés et la probabilité que survienne un accident grave sur une installation." Extrait de L'échelle INES de classement des incidents et accidents nucléaires ASN 2007.

Pour la CRIIRAD, ce classement arrive trop tard: Hypothèses et calculs auraient dû servir à protéger les habitants !
"L'urgence, c'est d'évaluer les niveaux de risque et de dimensionner en conséquence les mesures de protection. OU, PLUS EXACTEMENT, C'ETAIT L'URGENCE D'IL Y A 4 OU 5 SEMAINES ! Il aurait fallu anticiper, évaluer les doses que les habitants étaient susceptibles de recevoir et décider en conséquence des contre-mesures à prendre pour limiter, autant qu'il est possible dans de telles conditions, l'irradiation et la contamination des habitants des zones les plus affectées". Extrait de Japon: les experts calculent, les populations subissent.
- Des débits de dose de plusieurs microSieverts par heure (µSv/h), voire de plusieurs dizaines de µSv/h, ont été, sont encore, couramment mesurés que ce soit dans la zone de mise à l'abri (20-30 km) ou à l'extérieur, avec des valeurs dépassant même les 100 µSv/h.
- Une augmentation brutale de la radioactivité de l'air a été enregistrée à TOKYO, à 230 km au sud de la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI, le 15 mars au matin (jusqu'à 240 Bq/m3 à 11h pour l'iode particulaire et on ignore encore la quantité d'iode gazeux !). Les conditions météorologiques ont heureusement limité à 3 heures la phase de forte contamination. Avec quelques heures supplémentaires, il aurait fallu administrer de l'iode stable aux groupes critiques et les autorités n'en auraient jamais eu le temps. Si Tokyo a été relativement épargné, ce n'est pas le cas des villes et villages situés plus au nord.
- Le niveau de contamination des légumes à feuille a atteint des centaines de milliers, voire des millions de becquerels d'iode 131 par kilogramme (Bq/kg) : 690 000 Bq/kg à IWAKI, ville de 345 000 habitants à 45 km au sud de la centrale ; 2 540 000 Bq/kg à IITATE, gros village de 7 000 habitants, à 40 km au nord-ouest. A ce niveau de contamination, ce ne sont plus des aliments, ce sont des déchets radioactifs : il suffit qu'un jeune enfant avale 2 ou 3 grammes de ce légume pour recevoir la limite maximale admissible sur 1 an.

Le 10 avril: 17 000 Japonais ont manifesté contre le nucléaire
A lire: Les mendiants, esclaves du nucléaire au Japon (El Mundo, 2003)
Photos très impressionnantes des "ruines" de la centrale de Fukushima Daiichi.

Communiqués d'Infonucléaire:
Fukushima proche du "syndrome chinois" ? (30 mars 2011)
Japon : Les faibles doses inoffensives ça n'existe pas (21 mars 2011)
L'accident nucléaire de Fukushima "entre Three Mile Island et Tchernobyl" ? (17 mars 2011)
L'accident nucléaire est aussi possible en France à tout moment, aujourd'hui, ce soir, demain matin ! (14 mars 2011)

Dossier spéciale Japon de la CRIIRAD:
Les comprimés d'iode stable seraient nécessaires au Japon, car des niveaux de contamination très élevés - et non pas des traces de radioactivité - ont été mesurés dans des épinards : de 6 100 Bq/kg à 15 020 Bq/kg pour l'iode 131, avec une moyenne de 10 450 Bq/kg. Les lieux de prélèvements ne sont pas situés dans des villes proches de la centrale de FUKUSHIMA DAIICHI : il s'agit de 7 villes de la Préfecture d'IBARAKI situées à 100 km environ au sud de la centrale. Les aliments ont probablement commencé à être contaminés dès samedi 12 mars, dans les zones voisines de la centrale de Fukushima Daiichi.
L'augmentation des niveaux de rayonnements se poursuit à 100, 200 km, voire 300 km de la centrale nucléaire de Fukushima.  La CRIIRAD mentionne une multiplication par 1 000 du débit de dose le 13 mars à 120 km au nord-nord-ouest ; valeurs encore 100 fois supérieures à la normale hier 15 mars. La CRIIRAD mentionne la multiplication par 100 du débit de dose à 75 km au sud (villes de la préfecture d'Ibaraki) et la multiplication par 16 du débit de dose à Tokyo, à 270 km au sud. Ces augmentations s'expliquent par la présence de produits radioactifs (gaz, halogènes, aérosols) que les personnes présentes incorporent en respirant. Aucune information n'a été publiée sur l'activité volumique (en Bq/m3) des radionucléides (césium 137, iode 131). L'absence de toute donnée chiffrée sur le niveau de contamination de l'air, paramètre clef de la gestion de crise, empêche d'évaluer le niveau de risque réellement encouru par la population.
La CRIRAD rappelle que les limites de dose (doses dites efficaces ou au corps entier) sont de 1 mSv/an (1 milliSiervert par an) pour les personnes du public et de 20 mSv/an pour les travailleurs les plus exposés. Ces doses ne correspondent pas à des niveaux de non risque mais de risques maximum admissibles. Par exemple pour 100 000 personnes exposées à 1 mSv, on s'attend à 5  décès par cancers radio-induits.
Le 15 mars, après l'explosion du bâtiment qui abrite le réacteur n°2 les autorités japonaises ont publié des niveaux d'exposition externe excessivement élevés : Réacteur n°3 : 400 mSv/h (milliSieverts par heure); Réacteur n°4 : 100 mSv/h ; Réacteur n°2 et 3 : 30 mSv/h  " Avec des valeurs aussi élevées, explique l'association, (1 million de fois et plus le bruit de fond naturel) on n'est plus dans le domaine des faibles ou très faibles doses de rayonnements, avec des pathologies ne se manifestant qu'après un temps de latence (plusieurs années à plusieurs décennies pour les cancers par exemple) mais dans le domaine des fortes doses d'irradiation. Les fortes doses de rayonnements provoquent une destruction massive des cellules, destruction qui peut altérer le fonctionnement de certains organes, voire engager le pronostic vital." (Enviscope)

23 mars: 140 000 personnes abandonnées en zone contaminée au Japon (voir: l'analyse des débits de dose dans la zone de confinement, et au-delà de 30 km)
Les chiffres relatifs à la contamination de l'air par le nuage radioactif existent mais ils sont confisqués par les Etats !
21 mars: Le nuage arrive en France mardi ou mercredi, le risque associé à l'inhalation des aérosols radioactifs présents dans l'air devrait être très faible, les calculs de dose indiquent que la prise de comprimés d'iode stable, n'est pas justifiée.
18 mars: De l'iode et du césium radioactifs ont été détectés à 1600 km de la centrale en Russie (Kamchatka) et à 7500 km aux Etats-Unis (Californie).
Les piscines de refroidissement des réacteurs 2, 3 et 4 sont en ébullition.
La quantité de combustible extrèmement radioactif dans les piscines des réacteurs de Fukushima Daiichi est quatre fois supérieure à la quantité de combustible dans les cuves des réacteurs de la centrale, a révélé Tepco.
17 mars: "La plus haute des priorités maintenant est de verser de l'eau en quantité adéquate sur les réacteurs n°3 et 4, tout particulièrement sur les piscines de combustible usé" a déclaré un porte parole de l'agence de sûreté nucléaire japonaise...
16 mars: Une nouvelle explosion dans le réacteur 4 a eu lieu ce mercredi, après celle de mardi, et le niveau de radioactivité a obligé à renoncer à une nouvelle tentative de refroidissement du combustible (l'armée aurait dû déverser de l'eau par hélicoptère ce mercredi, mais l'opération a été annulée. Une fumée blanche s'échappait ce mercredi du réacteur 3, et les canons à eau de la police pourraient être utilisés dans les prochaines heures pour refroidir le combustible. La température augmente dans les réacteurs 5 et 6. La population a été évacuée dans un rayon de 20 km autour de la centrale, et les habitants de la zone comprise dans un rayon de 20 à 30 km sont invités à rester calfeutrés chez eux.
70 % du coeur du réacteur n°1 aurait fondu et 33 % du coeur du réacteur n°2 selon l'exploitant de la centrale
15 mars: Le gouvernement japonais a confirmé que de la radioactivité fuyait des réacteurs accidentés. La radioactivité à Tokyo est 20 fois supérieure à la normale selon les officiels de la ville, située à 270 km de la centrale nucléaire. A la centrale accidentée, la dose de radioactivité atteint 400 mSv/h selon l'AIEA, soit une dose mortelle pour l'homme en 12 heures d'exposition.
3ème explosion dans le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima n°1, mardi matin. L'Agence de sûreté nucléaire japonaise a rapporté deux brèches de huit mètres de large dans l'enceinte extérieure du réacteur n°4 de la centrale suite à une explosion survenue aujourd'hui
Un incendie se serait également déclaré sur la piscine (qui contient les barres de combustible usagé) du réacteur 4 et il serait maîtrisé selon l'AIEA (si les barres de combustible commencent à brûler des quantités énormes de radioactivité pourraient être relâchées).

Le secrétaire général du gouvernement japonais Yukio Edano a annoncé mardi "Une  explosion d'hydrogène s'est produite dans le réacteur N°4 de la centrale. Samedi et lundi derniers, des explosions aux causes similaires ont eu lieu dans les réacteurs N°2 et N°3. Le niveau de radiation entre le réacteur N°2 et le réacteur N°3 était égal à 30 microsieverts. Près du réacteur N°3, elle atteint 400 microsieverts, et 100 microsieverts pour le réacteur N°4".
14 mars: L'ASN redoute un accident de niveau 5 voire 6 à Fukushima (sur l'échelle médiatique de communication INESS)
13 mars : Le point sur la situation des centrales nucléaires de Fukushima Daiichi, Fukushima Daini, Onagawa et Tokaï (ASN)
L'affaire semble mal engagée pour les réacteurs japonais endommagés à Fukushima (plusieurs autres réacteurs connaîtraient également des problèmes de refroidissement), et empêcher leur fonte (au moins partielle), le déroulement des accidents est plus lent qu'à Tchernobyl et plus rapide qu'à Three Mile Island, compliqué par les destructions du tremblement de terre et les innondations (rappelons qu'en France si les tremblements de terre sont bien moins fréquents qu'au Japon et moins forts, les centrales sont aussi bien moins protégées...).
Agenda/action: Le 11 juin 2011: La société civile japonaise appelle à une journée d'action internationale pour la sortie immédiate du nucléaire

Edito (13 mars 2011): L'accident nucléaire est aussi possible en France !
La possibilité d'un accident nucléaire grave en France dont près de 80% de l'électricité est produite par 58 réacteurs à eau pressurisée (PWR) n'est pas une lubie des antinucléaires, les officiels l'admettent depuis longtemps même si ce n'est guère répercuté par les médias.
Le parc nucléaire français est en effet toujours aussi dangereux:
-
Pour le risque sismique : il y a 42 réacteurs sur 58 qui sont menacés !
-
Il y a eu perte du refroidissement (les 2 voies d'eau obstruées simultanément) d'un des réacteurs de Cruas... puis idem, perte des 2 voies du refroidissement d'un réacteur de Fessenheim... Rappelons que si les circuits de sauvegarde, à ce moment là, n'avaient pas fonctionné (relire: Les circuits de secours ne fonctionneraient pas en cas de rupture du circuit primaire) ces accidents aboutissaient à la fusion du coeur d'un ou deux de nos beaux réacteurs français (pas des mauvais réacteurs soviétiques mal conçus, et tout et tout, comme à Tchernobyl)...
- La double défaillance des circuits de secours sur 34 réacteurs
- Le risque inondation : 16 sites sur 19 sont concernés, voir Le Blayais: Très près de l'accident majeur en décembre 1999
- Le risque incendie un dossier accablant pour EDF
Des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence pendant et juste après l'accident (confinement, prise d'iode stable, évacuation) avec constitution de stocks d'iode stable et exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Ce qui est nouveau c'est la mise en oeuvre de l'élaboration concrète, pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets radioactifs, d'une stratégie de gestion post-accidentelle y compris à long terme. Il est nouveau d'envisager en France que si la contamination d'une zone est importante elle peut nécessiter le relogement temporaire, voire définitif, des habitants. On a désormais des informations sur l'avancement de ce programme de gestion post-accidentelle, dit CODIRPA, et l'esquisse de la doctrine qui le sous-tend.

A lire:
-
Sortir du nucléaire: Pourquoi ? Quand ? Comment ?
- Sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe, c'est possible !
- Charte pour l'arrêt immédiat du nucléaire

Proposer (ou parler) d'une sortie du nucléaire dans 20 ou 30 ans c'est accepter et se rendre complice des catastrophes nucléaires à venir pendant ces 20 ou 30 ans !

 

Edito: Nucléaire, l'escroquerie du discours sur l'effet de serre
L'énergie nucléaire est rationnellement condamnée: faiblesse des ressources en uranium (un peu plus de 1% des réserves d'énergies fossiles), risque de catastrophes significatif et leurs conséquences inacceptables (santé des populations, effondrement de l'économie et du social, mise en place de sociétés militaro-policières pour gérer les crises post-accidentelles), utopie de la surgénération (la fameuse 4ème génération), absence de solution pour les déchets, inefficacité de la transmutation, coûts de nouveaux investissements incompatibles avec le développement de l'économie libérale dominante par ailleurs énergétivore, en électricité notamment. Et pourtant, les communiqués d'agences de presse se succèdent à un rythme effréné sur la possibilité de lancer de nouveaux projets dans le monde (France, Angleterre, Japon, Corée, Taïwan, Thaïlande, Russie, Inde, Finlande, Ukraine, Europe centrale, États-Unis, Canada, Brésil, Turquie, Jordanie, Israël, Libye... [suite édito]

A lire:
-
Sortir du nucléaire: Pourquoi ? Quand ? Comment ?
- Sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe, c'est possible !
- Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent... des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence, confinement, prise d'iode stable, évacuation, exercices de crise dans les localités proches des réacteurs et élaboration pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets, d'une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme, voir le CODIRPA, et lire le dossier sur la gestion post-accidentelle d'une urgence radiologique sur une de nos installations.

  Les feux qui ravagent la Russie
- Actuellement en France (17/8/2010) pas de retombées radioactives (d'après les balises CRIIRAD en Roussillon)
- Rappel: L'accident de Maïak en 1957, c'est l'accident de Kychtym à Tcheliabinsk (voir la carte) et ce sont les recherches de Jaurès Medvedev qui ont fait connaître (ou reconnaître) cette catastrophe en occident.
- Un incendie peut aussi détruire des lignes haute tension et interrompre l'alimentation électrique d'un site de stockage ou d'un réacteur, mettant en péril son système de refroidissement... des groupes électrogènes sont censés (avec de la chance) prendre le relais.
- Les feux sources de pollutions radioactives transportées par les fumées ?

65ème anniversaire des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki

Sélection de news le 29/6/2010:
Les autorités allemandes ont décidé l'évacuation des déchets radioactifs de Asse (mine de sel) pour cause d'infiltrations d'eau
Lutte d'intérimaires portugais sur le chantier de construction du réacteur RJH (qui prépare la "4ème génération") au CEA de Cadarache
A la veille du procès de la Socatri...
Des déchets radioactifs suisses seraient aussi exportés en Russie (Areva lui arrête ses convois d'uranium appauvri vers la Russie)
Un exemple de mystification: Que se passe-t-il aujourd'hui autour de Tchernobyl ? (voir: Quelques remarques à propos du texte de M. Jacques Foos et les commentaires sur http://enfants-tchernobyl-belarus.org)
Les "nomades" du nucléaires: Entre 20 000 et 30 000 sous-traitants se chargent des tâches les plus dangereuses
Le secret, par Hervé Kempf
Grève à Flamanville
Le coup de Gueule de l'Association Française des Malades de la Thyroïde
Gueugnon: Des déchets nucléaires sous le stade de foot (lire: Les mensonges de BORLOO et de l'ASN, les manipulations d'AREVA/COGEMA... de Thierry  Lamireau)
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne, du "grand retour"... au grand déclin)
Sur la presqu'île au nucléaire japonaise
Non-prolifération: Washington salue l'accord, Israël furieux
Suisse: Dissimulation de risques à Mühleberg
Le chantier de l'EPR en Finlande tourne au cauchemar
Pourquoi le rapport Roussely sur l'avenir de la filière nucléaire est classé secret défense ?
Agenda/action:
Soutenez Philippe Billard,
sous-traitant du nucléaire et lanceur d'alerte
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: 24 ans après Tchernobyl, la catastrophe continue...
Pour les «liquidateurs» c'est déjà de 25 000 à 100 000 morts et plus de 200 000 invalides, et pour les populations exposées à la contamination un bilan qui sera selon les estimations de 14 000 à plus de 560 000 morts par cancer, plus autant de cancers non-mortels.
Un message du Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, déclare que 9 millions d'adultes et plus de 2 millions d'enfants, souffrent des conséquences de Tchernobyl, et que la tragédie ne fait que commencer. "Un nombre qui ne fait qu'augmenter", selon Martin Griffiths, Directeur du département des affaires humanitaires des Nations Unies (Conférence OMS 1995). Ces victimes souffrent de maux liés aux radiations: leucémies, cancers du côlon, du poumon, de la vessie, du rein, de la thyroïde, du sein...
L'irradiation aggrave la morbidité (incidence des maladies): maladies du coeur et des vaisseaux (dans des régions contaminées par 5 à 15 Ci de Cs137/km2, jusqu'à 80% des enfants souffrent de symptômes cardiaques), maladies du foie, des reins, de la glande thyroïde, altérations du système immunitaire, arrêt du développement mental chez des enfants exposés in utero, cataractes, mutations génétiques, malformations congénitales, malformations du système nerveux, hydrocéphalies...     [Suite sur Tchernobyl]

Et en France ?
La possibilité d'un accident nucléaire grave en France dont près de 80% de l'électricité est produite par 58 réacteurs à eau pressurisée (PWR) n'est pas une lubie des antinucléaires, les officiels l'admettent depuis longtemps même si ce n'est guère répercuté par les médias. Des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence (confinement, prise d'iode stable, évacuation) avec constitution de stocks d'iode stable et exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Ce qui est nouveau c'est la mise en oeuvre de l'élaboration concrète, pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets radioactifs, d'une stratégie de gestion post-accidentelle y compris à long terme. Il est nouveau d'envisager en France que si la contamination d'une zone est importante elle peut nécessiter le relogement temporaire, voire définitif, des habitants. On a désormais des informations sur l'avancement de ce programme de gestion post-accidentelle, dit CODIRPA, et l'esquisse de la doctrine qui le sous-tend.     [Voir le dossier en PDF de Stop-Nogent]

Agenda/action:
Non au licenciement de Stéphane Lhomme
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Une technologie explosive: L'EPR !
 Alors que la construction de l'EPR à Flamanville prend beaucoup de retard et que se prépare le Débat public pour un autre EPR à PENLY, le CRILAN a reçu par la poste, apparemment comme "L'observatoire du nucléaire" et "le Réseau Sortir du nucléaire", une étude anonyme provenant de l'intérieur d'EDF et s'appuyant sur des documents internes à celle-ci.
Selon cette étude(: ici ), la puissance du réacteur EPR serait plus réduite que prévue; son coût serait ruineux et le coût du Kw/heure produit serait  augmenté de plus de 60%. 
 Mais c'est sur la possibilité de l'accident grave que l'étude est la plus inquiétante. Une note technique d'EDF (note technique d'EDF) montre que l"éjection de grappes sur le réacteur EPR de Flamanville 3, servant à contrôler la puissance du réacteur et à le piloter, pourrait conduire à un accident majeur "de prompte criticité" comme à Tchernobyl. "Les grappes servent à contrôler la puissance du réacteur, à le piloter. Ce sont à la fois l'accélérateur et le frein. L'accident d'éjection de grappe peut se comparer au blocage de l'accélérateur. A fond."
Dans une étude  les ingénieurs d'EDF ont identifié «l'accident d'éjection de grappe» comme «potentiellement problématique pour EPR». Il est question de «dépassements très significatifs» du «critère de nombre de crayons [combustible] en crise d'ébullition». De «20 à 30%» du combustible pourrait alors se rompre en cas d'accident.
Selon l'informateur, "La sûreté de l'EPR est problématique. C'est un problème insoluble... Le réacteur ne s'arrête pas en cas d'accident... Le réacteur d'AREVA est un réacteur inexploitable sans de notables impasses sur la sûreté. Il n'est pas conforme au rapport de sûreté concernant la chute des grappes en cas d'accident grave. EDF va prendre des risques inconsidérés pour tenter de rentabiliser à tout prix son investissement."
Après le premier coup de semonce des trois autorités de sûreté, anglaise, finlandaise et française, voilà qui devrait justifier l'arrêt de la construction de Flamanville et du projet de Penly !

Didier ANGER,
Communiqué C.R.I.L.A.N, 6 mars 2010.

Edito: Le parc nucléaire français toujours aussi dangereux !
Perte du refroidissement (les 2 voies d'eau obstruées simultanément) d'un des réacteurs de Cruas... puis idem, perte des 2 voies du refroidissement d'un réacteur de Fessenheim... Rappelons que si les circuits de sauvegarde, à ce moment là, n'avaient pas fonctionné (relire: Les circuits de secours ne fonctionneraient pas en cas de rupture du circuit primaire) ces accidents aboutissaient à la fusion du coeur d'un ou deux de nos beaux réacteurs français (pas des mauvais réacteurs soviétiques mal conçus, et tout et tout, comme à Tchernobyl)...

Sélection de news le 13/1/2010:
Les exportations françaises d'électricité s'écroulent de moitié en 2009 («la CGT n'est "pas étonnée". Elle juge que des investissements à l'étranger ont été faits au détriment de l'entretien du parc français."Dans la production nucléaire comme dans les autres secteurs, la dégradation est palpable, assure Sud Energie: comment garantir une sécurité maximale en situation de sous-effectif, d'éclatement des équipes, de course aux gains de productivité, de dégradation des relations avec la direction?"», voir: les critiques de l'IRSN)
Le recyclage des déchets radioactifs: Borloo et Bachelot veulent-ils couvrir la France de matières radioactives ?
De l'eau du robinet dangereusement radioactive à Saint-Sylvestre (Haute-Vienne)
Areva et la filière nucléaire fragilisé après l'échec cinglant aux Emirats
Décès d'un Japonais qui avait survécu aux deux bombes atomiques en 1945
Blabla d'Areva sur une inspection de ses sites au Niger
L'ONG Sherpa a reçu 80 000 euros du groupe Areva
Fermeture d'Ignalina
Grève de la faim pour deux syndicalistes de l'énergie
Mal-être à la centrale du Blayais
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne, du "grand retour"... au grand déclin)
Le démantèlement du réacteur de Brennilis inquiète
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires
Gravelines: Les habitants particulièrement touchés par des problèmes de tyroïde
L'EPR à Flamanville: Passage aux 3/8 et semaines de 48 heures, des défaut de conception presque grossier
Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 29/12/09:
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne)
Cruas et Fessenheim: Les 2 voies d'eau obstruées simultanément (pour la 1ère fois)
L'EPR à Flamanville: Passage aux 3/8 et semaines de 48 heures, des défaut de conception presque grossier, la difficile quête de partenaires pour Sarkozy
Exercices bidons de sécurité: Le GIGN a investi la centrale de St-Alban
Canada: Pas de centrale à court terme au Saskatchewan
La France importatrice d'électricité en octobre pour la 1ère fois en 27 ans («la CGT n'est "pas étonnée". Elle juge que des investissements à l'étranger ont été faits au détriment de l'entretien du parc français."Dans la production nucléaire comme dans les autres secteurs, la dégradation est palpable, assure Sud Energie: comment garantir une sécurité maximale en situation de sous-effectif, d'éclatement des équipes, de course aux gains de productivité, de dégradation des relations avec la direction?"», voir: les critiques de l'IRSN)
Blague d'Ahmadinejad à Copenhague sur les "énergies propres et renouvelables" dont le nucléaire
Grand emprunt: Un milliard d'euros pour le nucléaire "du futur"
Blague du jour: Le CEA devient Commissariat à l'Energie atomique et énergies alternatives
Démantèlement de Brennilis: Les droits des citoyens à nouveau bafoués
Limousin, un nouveau collectif traque la radioactivité
Gabon: Un taux de radiations alarmant à Mounana
Blabla du Monde sur la voiture "électrique"
Uranium pour la Russie: Yannick Rousselet enchaîné à une voie ferrée
Justice: Pas de diffamation de la part de Stop Fessenheim
Le parc nucléaire français devient-il dangereux ? (Non... il l'est depuis toujours !!!)
Fodé Sylla: Lobbyiste d'Areva en Afrique
Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives
dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 11/12/09:
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne)
Cruas perte du refroidissement du réacteur: Les 2 voies d'eau obstruées simultanément (pour la 1ère fois)
La France importatrice d'électricité en octobre pour la 1ère fois en 27 ans
Limousin, un nouveau collectif traque la radioactivité
Gabon: Un taux de radiations alarmant à Mounana
Blabla du Monde sur la voiture "électrique"
Uranium pour la Russie: Yannick Rousselet enchaîné à une voie ferrée
Justice: Pas de diffamation de la part de Stop Fessenheim
Blabla sur l'organisation de la filière nucléaire
Le parc nucléaire français devient-il dangereux ? (Non... il l'est depuis toujours !!!)
Fodé Sylla: Lobbyiste d'Areva en Afrique
Suisse: 64,35% contre le prolongement de l'exploitation de la centrale de Mühleberg
Démantèlement de Brennilis: Les droits des citoyens à nouveau bafoués
EPR: Défaut de conception presque grossier dans le système de pilotage
Québec: Bombardée de confettis jaunes à l'Assemblée...
Tourisme radioactif: Tchernobyl dévoile ses charmes
Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives
dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 26/11/09:
EPR: Défaut de conception presque grossier dans le système de pilotage
Québec: Bombardée de confettis jaunes à l'Assemblée...
Fodé Sylla: Lobbyiste d'Areva en Afrique
Tourisme radioactif: Tchernobyl dévoile ses charmes
Les chantiers du nouveau président d'EDF
USA: Fuite radioactive à Three Mile Island
Suisse: Le canton de Vaud se prononcera sur la prolongation de la centrale de Mühleberg
Comurhex: 50 bougies et des déchets encombrants
Ganva: La SNCF est déboutée de sa demande de dommages et intérêts
Danger au Tricastin: Arrêt forcé
La France importatrice d'électricité en octobre pour la 1ère fois en 27 ans
Ajout de substances radioactives dans les biens de consommation
Blague du jour: Vers une révision du calendrier d'ITER
Blague du jour: Greenpeace annule sa visite à La Hague
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne)
Greenpeace aborde un navire transportant des générateurs du réacteur EPR
Travaux critiqués au centre de stockage de déchets nucléaires de la Hague
La relance du nucléaire coûte cher à EDF
La pénurie de main d'oeuvre frappe de plus en plus le secteur du nucléaire

Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives
dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Comment être anti-nucléaire sans devenir pro-éolien
Le développement de l'éolien industriel en France, laboratoire mondial de la saloperie nucléaire, ne manque pas de sel. Il dévoile le mobile de la marchandise renouvelable et de ses défenseurs : la poursuite de notre asservissement industriel par d'autres moyens. Le pouvoir d'État ne s'en cache même pas : vous voulez du renouvelable, vous allez en bouffer ; mais vous continuerez à bouffer tout le reste. Les organisations autoproclamées «antinucléaires», quant à elles, ménagent et aménagent : elles prétendent vouloir sortir du nucléaire mais défendent la société qui le produit ; des grands groupes pétroliers et nucléaires, seuls à même de prendre en charge les infrastructures gigantesques que réclame l'éolien industriel, elles attendent davantage d'investissements ; de la technoscience, qui nous régale chaque jour de ses prouesses, elles espèrent davantage d'innovations. Dans le meilleur des mondes électrifié, l'heure est au «mix énergétique» : l'éolien ne remplace pas le nucléaire, il vient s'y ajouter et couvrir opportunément de vert les pollutions quotidiennes et les déchets éternels. Le renouvelable industriel tant prisé par l'écologisme ne sauvera pas «la planète», il ne fera qu'assurer le développement durable du capitalisme mondial.
Pour la société industrielle, produire de plus en plus d'énergie est une nécessité vitale. L'administration totale de l'existence à laquelle elle nous condamne pourrait cependant s'enrayer si on lui opposait énergiquement la question des besoins : les siens ne sont pas les nôtres.

[Télécharger la brochure en PDF "Le vent nous porte sur le système, Ou comment être anti-nucléaire sans devenir pro-éolien", au format A5,
Collectif libertaire anti-nucléaire amiénois
CNT-AIT 8, rue des Cordeliers ­ 80000 AMIENS]

(Quelques remarques d'Infonucléaire sur une sortie possible du nucléaire (sans changement de société) et à propos du "réchauffement" climatique)

EPR: Défaut de conception presque grossier dans le système de pilotage

Sélection de news le 6/11/09:
Danger au Tricastin: Arrêt forcé

EPR: Défaut de conception presque grossier dans le système de pilotage
Belleville: Puissance réduite après un incendie
Le démantèlement de Cadarache suspendu (de 22 à 39 kg de dépôts de plutonium dans les boîtes à gants)
La France cherche désespérément
des poubelles nucléaires
Vente de pommes pour soutenir les victimes de Tchernobyl
Des déchets français sont cachés en Sibérie (Rappel: Et les 199 000 tonnes d'uranium appauvri en Limousin ?)
Electricité: Les exportations françaises en chute libre
Des réacteurs de type "Tchernobyl" prolongés de quinze ans en Russie
Blabla: Le second sarcophage de Tchernobyl tarde à émerger
Réunion de Vienne: Téhéran juge inutile la présence de la France
Fessenheim à l'arrêt
Berlin reporte l'abandon du nucléaire civil
Les dossiers noirs du nucléaire en Provence
EPR: Pour les écolo les banques françaises font fausse route
Blabla sur la voiture électrique
Démantèlement de la centrale de Brennilis: Tensions autour de l'enquête
A voir:
Déchets : Le cauchemar du nucléaire, un documentaire sur les déchets radioactifs, face cachée du nucléaire.
Arrêt de tranche, les trimardeurs du nucléaire, un film sur les salariés "jetables" des entreprises sous-traitantes affectés à la maintenance des centrales EDF.
A lire:
Numérisation en PDF d'un document du GSIEN de 1977 (avant TMI, Tchernobyl, ...) mais toujours d'actualité : "Electronucléaire : Danger".

Agenda/action:
Mobilisation contre l'ajout de substances radioactives
dans les biens de consommation et les materiaux de construction
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 15/10/09:
Le démantèlement de Cadarache suspendu (de 22 à 39 kg de dépôts de plutonium dans les boîtes à gants)
Des déchets français sont cachés en Sibérie (Rappel: Le stockage de 199 000 tonnes d'uranium appauvri en Limousin, vous connaissez ?)
Démantèlement de Brennilis
Réunion publique animée autour de "Comurhex II"
Belgique: Questions sur le nucléaire
Allemagne: Merkel ne voudrait pas trancher dès maintenant sur le nucléaire
Des résidus radioactifs dans la nature...
Flamanville: Le personnel craque
Des employés d'Areva attaqués au Niger
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, l'économie et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne)
Plus de 10 000 manifestants pour la fermeture de la centrale de Fessenheim (la centrale voudrait turbiner encore 10 ans)
Georges-Besse II: Problème sur des soudures
L'Etat du Maryland complique l'expansion d'EDF aux USA
Sofia décidera fin octobre du projet de Béléné
Dix lycées proposent le bac pro maintenance nucléaire
A propos de prolifération: L'Iran
Blabla sur le nouveau sarcophage de Tchernobyl
Grigori Pasko enquêtait sur les déversements en mer du Japon de déchets liquides
Italie: La mafia aurait été payée pour couler des déchets en Méditerranée
Russie: Une centrale veut démarrer un réacteur de type Tchernobyl
Marcoule: Fin de carrière pour Phénix
L'Etat devrait annoncer une première commande de 40.000 "voitures nucléaires"
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires
Le chantier de l'EPR en Finlande tourne au cauchemar
A voir:
Déchets : Le cauchemar du nucléaire, un documentaire sur les déchets radioactifs, face cachée du nucléaire.
Arrêt de tranche, les trimardeurs du nucléaire, un film sur les salariés "jetables" des entreprises sous-traitantes affectés à la maintenance des centrales EDF.
A lire:
Numérisation en PDF d'un document de plus de 30 ans (avant TMI, Tchernobyl, ...) mais toujours d'actualité : "Electronucléaire : Danger", GSIEN 1977.
Agenda/action:
24 octobre:
Vente de pommes pour les victimes de Tchernobyl
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus" lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Comment le 2ème EPR français a été décidé...
Beaucoup d'écolos ont été étonnés par la décision, sans discussion, de réaliser un deuxième EPR en France, décision prise par le président de la République française Nicolas Sarko... Le romancier H. G. Wells dans un texte peu connu et très peu référencé (The discovery of futur, 1902), mentionnait dans une revue scientifique du début du 20ème siècle qu'il ne fallait pas parler au présent sans parler du futur. C'est bien sûr valable pour la décision de notre Sarko. Mais il me paraît aussi important, pour comprendre ce qui est dit aujourd'hui, de se référer au passé, de placer ce qui se décide actuellement dans la succession des événements du passé.
Qu'en est-il du pouvoir de décision concernant le nucléaire ? Le décret n°76-8445 du 1er septembre 1976 instituait « un conseil de politique nucléaire extérieure (...) » [souligné par moi]. Par ce décret « Le Président de la République décrète » : Art 1er : « Il est institué un conseil de politique nucléaire extérieure présidé par le Président de la République ». Il est précisé (Art.3) « Le conseil définit les différents aspects de la politique nucléaire extérieure » [souligné par moi].
Après 1981 et la victoire de la gauche « on a gagné, on a gagné », le décret n°81-822 du 4 septembre 1981 « modifiant le décret du 1er septembre 1976 » ne change pas grand chose à la législation mais confirme que ce conseil ne concerne que la politique extérieure.
En 2008 est pris un décret abrogeant celui de 1976 modifié en 1981. Il introduit un changement considérable concernant la politique nucléaire. Le décret n°2008-378 du 21 avril 2008 institue un conseil de politique nucléaire. Le mot « extérieure » a disparu de la politique nucléaire du conseil. L'article 1er de ce décret précise : « Il est institué un conseil de politique nucléaire présidé par le président de la République. Le conseil définit les grandes orientations de la politique nucléaire et veille à leur mise en oeuvre, notamment en matière d'exportation et de coopération internationale, de politique industrielle, de politique énergétique, de recherche, de sûreté, de sécurité et de protection de l'environnement ». Ainsi ce décret concerne toute la politique nucléaire française tant internationale que nationale et c'est Sarko qui s'occupe de tout, y compris de la recherche, de la sûreté, de la radioprotection et de l'environnement.
Ce décret n'a soulevé aucune protestation des opposants à Sarko, Verts, socialos et autres, il est passé inaperçu. Le Rézo préfère publier des photos de culs devant le Mont Saint-Michel avec le mot d'ordre « EPR mon cul » plutôt que de lire le J.O. [voir commentaire de S. L. et réponse ici]
Finalement la décision de Sarko de lancer un deuxième EPR n'a rien d'illégal ! Bien sûr Verts, écolos, les antinucléaires, les députés socialistes, auraient pu réagir et protester contre ce décret assez ahurissant où il est précisé que « le secrétaire de la présidence de la République assure le secrétariat du conseil » [Art.6]. Pas moins ahurissante est la composition des membres du conseil [art.2] qui comprend le Premier ministre, les ministres chargés de l'énergie, des affaires étrangères, de l'économie, de l'industrie, du commerce extérieur, de la recherche, du budget, le chef d'état major des armées, le secrétaire général de la défense nationale et l'administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Les ministres de la santé et de l'écologie n'y sont pas. Le responsable de l'Autorité de sûreté nucléaire ne fait pas partie du conseil.
Bien sûr l'article 3 prévoit que « (...) le président de l'Autorité de sûreté nucléaire et le haut-commissaire à l'énergie atomique peuvent être invités à participer au conseil pour les questions relevant de leurs attributions » questions, qui, d'après l'art.1er sont du domaine du président de la République. Que font les députés ? Que font les écolos ? Que font les antinucléaires qui alimentent la société du spectacle ? Que font les journalistes ? Que font les scientifiques et le corps médical ? Curieusement on s'inquiète de ce que les enfants ont beaucoup de mal à passer quelque temps à lire, accaparés qu'ils sont par la télé et les jeux sur ordinateur alors que les adultes ignorent totalement la lecture !             Roger Belbéoch.

[Lire la suite dans la lettre d'information n°118 de juin 2009 du comité Stop Nogent-sur-Seine]

Sélection de news le 7/9/09:
50.000 antinucléaires manifestent à Berlin
Gravelines: Une barre de combustible (Mox) est suspendue dans la piscine (comme au Tricastin)
EPR: Le chantier en Finlande tourne au cauchemar et le chantier chinois prend du retard
Japon: L'impossible démarrage de Rokkasho
Médiatiquement le nucléaire se porte très bien, son vrai ennemie, ce n'est les antinucléaires mais l'économie (et la pénurie à venir d'uranium qui le condamne)
Document classé rendu public: pas de poursuites contre Stéphane Lhomme
La stèle aux irradiés "otage" du conseil général
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires (signez la pétition contre l'enfouissement, voir le site www.villesurterre.com)
EDF:
Le mensonge de l'augmentation des tarifs (Rappel: EDF combat les économies, l'exemple du chauffage électrique)
La demande croissante d'énergie nucléaire complique la non-prolifération
Comurhex: La radioactivité accusée d'avoir tué un ouvrier
Areva prié de mieux surveiller les anciennes mines d'uranium
Le surdimensionnement du parc nucléaire: Bulle nucléaire, le retour (Les Echos)
EDF: Les grèves ont coûté 270 millions d'euros
Allemagne: Le nucléaire en panne (voir Merkel critique vertement Vattenfall)
La consommation d'électricité de plus en plus sensible aux vagues de froid (mais réduction actuelle de la demande de l'ordre de 1,3 % par rapport à 2008)
Blabla sur la taxe carbone (rappel sur le "réchauffement climatique", voir le site www.pensee-unique.fr)
Sabotage des caténaires du TGV: Les juges poursuivent la piste allemande
Areva prêt à accueillir d'autres partenaires dans Georges-Besse II
Agenda/action:
13 septembre:
La Fédération STOP Déchets Nucléaires organisent une opération de communication lors des portes-ouvertes de la poubelle nucléaire de Morvilliers
2 octobre à Caen: Rassemblement de soutien pour les inculpés du GANVA
Fermons Fessenheim et sortons du nucléaire le 3 et 4 octobre à Colmar:
Grand rassemblement européen
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre le nucléaires: Soutien du GANVA (Groupe d'Actions Non Violentes Antinucléaires)

Sélection de news le 24/7/09:
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires (signez la pétition contre l'enfouissement, voir le site www.villesurterre.com)
Les déchets à la centrale du Bugey
Quand EDF combat les économies d'énergie (voir le problème du chauffage électrique)
Gros débat sur l'augmentation des tarifs d'EDF
Allemagne: L'autorité de sûreté nucléaire "critique" un site de déchets dans une mine de sel
La prolifération nucléaire indienne invitée d'honneur du 14 juillet
Allemagne : Ruée sur l'électricité verte à Hambourg après un incident
Le Tricastin, un an après la fuite
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien, pourtant, la crise financière le menace et la pénurie à venir d'uranium le condamne
Les futures lignes THT pour l'EPR
Suède: Enquête approfondie sur une centrale après des incidents
Délirant: EDF veut faire vivre ses centrales jusqu'à 60 ans
Fusion nucléaire (Iter): L'énergie du soleil, une vieille lune...
EPR: Londres met en cause sa sécurité, l'ASN refuse une pièce pour Flamanville, et en Finlande le chantier tourne au cauchemar
Aux USA: Le désarmement nucléaire a le vent en poupe
Feu de forêt maîtrisé près de Cadarache
Espagne: Prolongation de la vie d'une centrale
Agenda/action:
Appel pour un classement "sans suites" en faveur de Stéphane Lhomme
, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire", accusé de "terrorisme" et menacé de 5 ans de prison pour avoir révélé la vulnérabilité du réacteur nucléaire EPR en cas de crash d'avion de ligne.
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre le nucléaires: Soutien du GANVA (Groupe d'Actions Non Violentes Antinucléaires)

Sélection de news le 2/7/09:
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires (signez la pétition contre l'enfouissement)
Londres met en cause la sécurité de l'EPR, l'ASN refuse une pièce pour Flamanville (voir: en Finlande le chantier tourne au cauchemar)
Irradiés à la Hague: Ils refusent de se taire
Manifestation contre un 3ème EPR à Penly (rappel: Il y a déjà en France de 12 à 15 réacteurs de trop)
EDF veut faire vivre ses centrales jusqu'à 60 ans
Strasbourg: Manifestation anti-Fessenheim
Réunion publique à propos de Cadarache
EDF en quête d'une stratégie et d'un nouveau patron
La Hague: Trop de tritium dans la nappe phréatique
EDF, les "nomades du nucléaire": Au coeur d'une grève qui tourne à la réquisition avec remise en cause du droit de grève pour des raisons économiques (lire: EDF, malaise à la CGT)
Iter va coûter deux fois plus que prévu
Les pays en développement hostiles à une banque de l'uranium

 Comment faire taire les militants

La ministre de l'Intérieur, sur suggestion de l'Élysée et de quelques parlementaires, prépare en secret un arrêté fondé sur un projet de loi signé du Premier ministre et du ministre de la Défense, prêt depuis le mois d'octobre 2008. Il s'agit de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 : un texte plutôt banal s'il ne prévoyait, dans son article 5, de réorganiser et de redéfinir tout ce qui touche à la sécurité intérieure. Ce qui, une fois la loi votée, autorisera la publication d'un ou plusieurs décrets permettant de poursuivre notamment les militants écologistes et associatifs lorsque, par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause « les intérêts de l'État ». Dans ces « intérêts » seraient notamment inclus ce qui concerne les centrales, les transports nucléaires et le stockage des déchets, mais aussi ce qui touche aux installations industrielles et aux stockages classés « Seveso », qu'il s'agisse d'usines manipulant des substances dangereuses ou d'aires abritant des cuves de produits chimiques. Ce texte [...] permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

Tourisme à la centrale du Blayais
Ontario: Importants dépassement de coûts pour les réacteurs
Blague du jour: Pour Sarko, compter sur le seul nucléaire était une "erreur"
La Suède va enterrer ses déchets pour... 100.000 ans
Agenda/action:
Appel pour un classement "sans suites" en faveur de Stéphane Lhomme
, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire", accusé de "terrorisme" et menacé de 5 ans de prison pour avoir révélé la vulnérabilité du réacteur nucléaire EPR en cas de crash d'avion de ligne.
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre le nucléaires: Soutien du GANVA (Groupe d'Actions Non Violentes Antinucléaires)

Edito: 23 ans après Tchernobyl, la catastrophe continue...
Pour les «liquidateurs» c'est déjà de 25 000 à 100 000 morts et plus de 200 000 invalides, et pour les populations exposées à la contamination un bilan qui sera selon les estimations de 14 000 à plus de 560 000 morts par cancer, plus autant de cancers non-mortels.
Un message du Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, déclare que 9 millions d'adultes et plus de 2 millions d'enfants, souffrent des conséquences de Tchernobyl, et que la tragédie ne fait que commencer. "Un nombre qui ne fait qu'augmenter", selon Martin Griffiths, Directeur du département des affaires humanitaires des Nations Unies (Conférence OMS 1995). Ces victimes souffrent de maux liés aux radiations: leucémies, cancers du côlon, du poumon, de la vessie, du rein, de la thyroïde, du sein...
L'irradiation aggrave la morbidité (incidence des maladies): maladies du coeur et des vaisseaux (dans des régions contaminées par 5 à 15 Ci de Cs137/km2, jusqu'à 80% des enfants souffrent de symptômes cardiaques), maladies du foie, des reins, de la glande thyroïde, altérations du système immunitaire, arrêt du développement mental chez des enfants exposés in utero, cataractes, mutations génétiques, malformations congénitales, malformations du système nerveux, hydrocéphalies...     [Suite sur Tchernobyl]

Et en France ?
La possibilité d'un accident nucléaire grave en France dont près de 80% de l'électricité est produite par 58 réacteurs à eau pressurisée (PWR) n'est pas une lubie des antinucléaires, les officiels l'admettent depuis longtemps même si ce n'est guère répercuté par les médias. Des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence (confinement, prise d'iode stable, évacuation) avec constitution de stocks d'iode stable et exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Ce qui est nouveau c'est la mise en oeuvre de l'élaboration concrète, pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets radioactifs, d'une stratégie de gestion post-accidentelle y compris à long terme. Il est nouveau d'envisager en France que si la contamination d'une zone est importante elle peut nécessiter le relogement temporaire, voire définitif, des habitants. On a désormais des informations sur l'avancement de ce programme de gestion post-accidentelle, dit CODIRPA, et l'esquisse de la doctrine qui le sous-tend.     [Voir le dossier en PDF de Stop-Nogent]

Sélection de news le 28/5/09:
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien, pourtant, la crise financière le menace (lire: Vers un recul historique de la consommation d'électricité) et la pénurie à venir d'uranium le condamne
Brésil: fuite radioactive "apparemment bénigne" à Angra II
L'ASN refuse une pièce destinée au réacteur EPR de Flamanville (voir: Finlande, un chantier vitrine qui tourne au cauchemar)
Une marche pacifistes et antinucléaires
"Inexplicables" leucémies près d'une centrale nucléaire en Allemagne
Pour Areva: La bataille pour le nucléaire chinois n'est pas terminée
Georges Besse II: François Fillon a inauguré la nouvelle usine d'enrichissement d'uranium du Tricastin
Arrivée au Japon d'un navire chargé de matière nucléaire retraitée (en MOX) en France
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires (signez la pétition contre l'enfouissement)
Tricastin: Un "drame" évité de justesse ?
Paluel: Inversion de montage sur 1 des 2 circuit d'injection de sécurité
TNP: La France bloque l'adoption de l'ordre du jour
Japon/séisme: Redémarrage pour essai d'1 réacteur sur 7 à Kashiwazaki
Niger: Le scandale de l'exploitation de l'uranium
Vraies-fausses pub: "Sortir du nucléaire" fait condamner AREVA et EDF
Document "Confidentiel défense": Enquête préliminaire record pour Stéphane Lhomme (Appel à soutien pour Stéphane Lhomme, pour un classement "sans suites")
Chinon évacuée à la suite d'une alerte à la bombe
Les exercices bidons de "simulation d'accident"
Blague sportive d'Areva qui soutient la FFA
Les transport de déchets: Une Française stoppe un train d'uranium en Allemagne
Le professeur Bandajevsky citoyen d'honneur de la Ville de Bègle
CLIS de Bure (enfin) Christian Bataille démissionne
Une centrale espagnole contrainte de s'arrêter
Espionnage du Réseau "Sortir du nucléaire" par EDF (voir: EDF, le pirate et les officines)
Un jeûne contre Fessenheim
Les vétérans du nucléaire: "L'armée nous a pris pour des Kleenex"
Soulaines rejette des gaz radioactifs (contrairement au décret de création)
M51: Le missile factice fait "plouf" dans l'océan
Agenda/action:
A voir:
"Pièces à conviction", le scandale de la France contaminée par les résidus de 210 mines d'uranium
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre le nucléaires: Soutien du GANVA (groupe d'actions non violentes antinucléaires)

Sélection de news le 22/4/09:
Tchernobyl: Lettre ouverte à Mme La Directrice Générale de l'OMS, relative à l'Indépendance de l'OMS en matière de santé appliquée au nucléaire (voir: IndependentWHO)
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires (Signez la pétition contre l'enfouissement)
Espionnage du Réseau "Sortir du nucléaire" par EDF
Japon: Report de mise en chantier d'une usine de Mox
Blague du jour: Chatel mise sur le nucléaire pour sortir de la crise (en visitant le site de construction d'Iter)
Uranium/RDC: L'opposition katangaise opposée à l'exclusivité de la France
Le suicide du salarié EDF était bien dû au travail
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la crise financière le menace et la pénurie à venir d'uranium le condamne)
Scénarios en cas d'incident à Chooz
Au lycée de Blaye, on prépare le bac en vêtements de protection nucléaire
CLIS de Bure: Christian Bataille, un président de plus en plus contesté ("Une chose est sûre c'est que ce ne sera pas Bure ; une autre chose est sûre, c'est que ce ne sera pas très loin de Bure !" Marie-Claude Dupuis, directrice générale de l'Andra)
Inauguration de la 1ère usine iranienne de combustible nucléaire
Blague: Mauvaise note pour Paluel
EDF: 2009 sera une année décisive pour la durée de vie des centrales
La manne financière de l'EPR pour Cherbourg et La Glacerie (lire: EPR, double déni de démocratie)
Gabon : AREVA met en place son observatoire de santé à Mounana (voir le rapport d'enquête sur la situation des travailleurs de l'association Sherpa en PDF)
Baratin: Profession détective nucléaire (et réalité: Trafic de substances radioactives)
Les appareils électriques en veille, c'est 2 tranches nucléaire !
Sarkozy le VRP du nucléaire au Niger
Les non-accidents en France: Rejet d'iode radioactif... Melox...
Un tribunal allemand confirme la fermeture de deux centrales
Les vétérans du nucléaire: Moruroa e Tatou "très réservée" sur l'offre d'indemnisation de l'Etat
Les convois de trains de déchets nucléaires ont repris
Fessenheim: Manifestation contre les inspections "inutiles"
Les animaux sont moins nombreux sur le site de Tchernobyl
Désarmement: Sarkozy piégé par Brown ?
EDF: Cancers sous-traités (L'augmentation des cancers est de 8% chez les salariés et de 40% chez les sous-traitants)
Les Britanniques s'étonnent du protectionnisme d'Areva
Tricastin/'étude cancers: La Frapna met en doute l'indépendance du prestataire
Mines d'uranium: Le nord de l'Aveyron reste radioactif
Marcoule débranche Phénix
Le laser Mégajoule à nouveau retardé
Agenda/action:
Pour la survie de l'Institut  Belrad:
8 conférences en mai avec Wladimir Tchertkoff dans 7 villes 
Journées Internationales de Mobilisation Contre le nucléaire: CHERNOBYL DAY (215 actions)
Youri Bandajevsky en France jusqu'au 2 mai
A voir:
"Pièces à conviction", le scandale de la France contaminée par les résidus de 210 mines d'uranium
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre le nucléaires: Soutien du GANVA (groupe d'actions non violentes antinucléaires)

Edito: Three Mile Island (TMI), déjà 30 ans
Deux mois exactement avant que ne survienne l'accident de Three Mile Island, la Commission de Réglementation Nucléaire américaine, la NRC, remettait au Congrès des Etats-Unis un rapport d'une centaine de pages. Son titre: « Identification des problèmes de sécurité non résolus dans les centrales nucléaires ». Son but: définir avec précision les défauts de construction, de fonctionnement, d'organisation des centrales, qui présentent, encore aujourd'hui, un risque potentiel important pour la population. Depuis décembre 1977, la loi américaine fait obligation à la Commission de Réglementation Nucléaire, de cataloguer toutes les imperfections des centrales, de mettre sur pied un plan pour y remédier, et d'en faire part au Congrès. Il en a résulté une longue liste de 133 « tares », plus ou moins graves, qu'il est indispensable de corriger. Parmi elles, 17 ont été jugées prioritaires, justement parce qu'elle représentaient une menace réelle pour les populations. Sur ces 17 défauts graves, 3 au moins ont été à l'origine de l'accident de Three Mile Island.
Le 16 mars 1979 sortait aux Etats-Unis, dans 663 salles simultanément, un film prémonitoire le "Syndrome Chinois" qui avait pour thème un accident dans une centrale nucléaire qui manque de tourner à la catastrophe, risquant d'entraîner la fusion du coeur du réacteur qui s'enfoncerait alors dans la terre avec une telle puissance qu'il se retrouverait en Chine (d'où le titre du film, [voir le Film part 1, part 2 1h55 en Realvideo 33Kb]).
La sortie du film avait déclenché de nombreuses protestations de la part des compagnies d'électricité et des constructeurs de réacteurs nucléaires. Quinze jours plus tard, l'Amérique fût persuadée que le "Syndrome Chinois" était plus qu'un film de fiction et presque un documentaire.
Le 28 mars 1979, à 8 heures du matin se produisit à la centrale nucléaire civile de Three Mile Island, un accident (non prévu dans la liste des accidents "étudiés" par les autorités de sûreté) résultant de l'enchaînement, estimé très improbable, d'une défaillance de matériel, d'une faute de maintenance non prévue à la conception, de deux erreurs de conception (au moins) et de la non-validité de la "procédure de conduite" fournie aux opérateurs (voir le documentaire de 51mn en Realvideo 33Kb).
La gravité de la situation et la confusion ont poussé la Commission de Réglementation Nucléaire à instaurer du début à la fin des événements une permanence qui n'a été qu'une succession, chaotique, informe et souvent interrompue d'entretiens, dont les larges extraits suivants (qui se lisent comme un véritable roman policier): extrait 1; extrait 2; extrait 3 permettent de mieux comprendre l'accident. Le Monde titrait alors un éditorial sur Three Mile Island en première page "Le pépin".
Après l'accident de TMI, des associations de citoyens
ont intenté un procès à la compagnie exploitante, la Metropolitan Edison. D'une certaine façon tout le monde savait qu'un accident arriverait un jour, très exactement le jour où un grand nombre de réacteurs nucléaires serait en service, TMI a peut-être été le coup de grâce pour l'énergie nucléaire américaine mais il a frappé une industrie déjà mal en point dont le déclin était amorcé en 1974.
"Le Dr Robert Weber, vétérinaire de campagne qui pratique dans la région depuis plus de trente-deux ans, est lui aussi perplexe: « Autrefois, dit-il, je faisais une césarienne par an ; maintenant j'en fais une tous les quinze jours. De même, la proportion de bêtes mort-nées est devenue beaucoup plus importante ». Il avait demandé au département de l'Agriculture de faire procéder à des analyses des sols, « mais personne n'a jamais voulu m'entendre », ajoute-t-il."
TMI c'est au moins entre 2 et 100 cancers parmi la population, et environs 242 morts supplémentaires parmi les enfants nés en Pennsylvanie et 430 pour l'ensemble du Nord-Est des Etats-Unis.
On apprit, plusieurs années après que l'accident fut un "mishap" (un raté) comme disent les américains, à moins d'une heure près, la fusion du coeur aurait pu être totale.

Lire:
-
Ce que serait l'accident majeur (voir Tchernobyl)
- Les 14 failles des centrales atomiques
- La leçon de Harrisburg
- TMI: Le "nettoyage" sera ardu

Sélection de news le 7/3/08:
Sarkozy le VRP du nucléaire au Niger
Quand Areva fait sa pub dans la presse pour enfants
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la crise financière le menace, et la pénurie à venir d'uranium le condamne)
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires
Blague: Incroyable collision entre deux sous-marins
Déchets au Bugey: EDF invitée à revoir sa copie
Des analyses non conformes: l'ASN épingle les labos d'EDF
USA: Les centrales devront résister à l'impact d'un avion de ligne
L'Irak vend son concentré d'uranium
Tchernobyl: La Berd donne 135 millions d'euros à l'Ukraine
Plus de 150 tonnes de métaux radioactifs provenant d'Inde trouvés en Allemagne
Y-avait-il un réacteur nucléaire dans l'un deux satellites entrés en collision ?
Tempête: Arrêt automatique des 4 réacteurs du Blayais
EDF réclame une hausse des tarifs
Emission Pièces à conviction: Les mines d'uranium françaises en accusation
Deuxième EPR: Une erreur historique pour l'économie française (et des déchets bien plus radioactifs)
Prolifération en Iran: Bruno Tertrais, idole éphémère des mollahs de Téhéran
Simulations d'accidents: Le désastreux exercice à Belleville
Sarkozy à Flamanville: Petite manifestation et haute surveillance policière
Fessenheim: La direction confiante pour l'autorisation décennale
Les vétérans du nucléaire (décès du président d'honneur de l'association): Gerboise Bleue, "6000 cercueils préparés à l'avance"
Obama prône une réduction de 80% des arsenaux nucléaires
La filière nucléaire manque de personnel à irradier
Iter: Le coût de la fusion explose (+ 30 à 100% du montant initial)
Future ligne THT: "Notre santé n'est pas à vendre"

Edito: Le mouvement antinucléaire en France a totalement échoué
Quand le programme électronucléaire de la France a été rendu public en 1974 avec le rapport d'Ornano il y a eu des mouvements « antinucléaires » mais aucun, à l'exception d'Erdeven, n'était contre cette électronucléarisation massive, mais seulement contre la construction d'une centrale chez eux. Ces mouvements locaux, y compris lorsqu'ils entraînaient la participation massive d'antinucléaires extérieurs comme à Plogoff, n'ont rien changé au programme nucléariste de l'état. S'il y a eu échec de l'antinucléaire ce n'est pas parce qu'il n'a pas pu empêcher l'industrie de se lancer à fond dans le nucléaire, mais parce qu'il n'a pas développé dans l'opinion publique une réaction de défense contre cette industrie. Pourquoi ? C'est la question et les réponses à cette question qui me paraissent importantes en ce moment où rien ne semble possible pour arrêter ou même ralentir la nucléarisation de la France comme le montrent la construction de la nouvelle usine d'enrichissement d'uranium par centrifugation (Georges Besse II) visant à remplacer Eurodif et celle du réacteur EPR à Flamanville. Il me semble important de rappeler que le programme d'Ornano qui accélérait le processus d'électronucléarisation a pris prétexte de la crise pétrolière de 1973 pour lancer un programme qui avait été minutieusement mijoté depuis bien des années (voir les exploits de la Commission Péon, commission pour la production d'électricité d'origine nucléaire, créée en 1950). Cette commission devait convaincre les industriels français à investir dans les travaux nucléaires sans avoir aucun risque financier en cas de désastre nucléaire. L'activité de cette commission Péon dont on trouve maintes traces dans le Journal Officiel n'a intéressé aucun mouvement antinucléaire. Dès les années 1970 le problème majeur qui a préoccupé le mouvement était de savoir s'il devait être totalement indépendant de la politique ou s'il ne devait être qu'un appui aux quelques individus antinucléaires largement minoritaires dans les syndicats (CFDT) ou les partis (PS). Mais ce qui est plus significatif c'est d'examiner l'argumentaire antinucléaire des années 70. Dans chaque numéro de la Gueule Ouverte, une référence pour les antinucléaires, il y avait une page entière de Reiser sur le solaire, le vent. Globalement l'essentiel n'était pas le désastre possible d'un accident nucléaire qui avait pourtant été bien analysé aux Etats-Unis en février 1957 par des scientifiques de Brookhaven dans le rapport WASH 740 et qui donnait une vue d'ensemble de l'ampleur de la catastrophe assez voisine de Tchernobyl. Jusqu'en 1979 (accident de Three Mile Island aux Etats-Unis) parler d'un désastre nucléaire dans une réunion antinucléaire des Amis de la Terre, du PSU, de la CFDT ou autres, était très mal vu, on se faisait traiter de catastrophiste et accuser violemment de rendre le mouvement « incrédible ». Vu de maintenant on ne comprend plus du tout l'argumentation dite « antinucléaire » de cette époque. La radicalisation antinucléaire était évidemment totalement incompatible avec les alliances écolo-gico-politicardes qui étaient à la mode. Les partis politiques et les syndicats étant en totalité pronucléaires, une alliance avec eux impliquait une certaine souplesse. L'échec de l'antinucléaire en France ce n'est pas d'avoir été incapable de bloquer la nucléarisation mais de ne pas avoir développé dans la population la conscience des dangers inacceptables de l'énergie nucléaire qui aurait permis de la bloquer.

[Lire la suite, extrait de La lettre d'information n°117 du Comité Stop Nogent]

Sélection de news le 29/1/08:
La crise financière menace de retarder le "renouveau" du nucléaire
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires
2ème et 3ème EPR en France (EDF devrait annoncer une hausse de 20% du coût de l'EPR français, et en Finlande, TVO réclame 2,4 milliards d'euros pour le retard de 38 mois)
Verdict du procès des antinucléaires du GANVA à Caen
Blague du Blayais: Les oubliés de la centrale
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
A nous les chères centrales anglaises
Areva espère retrouver des clients étrangers dans le retraitement en 2009
Suisse: Il y a 40 ans, un élément du réacteur de Lucens entra en fusion
Des analyses non conformes: l'ASN épingle les labos d'EDF
Allemagne: l'industrie de l'énergie part en campagne pour le nucléaire
La filière nucléaire manque de personnel à irradier
Bulgarie: 6000 manifestants pour la réouverture de réacteurs nucléaires à Kozlodouï
L'oubli pour les liquidateurs de Tchernobyl: La justice russe pointée du doigt
La carte des anciennes mines d'uranium publiée par l'IRSN (Voir les cartes de la CRIIRAD et, voir "Uranium : le scandale de la France contaminée", magazine "Pièces à conviction" d'Elise LUCET)
En France, EDF espère obtenir une augmentation de tarif, et Areva a besoin d'environ 3 milliards d'euros pour boucler son budjet
A propos du livre d'Anne Lauvergeon: La Troisième Révolution énergétique
Uranium du Libournais: La Cogema a acheté 1 200 hectares de terrain dans le secteur...
Lignes Haute tension: Une victoire judiciaire
Les non-accidents en France
Les sous-traitants en première ligne (Lire: Intermittents, les esclaves du nucléaire)
EDF "réveille" 4 centrales au fioul pour faire face aux pics de consommation
Espagne: Bâtissons des centrales...
Iter: Le coût de la fusion explose

Sélection de news le 4/12/08:
EDF devrait annoncer une hausse de 20% du coût de l'EPR français
A nous les chères centrales anglaises
EDF espère obtenir une augmentation de tarif (Lire: En France, les nuages s'accumulent sur l'électricien)
A propos du livre d'Anne Lauvergeon: La Troisième Révolution énergétique
Uranium du Libournais: La Cogema a acheté 1 200 hectares de terrain dans le secteur...
Lignes Haute tension: Une victoire judiciaire
Les non-accidents en France
Les sous-traitants en première ligne (Lire: Intermittents, les esclaves du nucléaire)
La filière nucléaire manque de personnel à irradier
EDF "réveille" 4 centrales au fioul pour faire face aux pics de consommation
La crise financière menace de retarder le "renouveau" du nucléaire
Espagne: Bâtissons des centrales...
Iter: Le coût de la fusion explose
La France cherche désespérément des poubelles nucléaires
Téhéran: 5000 centrifugeuses en service
Les vétérans du nucléaire: Une loi indemnisera les victimes des essais
Centrale du Bugey: Le démantèlement redémarre
CO2: Les émissions cachées du nucléaire
Baratin à Bruxelles sur "des principes généraux de sûreté obligatoires"
Canada: Areva reporte un projet de mine d'uranium
Japon: Nouveau report pour le traitement des déchets
Bure Zone Libre: 4 ans de lutte...
Blabla, CLI Cruas
Simulation bidon d'accident
Fessenheim: Encore 20 ans avant la retraite ???
Un train de déchets retardé près de 12h, (entre 9.000 et 16.000 manifestants)
Blague autrichienne: L'Autriche convertit sa centrale fantôme... à l'énergie solaire
À propos de Georges Besse II: "Areva ne maîtrise pas la technologie"
20 morts à bord d'un sous-marin russe
Agenda/action:
11 février:
Voir "Pièces à conviction" sur France 3 à 20h35, "le scandale de la France contaminée" par les résidus de 210 mines d'uranium
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Contre les convois de déchets nucléaires soutien du GANVA (groupe d'actions non violentes antinucléaires)

Edito: Les déchets radioactifs en Limousin et ailleurs, comment redire quelques vérités oubliées
En France, l'extraction de l'uranium destiné aux centrales nucléaires a engendré plus de 60 millions de tonnes de déchets radioactifs qui contiennent encore 80% de l'activité radioactive initiale. Environ 200 sites d'extraction d'uranium ont été exploités sur 25 départements.
Plus de 70 000 tonnes d'uranium ont été extraites entre 1946 et 2001. Les principaux gisements se situaient dans le LIMOUSIN, le FOREZ, la VENDEE, la LOZERE et l'HERAULT.
De nombreux rapports ont montré une pollution majeure des eaux, des sols et de l'air (gaz radioactif radon ) dans toutes ces régions à cause de l'exploitation de l'uranium.
L'on trouve, sur et dans ces sites, toutes sortes de produits radioactifs et chimiques : les déchets des mines, des matériaux contaminés de centrales nucléaires, des déchets militaires, de l'uranium « appauvri », etc.
L'activité de l'uranium 238 est en moyenne de 40 Becquerels par kilogramme dans l'écorce terrestre, 200 Bq/kg dans un granite « classique » et de l'ordre de 25 000 Bq/kg dans un minerai dont la teneur en uranium est de 0,2%.
Toucher à « l'équilibre séculaire » par l'extraction et l'exploitation du minerai uranifère puis de l'uranium conduit à manipuler des substances radioactives qui ont des caractéristiques très pénalisantes en termes de radioprotection. Ce sont, en effet, des radionucléides dits à très longue période : 4,5 milliards d'années pour l'uranium 238, 345000 ans pour l'uranium 234, 76000 ans pour le thorium 230, 1600 ans pour le radium 226 par exemple.
Libéré en grande quantité par l'activité minière, le gaz Radon 222 peut parcourir des milliers de kilomètres en quelques jours sans jamais trop s'éloigner de la surface du sol à cause de sa pesanteur. Le radon sort aussi en grande quantité des montagnes de résidus miniers (les « stériles » dit AREVA/COGEMA) radioactifs entassées à proximité des mines. Le radon se désintègre en sous produits appelés les produits de filiation. Absorbées par le corps, ces substances peuvent provoquer des cancers, des maladies du sang, des problèmes cardio-vasculaires, des troubles rénaux, des problèmes de reproduction, etc.
Le radium 226 est un autre sous produit de l'uranium en désintégration. C'est un métal lourd radioactif. En dépit de son caractère dangereux, il est rejeté en totalité dans les résidus miniers alors qu'il est classé « très radiotoxique ». Le plomb 210 et le polonium 210 figurent parmi les radionucléides les plus radiotoxiques par ingestion (égale ou supérieure à celle du plutonium 239). Le thorium 230 se trouve dans la liste des radionucléides les plus radiotoxiques par inhalation (égale ou supérieure à celle du plutonium 239).
Le CEA, puis COGEMA/AREVA, fleuron du nucléaire français, sont parvenus, depuis le début de l'exploitation de l'uranium en France jusqu'à nos jours, à passer entre les gouttes de plus de 93 arrêtés préfectoraux et n'ont jamais écopé du moindre procès-verbal en matière d'environnement !      [lire la suite]
A propos de l'incident du Tricastin du 8 septembre: Quelques remarques

Sélection de news le 7/11/08:
Tricastin: Bientôt une étude épidémiologique (Rappel: Rejet accidentel, fuite à l'usine FBFC-CERCA, scandale des 700 tonnes de déchets enfouis à même le sol en toute illégalité!)
Bac Pro environnement nucléaire au Lycée de Blaye
Stockage des déchets: 6 sites retenus en Suisse
Le programme EPR connaît de nouveaux ratés, la Finlande devient un cauchemar pour le nucléaire français
Obama: Le nucléaire à l'attaque
Japon: Les déconvenue du nucléaire
Un veau à deux têtes à quelques kilomètres de la centrale du Blayais
La France cherche désespérément une poubelles nucléaires
Canada: "Le nucléaire n'est pas rentable", dit le privé
Fessenheim: Les antinucléaires saisissent le Conseil d'Etat
Blague/promo pour "Atomic Anne" Lauvergeon, la reine de l'atome
Associations: Stratégies variées face au nucléaire
A l'usine Fertiladour du Boucau, l'activité cesse... pas la radioactivité
Des déchets hongrois ont traversé la Slovénie
Boutons d'ascenseur radioactifs
La Hague: Exercice radioactif, population inactive
Rejets de Civaux: on sollicite votre avis
Blague Canadienne: Des turbines tombent dans la baie...
Blague du jour: Selon l'OCDE le nucléaire pourrait presque quadrupler d'ici à 2050 (Lire: La pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
Adoption de l'amendement Ollier
Rhône: Les risques remontent du fond du fleuve
Agenda/action:
6 décembre:
Exposition à Sens, hommage aux Liquidateurs et Liquidatrices de Tchernobyl
6 et 9 décembre: Manifestation et débat contre le projet de poubelle nucléaire FAVL à Brienne-le-Château
6 - 7 janvier: Appel à soutien aux 4 prévenus du GANVA (Le 6, projection débat autour des modes de lutte et de résistance contre les transports de déchets et les THT.)
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 13/10/08:
Iter: Le coût de la fusion nucléaire explose
Les pérégrinations radioactives de boutons d'ascenseur (probable recyclage de cobalt 60 produit dans un réacteur)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
Youri Bandajevski: "Au coeur de l'Europe, depuis Tchernobyl, une population vit dans une situation mortelle"
Vilnius menace de rejeter les quotas de CO2 en cas de fermeture d'Ignalina
Voitures électriques à 80% nucléaires
Pub pour un centre de stockage souterrain à Bure (le Figaro)
La France cherche désespérément une poubelles nucléaires
Retraitement nucléaire: l'Etat appelle EDF et Areva à mettre fin à leur bras de fer
Simulation bidon d'accident
Baratin: Brennilis s'engage à la transparence nucléaire
Artistes, écologistes et scientifiques pour sortir le Québec du nucléaire
Algérie: Les retombées radioactives de la mine d'Arlit
Un premier centre de stockage de déchets nucléaires en Hongrie en 2010
Les eaux troubles du Tricastin (le rejet accidentel d'uranium, fuite à l'usine FBFC-CERCA, scandale des 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
Sans garantie d'approvisionnement, Téhéran continuera à enrichir
Nucléaire civil: l'Inde se sent enfin reconnue comme une grande puissance
Le "harcèlement" à EDF à l'origine d'une tentative de suicide...
Prolifération: Le statut de l'AIEA n'est pas intouchable
Agenda:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de news le 29/9/08:
La France cherche désespérément une poubelles nucléaires
L'accord nucléaire USA-Inde
Les eaux troubles du Tricastin (le rejet accidentel d'uranium, fuite à l'usine FBFC-CERCA, scandale des 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
Blague du jour: Un zoo à crocodiles chauffé par la centrale de Civaux
Bugey: les inquiétudes des experts
EPR: Sarkozy veut accélérer le remplacement des centrales actuelles
Allemagne: La polémique sur le stockage des déchets rebondit
Espagne: il n'y a pas de débat sur la fin du nucléaire
Un Haut comité sur la sûreté nucléaire boycotté par les associations
Le journaliste Moussa Kaka est en prison au Niger depuis un an pour crime de "lèse-AREVA"
Temps de travail: l'ex-directeur de la centrale de Gravelines condamné
Un ULM pris en chasse par un Mirage
L'Etat condamné à payer une pension à un vétéran irradié en 1962
Australie: Un Etat veut interdire les mines d'uranium
Agenda:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Tricastin, deux barres de combustible s'accrochent au couvercle [Les questions posées ici dataient du 11 septembre]
Voir la revue de Presse, et se rappeler que les accidents graves commencent souvant par une suite de petits pépins...
Cet incident sur le réacteur 2 de Tricastin n'est pas analogue à celui survenu le 19 août 1998 à Nogent-sur-Seine. Dans le cas de Tricastin il s'agit de combustible moxé à 30%. C'est à dire que 30% du combustible n'est pas uniquement de l'oxyde d'uranium UO2 à U enrichi, mais renferme pour 30% d'un mixte d'oxyde de plutonium PuO2 et d'oxyde d'uranium appauvri UO2. Ne pas dire qu'il y a du plutonium est de la désinformation.
Quelle est donc la composition des 2 assemblages accrochés aux structures internes du coeur ?
Sont-ils partiellement (ou complètement) sortis du coeur et de combien de mètres ?
Des photos ont sûrement été prises. A Nogent on voyait clairement l'inclinaison des assemblages par rapport à l'axe vertical. Les assemblages sont-ils restés dans l'axe, ce qui pourrait conforter l'hypothèse d'une déformation des assemblages, sont-ils légèrement inclinés ce qui pourrait être dû à la détérioration des pions de centrage comme à Nogent. L'incident survenu au démarrage de Dampierre, un 900 MW moxé, le 2 avril 2001 lors du rechargement a montré qu'il fallait que la position de chaque assemblage soit bien définie "de manière à homogénéiser la distribution de puissance du coeur du réacteur". Au cours du chargement on s'est aperçu au bout du 135ème assemblage que 113 d'entre eux avaient été décalés d'une place. Les calculs de configuration ont montré que, pour d'autres configurations plus pénalisantes elles pourraient provoquer un début de réaction nucléaire dans la cuve du réacteur. Là non plus il n'a pas été question de plutonium dans les communiqués et c'est pourtant bien le Pu qui a justifié tous ces calculs.
Qu'en est-il de la stabilité neutronique du coeur actuellement ?
Qu'en serait-il de la stabilité neutronique du coeur si les deux assemblages se rompaient avec des morceaux dans la cuve et risque de détérioration des autres assemblages ?
Cela pourrait être plus grave que le seul relâchement des produits de fission et d'activation dans le circuit primaire...

Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent... des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence, confinement, prise d'iode stable, évacuation, exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Et maintenant, élaboration pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets, d'une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme, voir le CODIRPA, et lire le dossier de Bella Belbéoch sur la gestion post-accidentelle.
Les écolos qui ne veulent pas que l'on recoure aux centrales à charbon, fioul et gaz pour sortir rapidement du nucléaire et qui ont diabolisé le charbon pouront être considérés comme coresponsables du désastre... les centrales à charbon ça pollue mais ça n'a jamais conduit à l'évacuation définitive d'un territoire.

Sélection de news le 29/9/08:
La France cherche désespérément une poubelles nucléaires
L'accord nucléaire USA-Inde
Les eaux troubles du Tricastin (le rejet accidentel d'uranium, fuite à l'usine FBFC-CERCA, scandale des 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, la pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
Blague du jour: Un zoo à crocodiles chauffé par la centrale de Civaux
Bugey: les inquiétudes des experts
EPR: Sarkozy veut accélérer le remplacement des centrales actuelles
Allemagne: La polémique sur le stockage des déchets rebondit
Espagne: il n'y a pas de débat sur la fin du nucléaire
Un Haut comité sur la sûreté nucléaire boycotté par les associations
Le journaliste Moussa Kaka est en prison au Niger depuis un an pour crime de "lèse-AREVA"
Temps de travail: l'ex-directeur de la centrale de Gravelines condamné
Un ULM pris en chasse par un Mirage
L'Etat condamné à payer une pension à un vétéran irradié en 1962
Australie: Un Etat veut interdire les mines d'uranium
Agenda:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Décès (le 25/08/2008) de Vassili B. Nesterenko, ancien directeur de l'Institut de l'énergie nucléaire de l'Académie des sciences de Biélorussie, depuis 1986 il résistait à la désinformation sur Tchernobyl. En 1990, il fondait avec l'aide de Sakharov, l'institut indépendant de Radioprotection "Belrad", pour enquêter sur la contamination radioactive et venir en aide aux populations touchées par la catastrophe, en particulier les enfants.

Vassili Borissovitch Nesterenko:
"Ce jour-là, le 26 avril, j'étais à Moscou. En mission. C'est là que j'ai appris pour la catastrophe. J'ai aussitôt appelé Sliounkov, le premier secrétaire du Comité central de Biélorussie, à Minsk, mais on ne me l'a pas passé. J'ai renouvelé l'appel à plusieurs reprises, jusqu'à tomber sur l'un de ses assistants qui me connaissait très bien. Je téléphone de Moscou. Passez-moi Sliounkov ! J'ai des informations urgentes. Au sujet de l'accident... J'appelais sur une ligne gouvernementale, mais l'affaire était déjà strictement confidentielle. Dès que j'ai mentionné l'accident, la liaison a été coupée. Bien sûr, tout était écouté. Inutile de préciser par qui. Les organes concernés. L'Etat dans l'Etat. Et le fait que moi, le directeur de l'Institut de l'énergie nucléaire de l'Académie des sciences de Biélorussie, membre correspondant de l'Académie des sciences, je voulais parler au premier secrétaire du Comité central n'y changeait rien. Le secret s'étendait à moi aussi. Il me fallut batailler pendant deux heures pour que Sliounkov daigne enfin se saisir du combiné. C'est un grave accident. Selon mes calculs, (j'avais déjà pu contacter un certain nombre de personnes à Moscou et obtenir des informations), le nuage radioactif avance vers vous. Vers la Biélorussie. Il faut immédiatement traiter préventivement à l'iode toute la population et évacuer ceux qui vivent à proximité de la centrale. Il faut évacuer les gens et le bétail dans un rayon de cent kilomètres. On m'a déjà fait un rapport, m'a répondu Sliounkov. Il y a bien eu un incendie, mais il a été maîtrisé. Je n'ai pas pu me retenir. "On vous trompe ! C'est un mensonge. N'importe quel physicien vous dira que le graphite se consume à raison de cinq tonnes à l'heure. Vous pouvez déterminer vous-même combien de temps il va brûler !" J'ai pris le premier train pour Minsk. Après une nuit sans sommeil, au matin, j'étais chez moi. J'ai mesuré la thyroïde de mon fils: cent quatre-vingts microröntgens à l'heure ! La thyroïde est un parfait dosimètre. Il fallait de l'iode. De l'iode ordinaire. Deux à trois gouttes pour les enfants dans un demi-verre d'eau. Trois à quatre gouttes pour les adultes. Le réacteur allait brûler pendant dix jours, il fallait faire ce traitement pendant dix jours. Mais personne ne nous écoutait, nous autres, les scientifiques, les médecins. La science a été entraînée dans la politique... La médecine, dans la politique. Et comment donc! Il ne faut pas oublier dans quelle situation nous nous trouvions, il y a dix ans. Le K.G.B. fonctionnait, on brouillait les radios occidentales. Il y avait des milliers de tabous, de secrets militaires, de secrets du parti... De plus, nous avions été élevés dans l'idée que l'atome pacifique soviétique n'était pas plus dangereux que le charbon ou la tourbe. Nous étions paralysés par la peur et les préjugés. Par la superstition de la foi... Mais restons-en aux faits ! Rien qu'aux faits... Dès mon retour, le 27 avril, j'ai décidé d'aller constater par moi-même la situation dans la région de Gomel, à la frontière ukrainienne, dans les chefs-lieux de district de Braguine, Khoïniki et Narovlia qui se trouvent à quelques dizaines de kilomètres à peine de la centrale. J'avais besoin d'une information complète. J'ai emporté des instruments pour mesurer le fond. À Braguine : trente mille microröntgens à l'heure; à Narovlia: vingt-huit mille... Les gens travaillaient la terre, préparaient la fête de Pâques, peignaient des oeufs, faisaient des gâteaux... "Quelle radiation ? De quoi s'agit-il ? Il n'y a eu aucun ordre. La direction demande des rapports sur l'avancement et le rythme des semailles. On me prenait pour un fou. "De quoi parlez-vous, professeur ?" Röntgens, microröntgens... Un langage d'extraterrestre..."

[Extrait de "La supplication" de Svetlana Alexievitch, Editions J.C. Lattès, 1998, lire la suite en PDF]

Lire:
-
Communiqué de Presse de l'association "Enfants de Tchernobyl Bélarus": Le vice-président de l'association vient de nous quitter...
- "Mort d'un dissident" (en PDF), de Marc Molitor, La libre Belgique, 28 Août 2008.
-  Lettre du Professeur Nesterenko: Une explosion atomique d'une puissance de 3 à 5 Mégatonnes pouvait-elle se produire à Tchernobyl ?

Et qui sera le Vassili Nesterenko français lorsqu'un accident majeur de type Tchernobyl arrivera sur un réacteur en France ?
Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent... des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence, confinement, prise d'iode stable, évacuation, exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Et maintenant, élaboration pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets, d'une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme, voir le CODIRPA, et lire le dossier de Bella Belbéoch sur la gestion post-accidentelle.
Les écolos qui ne veulent pas que l'on recoure aux centrales à charbon, fioul et gaz pour sortir rapidement du nucléaire et qui ont diabolisé le charbon pouront être considérés comme coresponsables du désastre... les centrales à charbon ça pollue mais ça n'a jamais conduit à l'évacuation définitive d'un territoire.

Commentaires de news le 10/9/08:
Les accidents graves commencent par une suite de petits pépins: Deux assemblages de combustible nucléaire coincés au Tricastin
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (rappel: La pénurie à venir d'uranium condamne le nucléaire)
La France, cherche poubelles nucléaires désespérément
A propos de l'accord américano-indien
L'Etat condamné à payer une pension à un vétéran irradié en 1962
Les eaux troubles du Tricastin (le rejet accidentel d'uranium, fuite à l'usine FBFC-CERCA, scandale des 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
Australie: Un Etat veut interdire les mines d'uranium
Le coût d'Iter pourrait flamber...
Valence-d'Agen: Une structure dédiée aux métiers du nucléaire
Le programme EPR connaît de nouveaux ratés, la Finlande devient un cauchemar pour le nucléaire français
Belgique: La fuite d'iode radioactif à Fleurus était sérieuse
Civaux: Une simulation bidon de plus...
Incidents en chaîne dans les centrales espagnoles
Le "secret" du polonium 210 dans la fumée de cigarette
Blague du jour: Areva, sponsor officiel de la présidence française de l'UE à Accra
Indian Point: Le risque sismique dans la région de New York est revu à la hausse
Antinucléaires: Des clowns à l'assaut de l'Ile Longue
Agenda:
27 septembre:
Journée nationale d'actions contre l'enfouissement de déchets radioactifs, 3115 communes menacées
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de News le 28/7/08:
Prolifération en Iran (mais, faut-il de l'uranium fortement enrichi pour faire des bombes ?)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: A propos de l'accord américano-indien, les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles, le passé atomique du Royaume-Uni pèse sur la relance du nucléaire)
Les salariés "faiblement contaminés": Tricastin, Saint-Alban, etc. (lire: Contaminations à répétition dans les centrales EDF)
Tricastin: Blabla médiatique sur le rejet accidentel d'uranium au Tricastin, fuite radioactive à l'usine FBFC-CERCA (AREVA) de Romans sur Isère (lire: Scandale au Tricastin: Plus de 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
La France, cherche poubelles nucléaires désespérément (Lire: Bure future poubelle nucléaire de l'Europe)
Suisse: Mühleberg, cible des antinucléaires
A propos de prolifération: Des Suisses au-dessus de tout soupçon
Slovaquie: Bruxelles demande de renforcer la sécurité des futures réacteurs
Manif antinucléaires du 12 juillet
Les antinucléaires sont descendus du pylône
France: Transport de déchets
Allemagne: Scandale de la fuite radioactive dans une ancienne mine de sel
Le feu vert de Sarkozy à un deuxième EPR en France (lire: Le pavé EPR dans la mare nucléaire, la Finlande devient un cauchemar pour le nucléaire français)

Bac pro environnement nucléaire:

Métier - Pour des entreprises spécialisées dans la logistique nucléaire, l'assainissement ou la décontamination d'installations, le traitement de déchets radioactifs, coordonner l'équipe de travail, préparer et organiser les interventions.
Enseignements - Physique nucléaire ; chimie ; étude des matériaux ; fonctionnement des centrales nucléaires ; méthodes de décontamination ; règles de sécurité (radioprotection).
Examen - Première session 2008.

EDF investit 10 millions d'euros à Fessenheim contre le risque sismique
Zapatero: pas de nouvelles centrales nucléaires
Simulation bidon d'accident: Mauvais vents sur l'exercice de Golfech
Niger: libération de quatre Français du groupe nucléaire Areva
En convoitant British Energy, EDF devient "rois des couillons"
L'action surprise du collectif antinucléaire 84
Des failles dans les installations nucléaires militaires US en Europe
La chasse aux déchets radioactifs est ouverte sur le campus Valrose
Agenda:
26 au 31 août:
Camp d'action "Bye Bye Nuclear Bombs"
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: L'uranium gentil et l'uranium méchant
Faut-il s'inquiéter de la sécurité des installations nucléaires en France ? Pas le moins du monde. Parce qu'en France, on n'a que de l'uranium gentil...

Croyez-moi ou pas, mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter des fuites d'uranium [...] en France... Ecoutez plutôt ce que vous dit Areva... Ce n'est pas dangereux, ça n'a aucune incidence néfaste sur l'environnement... Vous savez pourquoi ? C'est très simple... C'est parce qu'il y a deux sortes de nucléaire dans le monde... Y a le nucléaire méchant et le nucléaire gentil... Qu'est-ce que c'est que le nucléaire méchant ? C'est le nucléaire qu'on trouve à l'étranger... C'est le nucléaire de la bombe atomique, Hiroshima, Nagasaki... Très méchant, ce nucléaire-là... Le nucléaire de Tchernobyl... Très méchant aussi, celui-là...
Alors que nous, en France, on n'a que du nucléaire gentil... Celui qui donne de l'électricité, celui qui fait marcher la télévision et le four à micro-ondes... Et pourquoi on n'a que du nucléaire gentil, en France ? Parce qu'en France, on a des très bons acheteurs d'uranium... Quand le gringo de chez Areva, celui qui travaillait avant chez Jacques Vabre, il va au Canada, en Australie ou en Russie acheter de l'uranium, il fait bien la différence entre le gentil et le méchant... Sur les marchés où il y a tous les producteurs, quand on essaie de lui refourguer de l'uranium méchant, le gringo d'Areva, il n'en veut pas... Il dit : non, ça, c'est pas bon pour Areva... Moi, je ne veux que de l'uranium gentil...
C'est pour ça qu'après, quand il y a des fuites chez nous, quand ça part dans les rivières, ou que ça s'évapore dans l'air autour des centrales, ce n'est pas grave... C'est de l'uranium gentil... Y a des petits morceaux d'uranium qui se baladent comme ça dans la nature et qui rencontrent les animaux, ou les fruits, ou les fleurs... Et ça se passe comme dans les films de Walt Disney... Le poisson, dans la rivière, ou l'abricot, dans l'arbre, ils disent : bonjour, gentil petit uranium, viens te promener avec nous... Et le petit uranium se promène comme ça un peu partout, sans que MamanAreva s'inquiète... Petit uranium est bien élevé et bien gentil... Il ne fera aucune bêtise dans la nature...
C'est même mieux que ça... Dans le Tricastin, quand on fait son marché, on peut faire sa radiothérapie rien qu'en tripotant les fruits et les légumes... Ca fait faire des économies à la Sécu... C'est vous dire s'il est gentil, cet uranium-là... C'est pour ça qu'il ne faut pas s'inquiéter des fuites d'uranium [...] ... Mais évidemment, vous n'êtes pas obligé de me croire...

Jean-Pierre Gauffre, France info, 21/7/2008.

Sélection de News le 28/7/08:
Prolifération en Iran (mais, faut-il de l'uranium fortement enrichi pour faire des bombes ?)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: A propos de l'accord américano-indien, les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles, le passé atomique du Royaume-Uni pèse sur la relance du nucléaire)
Les salariés "faiblement contaminés": Tricastin, Saint-Alban, etc. (lire: Contaminations à répétition dans les centrales EDF)
Tricastin: Blabla médiatique sur le rejet accidentel d'uranium au Tricastin, fuite radioactive à l'usine FBFC-CERCA (AREVA) de Romans sur Isère (lire: Scandale au Tricastin: Plus de 700 tonnes de déchets radioactifs enfouis depuis plus de 30 ans à même le sol en toute illégalité!)
La France, cherche poubelles nucléaires désespérément (Lire: Bure future poubelle nucléaire de l'Europe)
Suisse: Mühleberg, cible des antinucléaires
A propos de prolifération: Des Suisses au-dessus de tout soupçon
Slovaquie: Bruxelles demande de renforcer la sécurité des futures réacteurs
Manif antinucléaires du 12 juillet
Les antinucléaires sont descendus du pylône
France: Transport de déchets
Allemagne: Scandale de la fuite radioactive dans une ancienne mine de sel
Le feu vert de Sarkozy à un deuxième EPR en France (lire: Le pavé EPR dans la mare nucléaire, la Finlande devient un cauchemar pour le nucléaire français)

Bac pro environnement nucléaire:

Métier - Pour des entreprises spécialisées dans la logistique nucléaire, l'assainissement ou la décontamination d'installations, le traitement de déchets radioactifs, coordonner l'équipe de travail, préparer et organiser les interventions.
Enseignements - Physique nucléaire ; chimie ; étude des matériaux ; fonctionnement des centrales nucléaires ; méthodes de décontamination ; règles de sécurité (radioprotection).
Examen - Première session 2008.

EDF investit 10 millions d'euros à Fessenheim contre le risque sismique
Zapatero: pas de nouvelles centrales nucléaires
Simulation bidon d'accident: Mauvais vents sur l'exercice de Golfech
Niger: libération de quatre Français du groupe nucléaire Areva
En convoitant British Energy, EDF devient "rois des couillons"
L'action surprise du collectif antinucléaire 84
Des failles dans les installations nucléaires militaires US en Europe
La chasse aux déchets radioactifs est ouverte sur le campus Valrose

Agenda:
26 au 31 août:
Camp d'action "Bye Bye Nuclear Bombs"
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: L'électronucléarisation de la France et l'alibi de la crise pétrolière en 1974 (et en 2008 ?)
La nucléarisation massive de la France s'est décidée en 1974 avec le Rapport d'Ornano (voir le rapport en Pdf) qui indiquait les sites envisagés pour les réacteurs nucléaires. Il s'agissait alors, prenant prétexte de la crise pétrolière, de mettre en place 190 à 200 réacteurs électronucléaires pour 1990-2000. Cétait un vrai délire. L'arrivée au pouvoir de Mitterrand en 1981 qui, auparavant avait signé avant les élections le texte sur un moratoire du nucléaire, promis la non extension de l'usine de La Hague (pour obtenir facilement les voix écolos !) réduisit les perspectives de 1974, non pour des raisons antinucléaires mais pour des raisons strictement économiques. Les prévisions grandioses de 1974 étaient totalement stupides.
L'électronucléarisation de la France n'a guère été expliquée par les médias. En 1950 il se crée un Comité dit Comité PEON (production électrique d'origine nucléaire) qui réunit des technocrates (haut niveau, corps des mines) de l'industrie et de l'Etat. Ces derniers vont essayer d'intéresser l'industrie au nucléaire, ce qui signifie d'accepter d'investir dans des équipements rentables à long terme, sans ignorer les dangers d'une catastrophe qu'ils redoutent (pour le fric investi bien sûr, pas pour la santé des gens). Les réunions de ce Comité PEON se chargèrent de les rassurer: aucune responsabilité civile en cas de catastrophe, un développement important et rapide (4 à 5 réacteurs par an) pour garantir leurs investissements. Les responsables EDF prirent prétexte de la crise pétrolière de 1973 pour accélérer le processus de nucléarisation qu'ils envisageaient depuis longtemps.
Il y eut quelques flashs entre EDF et CEA car EDF visait la rentabilité industrielle de l'électronucléaire alors que le CEA voulait garder la direction des opérations. Les réacteurs CEA graphite-gaz (UNGG, uranium naturel, graphite, gaz) qui avaient permis de développer à la fois la bombe et l'électricité n'étaient pas pour EDF les plus efficaces pour la production électrique. EDF préférait les réacteurs à eau pressurisée PWR sous licence américaine Westinghouse. Cela a conduit à des manifestations du personnel CEA pour imposer les réacteurs CEA, avec des mots d'ordre assez prémonitoires « du graphite et du gaz pour tout le monde » dans les rues de Palaiseau, localité proche du centre d'études nucléaires de Saclay. Tchernobyl a réalisé ce « désir »...
Revenons à 1974. Le gouvernement Messmer justifie son programme électronucléaire par le danger d'une crise pétrolière amorcée en 1973 et l'électronucléarisation massive devait permettre d'y faire face. L'effet de serre n'était pas encore né. Le choix était entre nucléaire et charbon+fioul.
En 2005 on assiste à un début de crise pétrolière et on s'aperçoit que la France qui avait soit disant résolu ce problème en 1974 grâce au nucléaire, se trouve dans des conditions aussi difficiles que les pays voisins beaucoup moins nucléarisés que nous et qui ont maintenu leur production électrique par le thermique classique !
Ce regard sur le passé nous montre que la justification du programme nucléaire qui met la France en tête, et de loin, des pays nucléarisés était stupide et finalement facile à dénoncer ce qui paraît aujourd'hui une évidence : l'électricité, quelle que soit son origine, ne peut pas remplacer le pétrole...

Roger Belbéoch,
extrait de la lettre du Comité Stop Nogent-sur-Seine n°108.

A lire:
-
Sortir du nucléaire: Pourquoi ? Quand ? Comment ?
- Sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe, c'est possible !
- Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent... des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence, confinement, prise d'iode stable, évacuation, exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. L'élément nouveau c'est l'élaboration pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets, d'une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme, voir le CODIRPA, et lire le dossier de Bella Belbéoch: La gestion post-accidentelle d'une urgence radiologique sur une de nos installations.

Sélection de News le 14/6/08:
Blague du jour: Du synthétique contre la radioactivité (lire: Novozybkov les oubliés de Tchernobyl)
Déchets radioactifs: Bure future poubelle nucléaire de l'Europe ? (Lire: Des déchets seront-ils stockés dans le Lot... pour ces déchets EDF choisi le Bugey)
François Fillon parle d'un 2ème EPR en France (lire: Le pavé EPR dans la mare nucléaire, le coulage du béton à Flamanville est suspendu, et en Finlande...)
Commercialement et Médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: L'accord américano-indien sur l'énergie nucléaire en état de mort clinique, les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles, le passé atomique du Royaume-Uni pèse sur la relance du nucléaire)
Allemagne: tensions dans la coalition sur le nucléaire
L'appel de Politis... et la sortie du nucléaire
Centrale nucléaire: un hélicoptère pour rappeler à l'ordre les pilotes du dimanche
Canada: Les coûts élastiques du nucléaire
Iter, fantasme du "réacteur" à fusion: Travaux d'aménagement
Le Niger déterminé à tirer davantage profit de la vente de l'uranium
Europe: Une alerte nucléaire dans une centrale slovène
La centrale du Blayais épinglée (Rappel: En 1999, le Blayais très près de l'accident majeur)
Blague pseudo-écolo: La voiture électrique devient une nécessité... pour le nucléaire ! (idem pour le chauffage électrique)
Condamnation pour la pollution nucléaire de Rocky Flats
Suisse: L'Assurance des centrales nucléaires
Blague de Marcel Boiteux: Qui empochera la rente nucléaire ?
Tchernobyl: Un chantier faussement ordinaire
Bratislava veut un sursis pour un réacteur de type VVR soviétique
La France importe du plutonium anglais en toute discrétion
Un Suédois arrêté avec des traces d'explosifs devant une centrale
Un convoi d'uranium appauvri va quitter Bessines !
Les USA sous-estiment le coût du nucléaire
Gadget de Sarkozy (le VRP de la prolifération "civilitaire"): La France crée une "agence internationale" sur le nucléaire civil
Inde: Tir d'essai réussi d'un missile nucléaire
Espagne: Fuite radioactive dans une usine de combustible
Durée légale du temps de travail dans les centrales
Le risque de leucémie augmente près des centrales anglaises et allemandes, et baisse près des centrales en France!
Agenda:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
12 juillet: Rassemblement européen à Paris "Pour un monde sans nucléaire"
26 avril au 16 juillet: Marche de Londres à Genève via la France

Edito: A propos de catastrophe nucléaire, 22 ans après Tchernobyl...
La possibilité d'un accident nucléaire grave en France dont près de 80% de l'électricité est produite par 58 réacteurs à eau pressurisée (PWR) n'est pas une lubie des antinucléaires, les officiels l'admettent depuis longtemps même si ce n'est guère répercuté par les médias. Des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la phase d'urgence (confinement, prise d'iode stable, évacuation) avec constitution de stocks d'iode stable et exercices de crise dans les localités proches des réacteurs. Ce qui est nouveau c'est la mise en oeuvre de l'élaboration concrète, pour des territoires dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets radioactifs, d'une stratégie de gestion post-accidentelle y compris à long terme. Il est nouveau d'envisager en France que si la contamination d'une zone est importante elle peut nécessiter le relogement temporaire, voire définitif, des habitants.
On a désormais des informations sur l'avancement de ce programme de gestion post-accidentelle, dit CODIRPA, et l'esquisse de la doctrine qui le sous-tend.
Le « long terme » c'est ce que vivent depuis 1990 les habitants des zones les plus contaminées de Biélorussie, Russie et Ukraine. Pour ceux qui veulent tirer les leçons de la gestion soviétique, les premières années après l'explosion du réacteur sont déterminantes en ce qui concerne le long terme. Or une réécriture de l'histoire est faite par les consultants de l'Autorité de Sûreté Nucléaire chargés du « retour d'expérience » de cette gestion post-accidentelle pour la période 1986-1991. Il me paraît nécessaire de souligner des erreurs et omissions importantes pour la compréhension des événements de cette période extrêmement complexe.

[Lire la suite: La gestion post-accidentelle d'une urgence radiologique sur une de nos installations...]

A lire: Tchernobyl une catastrophe. Quelques éléments pour un bilan, Bella et Roger Belbéoch, Ed. Allia, Paris 1993, traduit en japonais, épuisé mais disponible en PDF.

Sélection de News le 27/5/08:
Le flop de l'EPR en France (le coulage du béton de l'EPR de Flamanville suspendu) et en Finlande

Suisse: L'Assurance des centrales nucléaires
Blague du jour de Marcel Boiteux: Qui empochera la rente nucléaire ?
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (lire: Les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles, le passé atomique du Royaume-Uni pèse sur la relance du nucléaire)
Niger: La guerre oubliée de l'uranium
Meuse: Echange régiment contre stockage de déchets nucléaires
Tchernobyl: Un chantier faussement ordinaire pour enfouir le cauchemar
Projet italien de retour du nucléaire: La pression augmente sur Berlin
Bratislava veut un sursis pour un réacteur de type VVR soviétique
Séisme en Chine: Menace sur les installations nucléaires ?
La France importe du plutonium anglais en toute discrétion
Un Suédois arrêté avec des traces d'explosifs devant une centrale nucléaire
Un convoi d'uranium appauvri va quitter Bessines !
Les USA sous-estiment le coût du nucléaire
Déchets radioactifs: EDF a choisi le Bugey
Gadget de notre Sarkozy VRP de la prolifération "civilitaire": La France crée une "agence internationale" sur le nucléaire civil
Inde: Tir d'essai réussi d'un missile nucléaire capable d'atteindre la Chine
Espagne: Fuite radioactive dans une usine de combustible de Salamanque
Durée légale du temps de travail: Entorses courantes dans les centrales
Le risque de leucémie augmente près des centrales anglaises et allemandes, et baisse près des centrales en France!
Nucléaire: ces trafiquants qui embarrassent la justice
Japons: Le leader Tepco enregistre sa première perte en vingt-huit ans (269,2 milliards de yens pour financer des réparations)
Bachelot refuse de dialoguer avec les vétérans des essais nucléaires
La fin du chauffage électrique ?
Des ONG contre la centrale bulgare de Belene
Anniversaire de Tchernobyl: Des rassemblements dans toute la France
Tchernobyl: Des Bélarusses manifestent contre l'envoi de jeunes diplômés dans les zones contaminées
Agenda:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
4 juin: Exposition-visite théâtralisée du Petit musée de la catastrophe à Paris
12 juillet: Rassemblement européen à Paris "Pour un monde sans nucléaire"
26 avril au 16 juillet: Marche de Londres à Genève via la France

Sélection de News le 24/4/08:
Pour rire... Areva, l'arrêt va de soi: Récit de l'opération "Pour un EPR acheté, un Sarkophage offert !"
"Dysfonctionnements importants" dans la prévention incendie au Blayais (lire: Bilan "contrasté" pour la sûreté)
Garde à vue du président de Médiane, le prétexte est la diffusion d'un tract dénonçant la construction d'ITER (voir dans Les Echos un exemple de "baratin technoscientifique" sur ITER)
Espagne: une centrale nucléaire a minimisé l'importance d'une fuite
Japon: manifestation anti-nucléaire lors de la visite de François Fillon
UIMM: La patronne d'Areva pour la transparence la plus totale... (elle siège au bureau de l'UIMM)
Gravelines épinglée par l'autorité de sûreté
Niger: La guerre oubliée de l'uranium
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: Les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles)
L'ASN déplore des "insuffisances" sur le chantier de l'EPR
Westinghouse fournira du combustible nucléaire à l'Ukraine
Le Canada proteste contre des essais du missiles M51 (voir: Sarkozy recadre la doctrine nucléaire française)
L'enquête à risques du Tricastin
Pas de déchets radioactifs à Yucca Mountain
Brésil: Greenpeace proteste contre le coût et le danger de l'énergie nucléaire
Rayons X: La tragédie des enfants irradiés pour traiter la teigne
"Troc nucléaire de Sarkozy": Le docu suisse que les chaînes françaises ne veulent pas voir
Actions:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
26 avril: Journée internationale de mobilisation contre le nucléaire Chernobyl day
26 avril: Conférence/débat à Colmar sur les conséquences sanitaires du nucléaire
26 avril au 16 juillet: Marche de Londres à Genève via la France
15 et 16 mai: Conférence internationale à Lyon "Vivre Tchernobyl" à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon (46 allée d'Italie)

Edito: Catastrophe nucléaire...
L'étendue des zones contaminées, les niveaux de contamination rencontrés, l'importance numérique des populations concernées font de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl une catastrophe industrielle sans précédent. Les pressions occidentales se sont exercées dès le début de la crise ouverte par l'explosion du réacteur n°4 de la centrale afin de minimiser l'impact sanitaire de l'accident concernant les effets biologiques à long terme (cancers et effets génétiques) de l'exposition aux radiations des habitants de l'ex-URSS. En fait, l'émergence de problèmes sanitaires inédits avec un accroissement visible de la morbidité, en particulier chez les enfants, dès les premières années ayant suivi l'accident ont relégué les effets à long terme au second plan, mais comme eux ils ont été minimisés, voire niés, tant par les autorités sanitaires soviétiques que par les experts occidentaux. L'argument souvent avancé pour nier les observations faites sur le terrain par les médecins locaux est qu'elles ne correspondent pas aux effets observés chez les survivants japonais des bombes atomiques. Or les deux situations ne sont pas identiques. A Hiroshima et Nagasaki il s'est agi essentiellement d'irradiation externe en un temps très court (et le suivi de mortalité a commencé 5 ans après le flash). A Tchernobyl il y a d'abord eu une "phase d'urgence" (assez longue puisque les rejets se sont poursuivis durant tout le mois de mai) avec irradiation externe par le nuage et les dépôts au sol, contamination interne par inhalation et ingestion de produits contaminés suivie d'une exposition chronique essentiellement due à l'irradiation interne par ingestion d'aliments contaminés pour laquelle il n'y (avait) aucune donnée expérimentale fiable, Tchernobyl constituait la première mondiale d'une "expérimentation" à grande échelle.
Fruit d'années de recherches des scientifiques et de soins des médecins russes, ukrainiens et biélorusses, le livre publié à Saint Petersbourg en 2007 sous la direction de Alexei Yablokov sur « les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour l'homme et la nature » (version en Word .doc, réduite et traduite par Wladimir Tchertkoff) montre l'énormité du mensonge scientifique organisé depuis 22 ans par l'AIEA et l'OMS pour le compte des États qui se sont attribué la légitimité de posséder l'énergie atomiques. Cet ouvrage constitue une des preuves du "crime de haute trahison" devant l'Humanité des États nucléaires membres de l'ONU, notamment: Russie, France, Grande Bretagne, États-Unis... et des agences des Nations Unies, qui les cautionnent par leurs autorités scientifiques et médicales.
... et la France "se prépare" de deux façons différentes (qui peuvent-être complémentaires ou se suivre dans un ordre ou un autre) aux conséquences d'un "petit" Tchernobyl sur son sol !!!
-
La version "hard" est prête: La France "se prépare militairement" à l'accident majeur !
  
[Voir les problèmes pour Stéphane Lhomme du Réseau "Sortir du nucléaire" mis en garde à vue par la DST (pour la publication d'un document classé "Confidentiel défense" révélant la vulnérabilité du réacteur EPR en cas de crash suicide d'un avion de ligne), puis remis en liberté, il protège ses sources. Pour la seule détention de ce document, Stéphane Lhomme risque 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende (Actionr: 2 rassemblements)]
- La version "soft" est prête: Le CODIRPA pour la gestion participative d'une vie durablement contaminée après un accident nucléaire en France...

Sélection de News le 11/4/08:
L'ASN déplore des "insuffisances" sur le chantier de l'EPR
Westinghouse fournira du combustible nucléaire à l'Ukraine
Sarkozy VRP de la prolifération "civilitaire": Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: Les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles)
Le Canada a protesté contre des essais du missiles M51 français dans l'Atlantique (voir: Sarkozy recadre la doctrine nucléaire française)
L'enquête à risques du Tricastin
Niger: La face cachée (mines d'uranium) du nucléaire
Pas de déchets radioactifs à Yucca Mountain
Brésil: Greenpeace proteste contre le coût et le danger de l'énergie nucléaire
Rayons X: La tragédie des enfants irradiés pour traiter la teigne
"Troc nucléaire de Sarkozy": Le docu suisse que les chaînes françaises ne veulent pas voir
Sous-estimation des risques liés aux rejets d'Iter
Blagues canadiennes: Une centrale nucléaire pour puiser du pétrole !
Le nucléaire français risque de manquer de personnel
Chauffage électrique: "pas si bon"
Sûreté... "prise de conscience" à la centrale de Gravelines
Les anti-THT font pression sur les municipale
Recyclage de cobalt 60: De l'acier radioactif aboutit en Belgique
Action de Greenpeace à Vienne contre le financement d'une centrale slovaque
Les vétérans du nucléaire: Un tribunal reconnaît la responsabilité du CEA (8 cas polynésiens jugés à Papeete le 7 avril)
Espagne: Renoncer au nucléaire ?
Les opposants ont manifesté contre l'implantation d'un EPR à Penly
Les dossiers enterrés de Tchernobyl
L'écologie n'empêchera pas le succès du charbon
La transmutation: La pierre philosophale des centrales nucléaires
USA: 5 réacteurs d'une centrale nucléaire en panne en Floride
Inde: tir d'essai d'un missile à capacité nucléaire depuis plate-forme sous-marine
Actions:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
26 avril: Journée internationale de mobilisation contre le nucléaire Chernobyl day
26 avril: Conférence/débat à Colmar sur les conséquences sanitaires du nucléaire
26 avril au 16 juillet: Marche de Londres à Genève via la France
15 et 16 mai: Conférence internationale à Lyon "Vivre Tchernobyl" à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon (46 allée d'Italie)

Sélection de News le 20/2/08:
Toshiba inaugure un centre de recherche pour les futurs réacteurs de 4ème génération (c'est le retour des surgénérateurs de type SuperPhénix)
Les non-accidents en France: Une fuite d'eau sur le circuit primaire à Fessenheim (lire: Le directeur de Fessenheim confiant quant au risque sismique)
Clis de Bure: Nomination scandaleuse du pronucléaire Christian Bataille à la présidence de la Clis
Uranium: Areva dans les temps pour Georges Besse II
Sarkozy VRP de la prolifération "civilitaire": Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: Les limites du retour du nucléaire, en Chine ventes d'EPR très virtuelles)
Exemples de baratin pronucléaire dans Le Monde, Le Figaro...
Mines d'Uranium: Un désastre environnemental en territoire Navajo, terrils atomiques en Chine, L'IRSN critique Areva sur le Limousin, un Touareg contre la pollution nucléaire d'Areva (le Public Eye Global Award revient au groupe Areva)
Australie: Des vétérans du nucléaire décrochent une étude indépendante
Neuf salariés en grève de la faim à Cruas annonce la CGT
Baratin d'EDF sur la modélisation du vieillissement de ses centrales
Sarkozy VRP de la prolifération suite:
Des sous-marins nucléaires pour le Brésil, l'Inde n'ayant pas signé le TNP, Sarkozy mise sur un "statut dérogatoire"
Livre: "Tchernobyl - Conséquences de la catastrophe pour l'homme et la nature"
Blague: "Noix de lavage" et "Compostage mutualisé" par 2 cadres d'EDF du Blayais
Aréva: « La Hague n'est pas à vendre »
Le nucléaire, l'emploi et l'achat des consciences par les subventions: Les Pieux, le canton du futur réacteur EPR
Le gaz moins émetteur de CO2 que l'électricité pour se chauffer
La Lituanie cherche à prolonger la vie de sa centrale nucléaire de type Tchernobyl
Canada: L'opposition au nucléaire croit irréaliste le projet de Point Lepreau II: Le spectre de l'accident nucléaire
"Sortir du nucléaire" en congrès à dijon
Japon: Tepco s'enfonce dans le rouge à cause de sa centrale endommagée par un séisme qui pourrait rester fermée pendant au moins 2 ans
Niger: Un chef touareg annonce le lancement de la "bataille de l'uranium" (rappel: les réserves mondiales donnent 50 à 70 ans de production environ)
L'Espagne vers une lente sortie du nucléaire
Blague à Bruxelles: la France veut une meilleure prise en compte du nucléaire par rapport au climat
Regrouper pour mieux contrôler l'info: Nîmes se mobilise pour accueillir l'IRSN
Guerre du Golfe : "Je ne veux pas d'argent, je veux la vérité"
"Troc nucléaire de Sarkozy": Le Réseau "Sortir du nucléaire" accuse M. Sarkozy d'avoir menti
L'Etat refuse d'accorder à EDF les hausses de tarifs aux entreprises de près de 25% réclamées d'ici à 2010
Risque légionelles: l'Afsset conclut que le plan stratégique présenté par EDF reste insuffisant
Allemagne: Une écologiste accrochée à un arbre retarde de 6 heures un convoi nucléaire
Du fric pour un nucléaire "moins pire" à l'Est
Blague du jour: La France "n'est plus" exportateur permanent d'électricité
Le Royaume-Uni: Le démantèlement des futurs réacteurs fait l'objet d'intenses négociations
Le risque de leucémie augmente près des centrales anglaises et allemandes, et baisse près des centrales en France!
Actions:
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus"
lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
26 avril: Chernobyl day Journée internationale de mobilisation contre le nucléaire

Edito: Quand des travailleurs pronucléaires dénoncent les risques de catastrophe !
" Nous sommes heurtés, scandalisés, et plus inquiets que jamais quant à l'avenir qui se prépare pour nous... Dans ce périlleux consensus pour verrouiller le débat (consensus entre dirigeants d'Edf, experts externes, pouvoirs publics), vous êtes le parfait serviteur de ce mode de management dangereux pour la santé des salariés, techniciens et managers, et dangereux pour la sûreté. M. Neil Henderson ne s'y est pas trompé en vous congratulant pour votre hospitalité et pour le zèle que vous avez mis dans cette ultime mission qui vous incombait à Chinon : assurément « vous faites honneur à Edf » ! Mais vous ne faites pas honneur au personnel, ni aux agents Edf, ni aux managers, ni aux sous-traitants, ni aux représentants du personnel.
Vous êtes le serviteur d'une cause qui n'est pas la nôtre, mais celle de la direction d'Edf qui vient de faire paraître dans la revue de l'ASN, un article signé par notre directeur, M. Gadonneix. Le titre de l'article en dit long, et est, on ne peut plus clair : « Sûreté, rentabilité et confiance du public : les enjeux indissociables pour l'avenir du nucléaire ».
Le nucléaire doit être rentable, et pour cela il faut endormir l'opinion publique sur les « nouveaux » enjeux de sûreté que fait peser cette course effrénée à la rentabilité financière. Rentabilité dont nous ne doutons pas que vous profiterez (pour vous remercier de ce zèle aveugle), mais qui pourrait bien être fatale au nucléaire !
Endormir l'opinion publique, c'est dire que « tout va bien » quand tout va mal ou dire que c'est « globalement positif ». Travestir la réalité c'était déjà le cas dans vos rapports annuels de sûreté. Vous avez franchi un pas supplémentaire avec l'Osart, opération de médiatisation pour soigner « l'image » du nucléaire.
La CGT ne sera pas complice de cette campagne de déni de réalité. En tant qu'organisation syndicale majoritaire du site, il est de notre devoir de nous faire l'écho des risques réels que vous faites peser sur les travailleurs et sur l'environnement.... C'est tout le sens de cette lettre ouverte. C'est aussi tout le sens de la communication que nous allons organiser avec les media, les élus et les pouvoirs publics, afin qu'ils résistent à l'endormissement de l'opinion dont vous avez besoin, et qu'ils puissent rester vigilants, comme cela doit être le cas face à toute industrie à risques ! Au stade où nous en sommes sur le site, il n'est plus tolérable que nous soyons encore écartés de la CLI, la Commission Locale d'Information qui est présidée par vous-même (un représentant de la direction) ! C'est dire l'objectivité d'un système de contrôle qui vous laisse Juge et Partie... Certes, pour reprendre les termes de votre intervention... « il y aura toujours un écart entre notre ambition et la réalité du niveau de sûreté » : bien sage appréciation de votre part ou une façon habile de préparer l'opinion publique aux conséquences potentielles des risques pris au nom de la rentabilité financière fixée par les principaux actionnaires ?
Ne serait-il pas temps de tirer les leçons de l'histoire des industries à risques ?
Plutôt que laisser l'histoire se répéter dangereusement..."

Extrait de la lettre ouverte au directeur du CNPE de CHINON, lire la suite.

Sélection de News le 9/1/08:
Espagne: Zapatero écarte une reprise du nucléaire en cas de réélection
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (lire: Les limites du retour du nucléaire)
Municipales: Stop Fessenheim appelle les futurs élus alsaciens à sortir du nucléaire
Haute-Marne: Des trains de déchets nucléaires passent par le département
Vétérans des essais nucléaires: Le tribunal de Tulle reconnaît la "faute inexcusable" des employeurs d'un ancien de Moruroa
Une vidéo secoue le secteur nucléaire américain
Le monde médical mal préparé à répondre à un attentat radioactif
Musharraf au Pakistan, unique carte de Bush
Humour involontaire du journal Le Monde: Le chauffage électrique, pas si écolo
Youri Bandajevsky: Ces vérités qui dérangent
Surirradiés à l'hôpital: une sixième victime
Bravo au "french doctor": Kouchner en Inde pour parler de nucléaire civil et de contrats de défense
Les records de consommation d'électricité consacrent l'échec de l'option nucléaire française
A propos de prolifération: L'Iran
La Gironde étend la zone d'activités du futur laser Mégajoule
"Troc nucléaire de Sarkozy": Armements et nucléaire, "élément décisif" dans libération
Le risque de leucémie augmente près des centrales anglaises et allemandes, et en France ???
Fermeture partielle de Kozlodoui
Nuage de Tchernobyl: l'Etat a commis une faute...
EDF et Suez s'opposent sur la construction d'un deuxième EPR
La construction de l'EPR à Flamanville a démarré
Les milliards du marché nucléaire canadien vivement convoités (lire: Le spectre de l'accident nucléaire)
Centrale de Kashiwazaki: redémarrage partiel pas avant 2 ans
Les Etats sont appelés à promouvoir l'indépendance de l'OMS face au lobby nucléaire
Contamination radioactive dans le Cantal autour d'une ancienne mine d'uranium
Démantèlement: à Brennilis, EDF reconnaît la pollution
Blabla participatif: Consultation pour la recherche en sûreté nucléaire
Nucléaire: Areva décroche enfin son grand contrat chinois
Blague du jour: Nettoyage des centrales nucléaires françaises...
Russie et USA confirment le programme visant à transformer du plutonium militaire russe en combustible
Simulation bidon d'accident: Tchernoblaye dénonce "une véritable mascarade"

Edito: Les écologistes contre la sortie du nucléaire
La réunion "pré - Grenelle" des ONG écologistes du mois de mai 2007 avec Juppé et Sarkozy a été révélatrice de ce qui parasite le mouvement antinucléaire depuis le début, dès les années 70 : pour les écologistes l'arrêt du nucléaire n'est pas une priorité, ce qui sous-tend que dans leur analyse la catastrophe nucléaire n'est pas un mobile prioritaire d'action. Il est clair que si cela avait été le cas les représentants des associations les plus prestigieuses comme Greenpeace, les Amis de la Terre, WWF et autres, auraient dû exiger la présence d'un représentant du "Réseau Sortir du nucléaire", pour qu'au moins le cas de l'abandon de l'EPR, cheval de bataille des dernières manifestations, soit un peu plus que simplement évoqué. Non seulement rien n'a été exigé par les présents, trop heureux d'avoir été choisis pour faire partie de ceux qu'on invite à "la cour des grands" dans une ambiance « franche et cordiale » (selon Greenpeace, Libération du 22 mai 2007), mais de plus, lorsqu'à une question sur l'EPR Sarkozy a répondu « Le gouvernement précédent a signé un décret lançant sa construction, je ne reviendrai pas dessus » il ne semble pas y avoir eu de protestation solennelle, personne n'a quitté la salle... Il résulte de cet entretien « historique » -qualificatif utilisé par l'un de ces prétendants officiels à la communication- qu'on est bien parti pour le développement durable du nucléaire et l'on ne voit pas comment le Grenelle de l'environnement prévu cet automne pourrait donner lieu à une véritable négociation alors que les jeux sont faits. Il n'y a pas que l'EPR, le génie civil de l'usine d'enrichissement Georges Besse II qui doit remplacer Eurodif a dépassé désormais le stade du démarrage de la construction.
Si la France s'embarque dans une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium c'est bien pour continuer le nucléaire, pas pour l'arrêter. Ainsi le Grenelle de l'environnement risque fort de n'être qu'un marchandage pour que le "non abandon" de l'EPR donne lieu à des compensations « par des décisions plus fortes sur les énergies renouvelables » dit le journaliste de Libération citant à ce propos le responsable de WWF-France : « S'il [Sarkozy] ne bouge pas sur l'EPR, qu'au moins il bouge sur la transparence, sur l'ouverture du débat, sur les économies d'énergies Qu'il décide qu'un euro investi dans le nucléaire entraînera l'injection d'un euro dans les renouvelables ». Quelle transparence et quel débat bla-bla si les décisions sont déjà prises ? 1 euro pour toi et 1 euro pour moi, c'est tout ce que le nucléaire représente pour ce responsable écologiste ? Cela revient à ne même pas envisager l'arrêt du nucléaire à long terme, c'est accepter la catastrophe nucléaire comme étant écologique ! [lire la suite en PDF]

Extrait de la lettre d'information du Comité Stop Nogent-sur-Seine n°115, octobre/novembre 2007.

Sélection de News le 20/11/07:
"Les exploitants des centrales nucléaires suisses ne sont actuellement pas tenus de payer tous les dégâts en cas d'accident dans leur installation... ils ne doivent aujourd'hui participer qu'à hauteur d'un milliard de francs aux dégâts. Alors qu'une catastrophe nucléaire peut causer jusqu'à 4300 milliards de francs de dommages, selon une estimation de l'Office fédéral de la protection civile. Cela représente près de 70 fois le budget annuel de la Confédération."
Commercialement et Médiatiquement le nucléaire se porte très bien: Les grands groupes d'électricité prônent tous le retour du nucléaire
Les Etats-Unis ont un programme secret de sécurisation de l'arsenal nucléaire pakistanais
Simulation bidon d'intrusion à la centrale de Cattenom (aux Etats-Unis, un employé arrêté alors qu'il tentait d'entrer dans une centrale avec un engin explosif)
L'Inde mise sur le thorium comme nouveau combustible nucléaire
A propos de soixante ans de prolifération: La Chine saborde la réunion des Six sur l'Iran, malgré le pétrole, tout le Moyen-Orient se lance dans la course au nucléaire
"Troc nucléaire de Sarkozy":
Areva a affirmé n'avoir joué aucun rôle dans le processus
Si l'Allemagne sort du nucléaire, la France menace de rompre le partenariat de Siemens avec Areva
Le fantasme du "réacteur" à fusion nucléaire Iter: 2000 manifestants à Marseille..."Iter a pour seul objectif de maintenir une réaction de fusion nucléaire pendant 400 secondes sans aucune possibilité de capter l'énergie dégagée. Contrairement à ce que croient de nombreux citoyens, Iter ne produira pas d'électricité mais en consommera énormément."
Grigori Pasko en dissidence surveillée
Marcoule: Incident sur le réacteur Phénix
Vétérans des essais nucléaires: "L'atome est sale" (Uranium appauvri: 255 militaires italiens ont contracté un cancer)
Blague du jour: Le CEA n'est pas encore prêt à changer de nom...
Tepco va plonger dans le rouge à cause de sa centrale endommagée
Stéphane Lhomme : "Le Grenelle de l'environnement est une défaite majeure pour l'écologie"
Commission Européenne et patrons pressent les pays de l'UE à débattre du nucléaire
Des experts demandent à George Bush de renoncer à son projet de retraitement des déchets nucléaires
Georges-Besse II: La victoire des centrifugeuses
Extraction de l'Uranium: Un désastre environnemental en territoire Navajo
Niger: les rebelles touareg menacent de s'en prendre à Areva
Evénement... découvrez l'étude du Réseau Sortir du nucléaire, en 5 ou 10 ans, "Sortir du nucléaire, c'est possible !"
Future poubelle nucléaire de Bure: Des Japonais bien accueillis...
Encore une sur-irradiations médicale
Agenda:
19 au 25 novembre:
Semaine internationale contre l'irradiation des aliments
Novembre:
3 conférences-témoignages sont organisées à Paris, Lille et Bruxelles sur Hiroshima
Novembre/décembre: à la Criirad stages de formations et interventions
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus" lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de News le 31/10/07:
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran dément la construction d'un site nucléaire secret, l'Égypte se lance dans la course au nucléaire, Kouchner va-t-en guerre...
Commission Européenne et patrons pressent les pays de l'UE à débattre du nucléaire
Commercialement et Médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Des experts demandent à George Bush de renoncer à son projet de retraitement des déchets nucléaires
Extraction de l'Uranium: Un désastre environnemental en territoire Navajo
Niger: les rebelles touareg menacent de s'en prendre à Areva
Le "Grenelle de l'environnement"
Evénement... découvrez l'étude du Réseau Sortir du nucléaire, en 5 ou 10 ans, "Sortir du nucléaire, c'est possible !"
Future poubelle nucléaire de Bure: Des Japonais bien accueillis...
Encore une sur-irradiations médicale
Des milliers de manifestants contre le projet EPR-THT (Lire: L'EPR, une débauche d'énergie en pure perte)
"Troc nucléairede Sarkozy":
La commission d'enquête veut entendre des dirigeants étrangers
Tchernobyl: Report de l'audience prévue au tribunal administratif de Bastia
Uranium appauvri: 255 militaires italiens ont contracté un cancer
Nicolas Sarkozy a précisé qu'EDF ouvrirait une nouvelle tranche par an au cours des six prochaines années
La droite allemande relance le débat sur le nucléaire
Georges-Besse II: La victoire des centrifugeuses
La mafia se reconvertit dans le nucléaire
Blague du jour: Areva confie à Fodé Sylla (l'ancien président de S.O.S Racisme) une mission
Iter: le défrichement du site a débuté
Fessenheim: Gros investissements en vue
Blague du jour: L'ASN a demandé le retrait des pièces détachées du Concorde contenant des sources radioactives mises en vente aux enchères
Conséquences sanitaires d'une expérience nucléaire près de Hambourg
Agenda:
Novembre:
3 conférences-témoignages sont organisées à Paris, Lille et Bruxelles sur Hiroshima
10 novembre: Manifestation à Marseille contre Iter
Novembre/décembre: à la Criirad stages de formations et interventions
Les "Enfants de Tchernobyl Belarus" lance un appel pour sauver l'institut Belrad
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Edito: Nucléaire, l'escroquerie du discours sur l'effet de serre
L'énergie nucléaire est rationnellement condamnée: faiblesse des ressources en uranium (un peu plus de 1% des réserves d'énergies fossiles), risque de catastrophes significatif et leurs conséquences inacceptables (santé des populations, effondrement de l'économie et du social, mise en place de sociétés militaro-policières pour gérer les crises post-accidentelles), utopie de la surgénération (la fameuse 4ème génération), absence de solution pour les déchets, inefficacité de la transmutation, coûts de nouveaux investissements incompatibles avec le développement de l'économie libérale dominante par ailleurs énergétivore, en électricité notamment. Et pourtant, les communiqués d'agences de presse se succèdent à un rythme effréné sur la possibilité de lancer de nouveaux projets dans le monde (France, Angleterre, Japon, Corée, Taïwan, Thaïlande, Russie, Inde, Finlande, Ukraine, Europe centrale, États-Unis, Canada, Brésil, Turquie, Jordanie, Israël, Libye... [suite édito]

Lire :
- "Des fraises à Noël à Liège en 1116 et des figuiers à Cologne vers 1200...", La Recherche n°321, juin 1999, en PDF.
- "L'élevage contribue beaucoup au réchauffement climatique"
- "On ne sortira malheureusement pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz"

Sélection de News le 2/10/07:
Commercialement et Médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Barroso estime que chaque pays de l'Union doit se pencher sur le rôle à accorder à l'énergie atomique.
Après Epinal, de nouvelles sur-irradiations à Toulouse
EDF va supprimer 5.000 postes
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran dément la construction d'un site nucléaire secret, Kouchner s'en va-t-en guerre et Sarkozy s'en va-t-en discours...
Washington pourrait privilégier des frappes "ciblées" à une campagne de bombardement en Iran
La Corée du Nord pourrait démanteler son nucléaire d'ici fin 2007
Crise politique en Inde à cause de l'accord sur le nucléaire avec les USA
Nouveau sarcophage de Tchernobyl: Vinci et Bouygues vont mettre Tchernobyl sous cloche... questions sur Vinci et Bouygues
La Corée du Nord dément apporter une aide nucléaire à la Syrie
Guerre froide: Lyon était sous la menace nucléaire tchèque
Blague du jour: L'Europe veut capturer au laser l'énergie des étoiles
Missile nucléaire M51: Menaces sur un mariage
Selon la ministre Christine Lagarde: Areva doit vendre à la Chine 2 réacteurs EPR...
EPR: la Finlande ne participera pas au surcoût des 18 mois de retard (pour Sortir du nucléaire: l'Accord Areva-Mitsubishi enterre l'EPR)
Future poubelle nucléaire de Bure: Le rapport de la Commission nationale d'évaluation et ses réserves
Fessenheim: des grands-mères interpellent l'Autorité de sûreté nucléaire
Mort de Pierre Messmer: désinformation et opacité sur le nucléaire civil et militaire
21 ans après Tchernobyl, poissons et champignons finlandais restent très toxiques
Blagues canadiennes: Une centrale nucléaire pour puiser du pétrole !
La plus grande centrale du Japon fermée pour un an après un violent séisme... en France, les centrales ne sont pas adaptées au risque sismique
"Troc nucléaire":
Sarkozy défend à nouveau les accords signés avec Tripoli (et il prétend: "qu'il était désormais possible de bloquer le fonctionnement d'une centrale de l'extérieur")
Japon: possible report de la réactivation du surrégénérateur de Monju
Gabon et Niger, exploitation "très critiquée" de deux mines d'Areva: L'Etat nigérien oblige Areva à partager sa rente de situation
Cours de l'uranium: La France risque de perdre "son autonomie" dans l'uranium
Agenda:
Octobre/décembre:
à la Criirad stages de formations et interventions
27 octobre: A Paris Grand rassemblement à l'occasion du Grenelle de l'environnement
Novembre: 3 conférences-témoignages sont organisées à Paris, Lille et Bruxelles sur Hiroshima
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève

Sélection de News le 19/9/07:
Iran, le "french doctor" Kouchner s'en va-t-en guerre, à propos de soixante ans de prolifération: L'AIEA se dit satisfaite (mais pas les USA) des réponses de l'Iran sur le plutonium
Commercialement et Médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Nouveau sarcophage de Tchernobyl: Vinci et Bouygues vont mettre Tchernobyl sous cloche... questions sur Vinci et Bouygues
La Corée du Nord dément apporter une aide nucléaire à la Syrie
Guerre froide: Lyon était sous la menace nucléaire tchèque
Blague du jour: L'Europe veut capturer au laser l'énergie des étoiles
Missile nucléaire M51: Menaces sur un mariage
Selon la ministre Christine Lagarde: Areva doit vendre à la Chine 2 réacteurs EPR...
EPR: la Finlande ne participera pas au surcoût des 18 mois de retard (pour Sortir du nucléaire: l'Accord Areva-Mitsubishi enterre l'EPR)
Future poubelle nucléaire de Bure: Le rapport de la Commission nationale d'évaluation et ses réserves
Fessenheim: des grands-mères interpellent l'Autorité de sûreté nucléaire
Mort de Pierre Messmer: désinformation et opacité sur le nucléaire civil et militaire
21 ans après Tchernobyl, poissons et champignons finlandais restent très toxiques
Blagues canadiennes: Une centrale nucléaire pour puiser du pétrole !
La plus grande centrale du Japon fermée pour un an après un violent séisme... en France, les centrales ne sont pas adaptées au risque sismique
"Troc nucléaire":
Sarkozy défend à nouveau les accords signés avec Tripoli (et il prétend: "qu'il était désormais possible de bloquer le fonctionnement d'une centrale de l'extérieur")
Japon: possible report de la réactivation du surrégénérateur de Monju
Crise politique en Inde à cause de l'accord sur le nucléaire avec les USA
Gabon et Niger, exploitation "très critiquée" de deux mines d'Areva: L'Etat nigérien oblige Areva à partager sa rente de situation
Cours de l'uranium: La France risque de perdre "son autonomie" dans l'uranium
Le nucléaire "se fait courant alternatif"
Commémoration de la mort de Vital Michalon (Lire: Mémento Malville)
Le lent démantèlement de Superphénix continue en Isère
Agenda:

 A partir du 26 avril: Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève
Deux pétitions sont diffusées, demandant soit l'amendement, soit l'abrogation de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959. Certaines associations ont en effet limité leur demande à l'amendement de certains articles de l'accord. La CRIIRAD souhaite pour sa part la dénonciation pleine et entière de l'accord. (Chacun peut choisir de signer la version de la pétition qui reflète le plus son analyse et ses convictions. Ces divergences restent cependant secondaires: les deux demandes vont agir en synergie. [Infonucléaire est évidemment pour l'abrogation]

Voir la vidéo sur ce action à Genève:
ACTION OMS-AIEA - 21 mai 2007 - Ma-Tvideo France2
ACTION OMS-AIEA - 21 mai 2007 - Ma-Tvideo France2
20 septembre: Projection à Paris du film "Le Sacrifice"
21 au 23 septembre: Festival Peace and Landes II (lire: "Nous invitons M. Sarkozy")

Edito: Pourquoi signer une pétition pour l'abrogation des lois nucléaires de juin 2006 ?
Au cours du premier semestre 2006, le Parlement a examiné et voté deux lois fondamentales pour notre niveau d'information et de protection face aux risques nucléaires :
- la loi n°2006-686 du 13 juin 2006 relative à la TRANSPARENCE et à la SECURITE en matière nucléaire ;
- la loi n°2006-739 du 28 juin 2006 relative à la gestion DURABLE des matières et DECHETS radioactifs.
La devanture est alléchante : qui pourrait s'opposer à plus de transparence et de sécurité dans des domaines aussi sensibles ? De fait, les 2 lois ont été vendues à l'opinion publique comme un progrès considérable dont chacun devait se réjouir. L'analyse détaillée de leur contenu et la confrontation avec les réalités du terrain conduisent à un tout autre constat. Les titres ne sont qu'un leurre et dissimulent un dispositif particulièrement dangereux et rétrograde. [suite]

Voir le dossier Criirad pour l'abrogation des lois nucléaires de juin 2006.

Sélection de News le 27/7/07:
Infirmières bulgares: Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce un "troc nucléaire"
Gabon et Niger: Exploitation "très critiquée" de deux mines d'uranium d'Areva
La plus grande centrale du Japon fermée pour un an après un violent séisme... en France, les centrales ne sont pas adaptées au risque sismique
Début de nouveaux pourparlers entre l'Iran et AIEA (lire: Soixante ans de prolifération: )
Commercialement le nucléaire se porte très bien: En Russie, le patron de Rosatom explique que 2 réacteurs par an doivent voir le jour d'ici à 2010 et au moins 3 entre 2010 et 2030 !!!
Un militant écologiste tué dans l'attaque de son campement en Russie
Blague de Sarkosy: Un "Grenelle de l'environnement"
Les non-accidents en France: Avis de sclérose nucléaire
Blague du jour: Pour le Réseau de transport d'électricité, la France avec 12 à 15 réacteurs nucléaire de trop à son approvisionnement assurée jusqu'en 2012
Pannes nucléaires en Allemagne: la coalition se lézarde sur le nucléaire
Blague canadienne: Ils acceptent un voyage, puis appuient un projet de centrale nucléaire
Annulation du démantèlement de Brennilis recommandée en Conseil d'Etat
Missile M51: Sarkozy à l'Ile-Longue
L'UE se prépare à de possibles coupures d'électricité cet été
Les vétérans du nucléaire: Polémique autour du rapport du Comité de suivi sanitaire
A propos d'"incident mineur" de radiothérapie
Centrale de Belleville-sur-Loire: prison avec sursis pour 12 militants de Greenpeace
Vanunu condamné à nouveau à la prison ferme (lire: Le secret de polichinelle de la bombe en Israël)
L'association «Les Enfants de Tchernobyl» a accueilli le 2408ème Ukrainien en France
Instabilité des génomes des générations Tchernobyl
Très grosse mise à jour sur Infonucléaire
La Belgique n'éteindra probablement pas ses centrales
Agenda:
31 juillet:
Commémoration de la mort de Vital Michalon (Lire: Mémento Malville)
A partir du 26 avril:
Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève et deux pétitions sont diffusées, demandant soit l'amendement, soit l'abrogation de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959. Certaines associations ont en effet limité leur demande à l'amendement de certains articles de l'accord. La CRIIRAD souhaite pour sa part la dénonciation pleine et entière de l'accord. (Chacun peut choisir de signer la version de la pétition qui reflète le plus son analyse et ses convictions. Ces divergences restent cependant secondaires: les deux demandes vont agir en synergie. [Infonucléaire est évidemment pour l'abrogation]

Sélection de News le 2/7/07:
L'association humanitaire alsacienne «Les Enfants de Tchernobyl» a accueilli le 2408ème Ukrainien invité en France
Instabilité des génomes des générations Tchernobyl
Très grosse mise à jour sur Infonucléaire
La Belgique n'éteindra probablement pas ses centrales
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran rejette une suspension même partielle de l'enrichissement (voir: début de détente en Corée du Nord)
Encore un "incident mineur" de radiothérapie dans un centre anticancer...
Electricité: l'énergie nucléaire, un "flop économique" et pourtant, commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Une nomination à l'Autorité de sûreté nucléaire est contestée..."Si sa nomination était invalidée, les décisions prises collégialement par l'ASN - dont l'avis favorable donné au réacteur EPR - seraient mises en cause"
Blague du jour: Un réacteur nucléaire au Canada pour extraire du pétrole des sables bitumineux
Vers la création d'une alliance "Non au nucléaire" en Suisse
25 ans de prison pour un Egyptien accusé d'espionnage nucléaire pour Israël
Des "inspecteurs citoyens" empêchent un nouveau tir du missile nucléaire d'attaque M51
Blague de Sarkosy: Un "Grenelle de l'environnement"
Sortir du nucléaire demandent à Borloo d'annuler le décret sur l'EPR (Voir les manquements du chantier finlandais)
Grande-Bretagne: L'héritage empoisonné de Thorp
Déchets nucléaires: Le Canada à long terme vers l'enfouissement en profondeur
Blague du jour: Un "Jardin des énergies" compromis pour raisons de sécurité nucléaire
Annulation du démantèlement de Brennilis recommandée en Conseil d'Etat
Stéphane Lhomme veut la relaxe
Agenda:
A partir du 26 avril: Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS
à Genève et deux pétitions sont diffusées, demandant soit l'amendement, soit l'abrogation de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959. Certaines associations ont en effet limité leur demande à l'amendement de certains articles de l'accord. La CRIIRAD souhaite pour sa part la dénonciation pleine et entière de l'accord. (Chacun peut choisir de signer la version de la pétition qui reflète le plus son analyse et ses convictions. Ces divergences restent cependant secondaires: les deux demandes vont agir en synergie. [Infonucléaire est évidemment pour l'abrogation]

Edito: 21 ans après, Tchernobyl ce n'est pas fini !
Novozybkov, une ville où vivent 47 000 habitants. A la demande des autorités municipales de cette ville, l'équipe française s'est chargée de faire durant 4 jours des mesures de radioactivité des sols dans une cinquantaine d'endroits: en ville, dans les potagers, au parc municipal, près des usines, dans les espaces verts des écoles, au théâtre, au stade, aux abords de l'église municipale, dans les bois proches. Et les mesures sont sans appel. Partout, les chiffres s'affolent sur le compteur. Rares sont les zones décontaminées. La moyenne, avec des pics à 140 curies là où se déversent les gouttières, donne environ 15 curies au kilomètre carré à près de 200 km de la centrale de Tchernobyl ! Les habitants consomment les légumes du potager, on donne le lait des vaches aux enfants, on cueille les baies et les champignons dans une forêt qui accuse des contaminations en césium de l'ordre de 25 à 30 curies par kilomètre carré.
Pourquoi ce laxisme et cette négligence ? Parce que pour les autorités russes, qui cherchent à supprimer les avantages fiscaux et sociaux liés aux zones contaminées par la radioactivité, «Tchernobyl, c'est fini». Certes l'administration mesure encore la radioactivité, mais elle ne la communique plus sous prétexte que «tout est normal». Comme si la Russie ne voulait plus savoir: «après tout, Tchernobyl est maintenant en Ukraine» Un raisonnement, 20 ans après l'explosion nucléaire, aussi stupide que celui des autorités françaises en 1986:  «le danger est arrêté aux frontières» !
Cette attitude coupable conduit à la disparition des mesures et des comportements de radioprotection et engendrent de fait des situations sanitaires dramatiques pour les populations de Novozybkov. Alors que la radioactivité des sols baisse naturellement lentement, la charge corporelle en composés radioactifs de l'organisme des habitants augmente. L'essentiel de la contamination se fait par les aliments. Qu'elle provienne du jardin, du marché ou d'une nature généreuse, la nourriture (légumes, lait, champignons, baies, gibier et poissons) est contaminée par le césium 137 radioactif qui s'est déposé en surface dans les jardins, les bois et sur les pâturages.
A l'hôpital de Novozybkov, les pathologies et maladies sont multiples. Outre les cancers de la thyroïde, on enregistre des taux élevés de tumeurs au cerveau, des cancers osseux... Mais d'autres maladies se déclarent aussi, alors qu'elles sont inhabituelles ailleurs chez des tout-petits, comme l'ostéoporose et la cataracte. Autre inquiétude, les malformations congénitales (organes sexuels, système nerveux): statistiquement, 238 nouveau-nés sur 1000 présentent des anomalies à Novozybkov. Par ailleurs, les jeunes couples ont de moins en moins d'enfants: dans la région, les naissances sont ainsi inférieures de 25% aux décès.
Ivan Nesterov, le Maire de Novozybkov, ne décolère pas: «Non, Tchernobyl n'est pas fini. Tchernobyl ne fait que commencer en propageant encore plus de mal, 20 ans après. Chez nous, c'est le génocide nucléaire, un génocide rampant». [Suite...]

La non-évacuation des habitants des zones contaminées de Biélorussie: A qui la faute ?
Tous les habitants de ces zones contaminées auraient dû être évacués vers des zones "propres" ce qui aurait limité les problèmes de santé des enfants nés après Tchernobyl. Pourquoi n'ont-ils pas été évacués en 1986 ou relogés à partir de 1989 ? C'est pour répondre à cette question qu'il est important de rappeler quelques faits car nous sommes impliqués dans ce bilan désastreux post-Tchernobyl. [Suite...]

Du déni des conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl au prix Nobel de la paix : L'irrésistible ascension de l'AIEA

Quelques remarques sur le communiqué de presse et le rapport des experts OMS

A partir du 26 avril: Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève et deux pétitions sont diffusées, demandant soit l'amendement, soit l'abrogation de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959. Certaines associations ont en effet limité leur demande à l'amendement de certains articles de l'accord. La CRIIRAD souhaite pour sa part la dénonciation pleine et entière de l'accord. (Chacun peut choisir de signer la version de la pétition qui reflète le plus son analyse et ses convictions. Ces divergences restent cependant secondaires: les deux demandes vont agir en synergie. [Infonucléaire est évidemment pour l'abrogation]

Sélection de News le 12/6/07:
La radiothérapie suspendue dans quatre hôpitaux après un "dysfonctionnement"
La menace d'attentat terroriste nucléaire discutée aux Etats-Unis
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran rejette une suspension même partielle de l'enrichissement
Centrale nucléaire: Attention ça chauffe
Andreyeva Bay (à 45 kilomètres de la frontière Russo-norvégienne) est une bombe à retardement: La preuve par un document de Bellona (en)
Journée "centrale morte" à l'appel de la CGT
Annulation du démantèlement de Brennilis recommandée en Conseil d'Etat
Action contre BNP Paribas qui finance une centrale en Bulgarie
Le Radon une menace invisible dans les maisons: Une supercherie institutionnalisée (document Word, voir: Les atomes du Limousin)
Action du Réseau Sortir du nucléaire et de Greenpeace contre l'EPR et les manquements du chantier finlandais
L'atome est-il la réponse au changement climatique ? (Lire: Nucléaire: L'escroquerie du discours sur l'effet de serre)
La Belgique n'éteindra probablement pas ses centrales
Les tensions rebondissent entre Prague et Vienne sur la centrale nucléaire de Temelin
La relance du nucléaire, nouvel alibi vert de Blair
Blague de Sarkosy: Un "Grenelle de l'environnement"
Écosse: «no chance» pour le nucléaire
BNP-Paribas ne doit pas financer la centrale nucléaire obsolète de Belene en Bulgarie
Ces dernières années, le prix du kilogramme d'uranium est passé de 20 à 300 dollars
Soulaines: Le site provoquerait beaucoup de cancers
Pompe à fric: Fusion nucléaire, Hiper le faux frère d'Iter
Le radon: (lire: Radon, un gaz mortel qui vient du sol)
L'atome peut-il être écolo ?
Agenda:
14 juin - 15 juin et 16 juin: Soirées projection avec Wladimir Tchertkoff

Sélection de News le 29/5/07:
EPR: Quatre militants du Réseau Sortir du nucléaire occupent un pylône TH en Bretagne, Greenpeace proteste contre les manquements du chantier finlandais
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
L'atome est-il la réponse au changement climatique ? (Lire: Nucléaire: L'escroquerie du discours sur l'effet de serre)
La Belgique n'éteindra probablement pas ses centrales
Les tensions rebondissent entre Prague et Vienne sur la centrale nucléaire de Temelin
La relance du nucléaire, nouvel alibi vert de Blair
Blague de Sarkosy: Un "Grenelle de l'environnement"
Nouveaux accidents de radiothérapie: 145 patients ont été surirradiés à l'hôpital de Toulouse
Écosse: «no chance» pour le nucléaire
Ces dernières années, le prix du kilogramme d'uranium est passé de 20 à 300 dollars
Soulaines: Le site provoquerait beaucoup de cancers
Trois suicides en 6 mois à Chinon: les juges n'en font pas encore une maladie
Pompe à fric: Fusion nucléaire, Hiper le faux frère d'Iter
Le radon: une menace invisible dans les maisons (lire: Radon, un gaz mortel qui vient du sol)
L'atome peut-il être écolo ?
Annulation du démantèlement de Brennilis recommandée en Conseil d'Etat
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran rejette une suspension même partielle de l'enrichissement
Finlande: une commune refuse de vendre un terrain pour y construire une nouvelle centrale
Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
La région Rhône-Alpes charge la Criirad de contrôler la radioactivité
République tchèque: Echange des assemblages combustibles déformés à Temelin
Les centrales nucléaires japonaises [à l'arrêt sont] à l'épreuve des secousses
Incompétence de Sarkozy sur le nucléaire, il confond la 3ème et la 4ème génération de réacteurs
Allemagne: manifestation anti-nucléaire avant le G8
Agenda:
4 juin: Projection/débat «PLOGOFF» Des pierres contre des fusils

Sélection de News le 16/5/07:
Trois suicides en 6 mois à Chinon: les juges n'en font pas encore une maladie
Pompe à fric: Fusion nucléaire, Hiper le faux frère d'Iter
Le radon: une menace invisible dans les maisons (lire: Radon, un gaz mortel qui vient du sol)
L'atome peut-il être écolo ?
Annulation du démantèlement de Brennilis recommandée en Conseil d'Etat
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran rejette une suspension même partielle de l'enrichissement
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Finlande: une commune refuse de vendre un terrain pour y construire une nouvelle centrale
Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
La région Rhône-Alpes charge la Criirad de contrôler la radioactivité
République tchèque: Echange des assemblages combustibles déformés à Temelin
Les centrales nucléaires japonaises [à l'arrêt sont] à l'épreuve des secousses
Incompétence de Sarkozy sur le nucléaire, il confond la 3ème et la 4ème génération de réacteurs
Allemagne: manifestation anti-nucléaire avant le G8
"Interrogations" sur le chantier de Georges-Besse II
Maigre revue de presse pour les 21 ans de Tchernobyl
Belgique: Trop peu d'argent pour fermer les centrales
La Russie commence la construction de la première centrale nucléaire flottante
Niger: l'attaque contre un camp d'Areva fait un mort et un blessé très grave
USA/Inde: l'accord sur le nucléaire civil menacé selon Washington
Londres ouvre une enquête sur des prélèvements d'organes d'employés morts de Sellafield (ex-Windscale)
Uranium en jachère au Congo-Kinshasa (voir: Trafic de substances radioactives)
Blague du jour: Selon l'ASN, tout va pour le mieux ou presque dans le meilleur des mondes nucléaires...
Agenda:
18 mai: Projection et débat "Le soleil et la mort - Tchernobyl, et après..." de Bernard Debord

Sélection de News le 2/5/07:
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran rejette une suspension même partielle de l'enrichissement, début de détente en Corée du Nord, face à Téhéran, à Washington et à Israël, les pays arabes sunnites soutiennent le nucléaire égyptien (lire la blague pakistanaise: Le Pakistan renforce son arsenal anti-prolifération)
"Interrogations" sur le chantier de Georges-Besse II
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Revue de presse: Les 21 ans de Tchernobyl
L'EPR :
Promesse d'abrogation du décret sur l'EPR par Ségolène Royal
Le chantier du réacteur nucléaire EPR bloqué par des militants de Greenpeace
Le Réseau Sortir du nucléaire appelle à ne pas voter pour cinq candidats favorables au réacteur nucléaire EPR
Action spectaculaire contre l'EPR: Occupation du pylône d'une ligne THT
Protestations contre le décret sur la construction de l'EPR
Rappel: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer notre consommation d'électricité.
Greenpeace met la pression sur le projet EPR qui tourne au désastre en Finlande.
Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
Revue de presse: Forte mobilisation contre l'EPR, voir les vidéos des rassemblements du 17 mars
Blague du jour: L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné "un avis favorable" pour la construction de l'EPR à Flamanville ("heureusement"... car les travaux ont déjà commencés....)
Des candidats s'unissent contre l'EPR
Belgique: Trop peu d'argent pour fermer les centrales nucléaires
La Russie commence la construction de la première centrale nucléaire flottante
Niger: l'attaque contre un camp d'Areva fait un mort et un blessé très grave
USA/Inde: l'accord sur le nucléaire civil menacé, selon Washington
Trois suicides en 6 mois à Chinon: Annie Thébaud-Mony, sociologue, critique les conditions de travail dans le nucléaire
Londres ouvre une enquête sur des prélèvements d'organes d'employés morts de Sellafield (ex-Windscale)
Uranium en jachère au Congo-Kinshasa (voir: Trafic de substances radioactives)
Blague du jour: Selon l'ASN, tout va pour le mieux ou presque dans le meilleur des mondes nucléaires...
Belgique: Contrôle nucléaire, le rapport qui accable
Inde: Tir d'essai réussi d'un missile pouvant atteindre la Chine
Areva: Contamination à l'uranium au Niger et au Gabon (voir dossier Criirad)
Que s'est-il réellement passé dans la nuit du 9 au 10 avril à la centrale de Dampierre ?
Le boom du nucléaire fait flamber les cours de l'uranium
L'industrie nucléaire japonaise fait voeu de transparence
Soulaines: Le site provoquerait beaucoup de cancers
Un ancien du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée
Agenda:
18 mai: Projection du film de Bernard Debord "Le soleil et la mort - Tchernobyl, et après..." et débat "Nuage (d'intoxication) nucléaire"

Sélection de News le 26/4/07:
L'EPR :
Le chantier du réacteur nucléaire EPR bloqué par des militants de Greenpeace
Le Réseau Sortir du nucléaire appelle à ne pas voter pour cinq candidats favorables au réacteur nucléaire EPR
Action spectaculaire contre l'EPR: Occupation du pylône d'une ligne THT
Protestations contre le décret sur la construction de l'EPR
Rappel: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer notre consommation d'électricité.
-
Greenpeace met la pression sur le projet EPR qui tourne au désastre en Finlande.
- Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
- Revue de presse: Forte mobilisation contre l'EPR, voir les vidéos des rassemblements du 17 mars
- Royal confirme qu'elle rouvrira le débat sur l'EPR
- Blague du jour: L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné "un avis favorable" pour la construction de l'EPR à Flamanville ("heureusement"... car les travaux ont déjà commencés....)
- Des candidats s'unissent contre l'EPR
Belgique: Trop peu d'argent pour fermer les centrales nucléaires
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
La Russie commence la construction de la première centrale nucléaire flottante
Niger: l'attaque contre un camp d'Areva fait un mort et un blessé très grave
USA/Inde: l'accord sur le nucléaire civil menacé, selon Washington
Trois suicides en 6 mois à Chinon: Annie Thébaud-Mony, sociologue, critique les conditions de travail dans le nucléaire
Londres ouvre une enquête sur des prélèvements d'organes d'employés morts de Sellafield (ex-Windscale)
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran refuse de geler ses activités d'enrichissement, début de détente en Corée du Nord, face à Téhéran, à Washington et à Israël, les pays arabes sunnites soutiennent le nucléaire égyptien
Uranium en jachère au Congo-Kinshasa (voir: Trafic de substances radioactives)
Blague du jour: Selon l'ASN, tout va pour le mieux ou presque dans le meilleur des mondes nucléaires...
Belgique: Contrôle nucléaire, le rapport qui accable
Inde: Tir d'essai réussi d'un missile pouvant atteindre la Chine
Areva: Contamination à l'uranium au Niger et au Gabon (voir dossier Criirad)
Que s'est-il réellement passé dans la nuit du 9 au 10 avril à la centrale de Dampierre ?
Le boom du nucléaire fait flamber les cours de l'uranium
L'industrie nucléaire japonaise fait voeu de transparence
Soulaines: Le site provoquerait beaucoup de cancers
Un ancien du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée
Les militants de Tchernoblaye condamnés: Tchernoblaye lance une souscription
Toulon: un sous-marin nucléaire d'attaque heurte le fond
Greenpeace occupe la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (et si au lieu de Greenpeace, il s'était agi de terroristes ????)
Agenda:
Rappel des événements pour la commémoration de Tchernobyl
du 25 au 28 avril: Tchernobyl 21 au Lavoir moderne parisien
Le 26 avril: "Tchernobyl ce n'est pas fini" à Mulhouse, rassemblement silencieux, statique et apolitique
Le 28 avril [changement de date, le samedi 28 et non le jeudi 26]: Le nucléaire tue l'avenir, appel de Sortir du nucléaire 66 (format Word)

Sélection de News le 5/4/07:
Areva: Contamination à l'uranium au Niger et au Gabon (voir dossier Criirad)
Soulaines: Le site provoquerait beaucoup de cancers
Trois suicides en 6 mois à Chinon: Annie Thébaud-Mony, sociologue, critique les conditions de travail dans le nucléaire
Un ancien du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée
Les militants de Tchernoblaye condamnés: Tchernoblaye lance une souscription
Pakistan: Nouvel essai d'un missile à capacité nucléaire
Toulon: un sous-marin nucléaire d'attaque heurte le fond
Greenpeace occupe la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Les 12 militants de Greenpeace encourent trois années de prison et 30 000 euros d'amende, mais le problème n'est pas là, et si au lieu de Greenpeace, il s'était agi de terroristes ????)
Daniel Leroy, un des irradiés de Forbach est mort
Plus de 400 patients ont été victimes de "sur-irradiations" à l'hôpital d'Epinal
Climat: un rapport dénonce la promotion du nucléaire (Lire: Nucléaire: L'escroquerie du discours sur l'effet de serre)
A propos de soixante ans de prolifération: Début de détente en Corée du Nord, l'Iran par contre refuse de geler ses activités d'enrichissement, face à Téhéran, à Washington et à Israël, les pays arabes sunnites soutiennent le nucléaire égyptien
L'Inde et les USA discutent de l'application de leur "accord nucléaire civil"
La grogne à la centrale du Blayais
A propos d'EPR, il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer notre consommation d'électricité:
-
Greenpeace met la pression sur le projet EPR qui tourne au désastre en Finlande.
- Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
- Revue de presse: Forte mobilisation contre l'EPR, voir les vidéos des rassemblements du 17 mars
- Royal confirme qu'elle rouvrira le débat sur l'EPR
- Blague du jour: L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné "un avis favorable" pour la construction de l'EPR à Flamanville ("heureusement"... car les travaux ont déjà commencés....)
- Des candidats s'unissent contre l'EPR
Peines légères pour les anti-nucléaire à Bordeaux
Japon: Des compagnies avouent des incidents jusqu'ici dissimulés
Explosion à bord d'un sous-marin nucléaire britannique: deux marins tués
Le CEA pose la première pierre de son nouveau réacteur de recherche (le réacteur de 4ème génération c'est le retour des surgénérateurs de type SuperPhénix)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
La justice bienveillante avec le CEA
Youri Bandazhevsky, un exilé en quête de vérité sur la catastrophe de Tchernobyl
Les députés britanniques ont voté mercredi en faveur du remplacement du dispositif de dissuasion nucléaire
A propos d'EDF et des énergies renouvelables
Les USA minimisent l'accord sur le nucléaire civil avec Tripoli
Europe: Paris et Berlin s'affrontent sur le nucléaire
Dans le ventre nucléaire de Bure
Agenda:
Le 26 avril: "Tchernobyl ce n'est pas fini" à Mulhouse, rassemblement silencieux, statique et apolitique
Le 26 avril: Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève et pétition demandant que l'amendement de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959 soit mis à l'Ordre du Jour de la prochaine Assemblée Mondiale de la Santé.

Edito: Nucléaire, l'escroquerie du discours sur l'effet de serre
L'énergie nucléaire est rationnellement condamnée : faiblesse des ressources en uranium (un peu plus de 1% des réserves d'énergies fossiles), risque de catastrophes significatif et leurs conséquences inacceptables (santé des populations, effondrement de l'économie et du social, mise en place de sociétés militaro-policières pour gérer les crises post-accidentelles), utopie de la surgénération, absence de solution pour les déchets, inefficacité de la transmutation, coûts de nouveaux investissements incompatibles avec le développement de l'économie libérale dominante par ailleurs énergétivore, en électricité notamment. Et pourtant, les communiqués d'agences de presse se succèdent à un rythme effréné sur la possibilité de lancer de nouveaux projets dans le monde (Japon, Corée, Taïwan, Russie, Finlande, Ukraine, Europe centrale, États-Unis, Turquie ou France................ Pourquoi

Appel national au boycott du Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sécurité Nucléaire (voir dossier complet Criirad)

Sélection de News le 27/3/07:
Greenpeace occupe la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire
Daniel Leroy, un des irradiés de Forbach est mort
Plus de 400 patients ont été victimes de "sur-irradiations" à l'hôpital d'Epinal
Climat: un rapport dénonce la promotion du nucléaire (Lire: Nucléaire: L'escroquerie du discours sur l'effet de serre)
A propos de soixante ans de prolifération: Début de détente en Corée du Nord, l'Iran par contre refuse de geler ses activités d'enrichissement, face à Téhéran, à Washington et à Israël, les pays arabes sunnites soutiennent le nucléaire égyptien
L'Inde et les USA discutent de l'application de leur "accord nucléaire civil"
La grogne à la centrale du Blayais
A propos d'EPR, il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer notre consommation d'électricité:
- Areva continue de boire la tasse avec l'EPR en Finlande
- Revue de presse: Forte mobilisation contre l'EPR, voir les vidéos des rassemblements du 17 mars
- Royal confirme qu'elle rouvrira le débat sur l'EPR
- Blague du jour: L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné "un avis favorable" pour la construction de l'EPR à Flamanville ("heureusement"... car les travaux ont déjà commencés....)
- Des candidats s'unissent contre l'EPR
Peines légères pour les anti-nucléaire à Bordeaux
Japon: Des compagnies avouent des incidents jusqu'ici dissimulés
Le Pakistan a testé un missile de croisière à capacité nucléaire
Explosion à bord d'un sous-marin nucléaire britannique: deux marins tués
Le CEA pose la première pierre de son nouveau réacteur de recherche (le réacteur de 4ème génération c'est le retour des surgénérateurs de type SuperPhénix)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Trois suicides en 6 mois à Chinon: Annie Thébaud-Mony, sociologue, critique les conditions de travail dans le nucléaire
La justice bienveillante avec le CEA
Youri Bandazhevsky, un exilé en quête de vérité sur la catastrophe de Tchernobyl
Les députés britanniques ont voté mercredi en faveur du remplacement du dispositif de dissuasion nucléaire
Les vétérans du nucléaire: Un ancien du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée
A propos d'EDF et des énergies renouvelables
Les USA minimisent l'accord sur le nucléaire civil avec Tripoli
Europe: Paris et Berlin s'affrontent sur le nucléaire
Dans le ventre nucléaire de Bure
A voir: L'heure des Cybers-journalistes spéciale CRIIRAD et spéciale Youri Bandazhevsky (Zalea TV)
A voir: "Uranium" de Magnus Isacsson. (Le Canada est le plus important pays producteur et exportateur d'uranium au monde. Or les résidus des mines d'où il est extrait sont à l'air libre contaminant les rivières et empoisonnant la chaîne alimentaire pour des centaines de milliers d'années...)
"Stop Fessenheim" veut une date de fermeture de la centrale
Le parc nucléaire français (vu par l'AFP)
Canada: Les sables bitumineux ne devraient pas utiliser l'énergie nucléaire
Blague du jour: Pour Sarkozy, une coopération nucléaire pacifique avec l'Iran est possible
Agenda:
30 mars : Manifestation contre ITER lors de l'inauguration à Nîmes de "l'exposition mondiale ITER"
Le 26 avril 2007: Action permanente à durée indéterminée devant l'OMS à Genève et pétition demandant que l'amendement de l'Accord signé entre l'OMS et l'AIEA en 1959 soit mis à l'Ordre du Jour de la prochaine Assemblée Mondiale de la Santé.

Sélection de News le 15/3/07:
Trois suicides en 6 mois à Chinon: Annie Thébaud-Mony, sociologue, critique les conditions de travail dans le nucléaire
La justice bienveillante avec le CEA
Youri Bandazhevsky, un exilé en quête de vérité sur la catastrophe de Tchernobyl
A propos de soixante ans de prolifération: Début de détente en Corée du Nord, l'Iran par contre refuse de geler ses activités d'enrichissement
Les députés britanniques ont voté mercredi en faveur du remplacement du dispositif de dissuasion nucléaire
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Les vétérans du nucléaire: Un ancien du plateau d'Albion demande des comptes à l'armée
A propos d'EDF et des énergies renouvelables
Les USA minimisent l'accord sur le nucléaire civil avec Tripoli
Europe: Paris et Berlin s'affrontent sur le nucléaire
Dans le ventre nucléaire de Bure
Blague du jour: L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné "un avis favorable" pour la construction du réacteur EPR à Flamanville ("heureusement"... car les travaux ont déjà commencés....)
Accident de radiothérapie: L'hôpital d'Epinal a abandonné les malades
"Stop Fessenheim" veut une date de fermeture de la centrale
Le parc nucléaire français (vu par l'AFP)
EPR: Royal choisit de ne pas choisir (Remarque: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer de la consommation d'électricité)
Canada: Les sables bitumineux ne devraient pas utiliser l'énergie nucléaire
Des candidats s'unissent contre le nouveau réacteur nucléaire EPR
Blague du jour: Pour Sarkozy, une coopération nucléaire pacifique avec l'Iran est possible
Youri Bandazhevsky: Le "médecin de Tchernobyl" élève la voix
Chirac veut donner la Légion d'honneur à un responsable du mensonge sur le passage du nuage de Tchernobyl en France
Nucléaire: «Énergie inutile et dangereuse»
L'industrie nucléaire suédoise sur la sellette
Agenda:
15 au 19 mars: Salons - Interventions avec participation de la CRIIRAD
16 mars: conférence-débat à l'occasion de la publication du livre Travailler peut nuire gravement à votre santé
16 au 19 mars: Projection du film "Le soleil et la mort" de Bernard DEBORD
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse (Lire: Les opposants à l'EPR interpellent les présidentiables)
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 6/3/07:
Accident de radiothérapie: L'hôpital d'Epinal a abandonné les malades
Trois suicides en 6 mois à la centrale nucléaire de Chinon
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran refuse de geler ses activités d'enrichissement sauf si les occidentaux font de même... par contre, la Corée renonce à son arsenal nucléaire
Kadhafi ne s'estime pas récompensé d'avoir renoncé au nucléaire
"Stop Fessenheim" veut une date de fermeture de la centrale
Le parc nucléaire français (vu par l'AFP)
EPR: Royal choisit de ne pas choisir (Remarque: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer de la consommation d'électricité)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Canada: Les sables bitumineux ne devraient pas utiliser l'énergie nucléaire
Des candidats s'unissent contre le nouveau réacteur nucléaire EPR
Blague du jour: Pour Sarkozy, une coopération nucléaire pacifique avec l'Iran est possible
Youri Bandazhevsky: Le "médecin de Tchernobyl" élève la voix
Chirac veut donner la Légion d'honneur à un responsable du mensonge sur le passage du nuage de Tchernobyl en France (Révélation du Réseau Sortir du nucléaire)
Nucléaire: «Énergie inutile et dangereuse»
L'industrie nucléaire suédoise sur la sellette
Extrait d'un livre: Les députés pronucléaires de l'OPECST (l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques)
Sables bitumineux: Entre le recyclage et le nucléaire
Ultime départ de déchets nucléaires vitrifiés de La Hague vers le Japon
Le futur patron de Total envisage une diversification dans le nucléaire
Europe: Les Vingt-sept "se chamaillent" sur le paquet énergie
Déchets radioactifs : l'Andra va coopérer avec les universités de Nancy
Fessenheim : interpellation de manifestants de Greenpeace devant la centrale
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse (Lire: Les opposants à l'EPR interpellent les présidentiables)
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 21/2/07:
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran refuse de geler ses activités d'enrichissement sauf si les occidentaux font de même... par contre, la Corée renonce à son arsenal nucléaire
Ségolène Royal ne doit pas construire l'EPR ! (Remarque: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer de la consommation d'électricité)
L'industrie nucléaire suédoise sur la sellette
Extrait d'un livre: Les députés pronucléaires de l'OPECST (l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques)
Sables bitumineux: Entre le recyclage et le nucléaire
Ultime départ de déchets nucléaires vitrifiés de La Hague vers le Japon
Le futur patron de Total envisage une diversification dans le nucléaire
Europe: Les Vingt-sept "se chamaillent" sur le paquet énergie
Déchets radioactifs : l'Andra va coopérer avec les universités de Nancy
Fessenheim : interpellation de manifestants de Greenpeace devant la centrale
Suisse: nouveau sondage contre les nouveaux réacteurs nucléaires
Les non-accidents en France: arrêt automatique du réacteur n°2 de Fessenheim

Blague du jour:
-
Jacques Chirac minimise la menace d'une bombe nucléaire iranienne, voir: Chirac rectifie ses propos...
- La Russie lance un concours de beauté "Miss Atome-2007"
- Les sous-marins nucléaire piégeurs pour Ségolène Royal
- Le réchauffement de la planète, plus dangereux que l'arme nucléaire, selon Hans Blix
- Jacques Chirac installe l'Autorité de sûreté...
- Au Canada, du nucléaire pour extraire le pétrole des sables bitumineux...
Londres: le futur village olympique radioactif ?
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 13/2/07:
A propos de soixante ans de prolifération: La Corée renonce à son arsenal nucléaire et l'Europe ne croît pas que les sanctions puissent empêcher l'Iran de se doter de la bombe
Commercialement (Areva signe en Chine) et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Sables bitumineux: Entre le recyclage et le nucléaire
Ultime départ de déchets nucléaires vitrifiés de La Hague vers le Japon
Le futur patron de Total envisage une diversification dans le nucléaire
Europe: Les Vingt-sept "se chamaillent" sur le paquet énergie
Déchets radioactifs : l'Andra va coopérer avec les universités de Nancy
Fessenheim : interpellation de manifestants de Greenpeace devant la centrale
Suisse: nouveau sondage contre les nouveaux réacteurs nucléaires
Les non-accidents en France: arrêt automatique du réacteur n°2 de Fessenheim
Deux réacteurs à Forsmark ont dû être arrêtés
Ségolène Royal est pour réduire la part du nucléaire (Remarque: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer de la consommation d'électricité)

Blague du jour:
-
Jacques Chirac minimise la menace d'une bombe nucléaire iranienne, voir: Chirac rectifie ses propos...
- La Russie lance un concours de beauté "Miss Atome-2007"
- Les sous-marins nucléaire piégeurs pour Ségolène Royal
- Le réchauffement de la planète, plus dangereux que l'arme nucléaire, selon Hans Blix
- Jacques Chirac installe l'Autorité de sûreté...
- Au Canada, du nucléaire pour extraire le pétrole des sables bitumineux...
Londres: le futur village olympique radioactif ?
Mise en ligne de vieux articles sur Infonucléaire
Thierry Lamireau: Vente des droits du film "Uranium en Limousin"
A propos de Bure: "Négation du potentiel géothermique de Bure" (Synthèse de 10 pages ou texte complet de 37 pages en .doc)
Allemagne: Officiellement pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
Les militants antinucléaires de Bure devront dédommager l'Andra
Des chèques géants pour protester contre la construction du réacteur nucléaire EPR
Canada (Alberta): Les Cris de Mikisew se méfient du nucléaire (Visiter le site web canadien de l'Apehl sur l'uranium)
Suisse: Une "procédure de consultation" sur le stockage des déchets radioactifs
Transparence et rapidité d'information... aller, pour rire: un "incident" (proche de l'accident de criticité) dans un atelier Plutonium à Cadarache est rendu public le 10 novembre 2006, l'appareil défaillant était cassé depuis mars 2006, et transparence oblige nous apprenons tous cela le 10 janvier 2007!
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 5/2/07:
Les non-accidents en France: arrêt automatique du réacteur n°2 de Fessenheim
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran interdit l'accès à son nucléaire à 39 inspecteurs de l'AIEA (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
Commercialement (Areva signe en Chine) et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Deux réacteurs à Forsmark ont dû être arrêtés
Suisse: l'Argovie est prête à accueillir une nouvelle centrale
Ségolène Royal est pour réduire la part du nucléaire (Remarque: il y a déjà 12 à 15 réacteurs de trop en France et un arrêt immédiat de 12 réacteurs de 900 Mw est possible sans changer de la consommation d'électricité)

Blague du jour:
-
Jacques Chirac minimise la menace d'une bombe nucléaire iranienne, voir: Chirac rectifie ses propos...
- La Russie lance un concours de beauté "Miss Atome-2007"
- Les sous-marins nucléaire piégeurs pour Ségolène Royal
- Le réchauffement de la planète, plus dangereux que l'arme nucléaire, selon Hans Blix
- Jacques Chirac installe l'Autorité de sûreté...
- Au Canada, du nucléaire pour extraire le pétrole des sables bitumineux...
Londres: le futur village olympique radioactif ?
Mise en ligne de vieux articles sur Infonucléaire
Thierry Lamireau: Vente des droits du film "Uranium en Limousin"
A propos de Bure: "Négation du potentiel géothermique de Bure" (Synthèse de 10 pages ou texte complet de 37 pages en .doc)
Allemagne: Officiellement pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
Les militants antinucléaires de Bure devront dédommager l'Andra
Des chèques géants pour protester contre la construction du réacteur nucléaire EPR
Canada (Alberta): Les Cris de Mikisew se méfient du nucléaire (Visiter le site web canadien de l'Apehl sur l'uranium)
Suisse: Une "procédure de consultation" sur le stockage des déchets radioactifs
Transparence et rapidité d'information... aller, pour rire: un "incident" (proche de l'accident de criticité) dans un atelier Plutonium à Cadarache est rendu public le 10 novembre 2006, l'appareil défaillant était cassé depuis mars 2006, et transparence oblige nous apprenons tous cela le 10 janvier 2007!
Déchets radioactifs: Le zircon trop fragile...
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
Un sous-marin nucléaire américain heurte un navire japonais
Surprise... l'Europe prône le nucléaire contre l'effet de serre
Japon: remise en route du réacteur de Mihama après l'accident mortel de 2004
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Edito: Où en est le nucléaire aujourd'hui ?
Rappelons qu'en 1974, profitant de la crise pétrolière, le gouvernement français décide d'accélérer le lancement du programme électronucléaire grandiose concocté par les nucléocrates depuis bien des années (il était envisagé 200 réacteurs sur 50 sites pour 1990 !) Il faut remarquer que c'est au moment où aux Etats-Unis les américains décident d'arrêter le développement de l'énergie nucléaire, que la France lance son programme. En 2006 rien de changé par rapport à 1998 : le parc français comprend 58 réacteurs à eau pressurisée (réacteurs PWR sous licence américaine Westinghouse) installés sur 19 sites représentant une puissance électrique de 62 950 MW et 1 réacteur à neutrons rapides de 233 MWe (ce réacteur « Phénix » a connu une mise à l'arrêt de plusieurs années pour des raisons techniques). Le lobby nucléaire est toujours aussi puissant en France et la volonté politique est de maintenir et développer l'électricité nucléaire en France et à l'étranger. Ainsi la France vient de donner le signal d'une relance du nucléaire mondial par la vente à la Finlande d'un réacteur de 1600 MWe appelé EPR (European Pressurized Reactor, le groupe français AREVA est chargé de la partie nucléaire, la partie non nucléaire revient à Siemens) et par la décision d'implanter un réacteur identique dans la centrale de Flamanville à côté des deux réacteurs existants à eau pressurisée (réacteurs PWR) de 1330 MWe. Ces nouveaux réacteurs EPR sont de même conception, mais avec une puissance plus élevée, que les quatre PWR de 1450 MWe mis en exploitation à Chooz et Civaux avec beaucoup de retard (Chooz, deux réacteurs couplés au réseau en 1996 et 1997 respectivement 12 ans et 10 ans après le début des travaux ; Civaux, deux réacteurs couplés au réseau en 1997 et 1999 après 6 ans de travaux mais qui n'ont eu une production significative qu'en 2001). Ces réacteurs entièrement français, contrairement aux PWR sous licence américaine Westinghouse, ont connu depuis leur mise en route de nombreux incidents et la liste n'est certainement pas close, puisque c'est le réacteur lui-même, lorsqu'il est en fonctionnement, qui permet de détecter les dysfonctionnements qui n'ont pas été imaginés lors de la conception. Par exemple des fissurations et fuites d'eau des tuyauteries dues à des corrosions imprévues dans des zones où se mélangent eau chaude et eau froide... [Suite]

Extrait de la lettre d'information du comité Stop Nogent n°111/112 (en PDF),
les lettres sont en ligne sur le site du comité depuis le n°43 de 1989.

Lire: Sortir de l'impasse nucléaire avant la catastrophe. C'est possible! (en PDF) et On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz

EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français

Appel national au boycott du Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sécurité Nucléaire (voir dossier complet Criirad)

Sélection de News le 26/1/07:
Mise en ligne de vieux articles sur Infonucléaire
Thierry Lamireau: Vente des droits du film "Uranium en Limousin"
A propos de Bure: "Négation du potentiel géothermique de Bure" (Synthèse de 10 pages ou texte complet de 37 pages en .doc)

Blague du jour:
- Les sous-marins nucléaire piégeurs pour Ségolène Royal
- Le réchauffement de la planète, plus dangereux que l'arme nucléaire, selon Hans Blix
- Royal veut fermer la centrale de Fessenheim...
- Jacques Chirac installe l'Autorité de sûreté...
- Au Canada, du nucléaire pour extraire le pétrole des sables bitumineux...
La Suisse choisit le gaz pour remplacer le nucléaire
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran interdit l'accès à son nucléaire à 39 inspecteurs de l'AIEA (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
Allemagne: Officiellement pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
Les militants antinucléaires de Bure devront dédommager l'Andra
Des chèques géants pour protester contre la construction du réacteur nucléaire EPR
Canada (Alberta): Les Cris de Mikisew se méfient du nucléaire
Suisse: Une "procédure de consultation" sur le stockage des déchets radioactifs
Transparence et rapidité d'information... aller, pour rire: un "incident" (proche de l'accident de criticité) dans un atelier Plutonium à Cadarache est rendu public le 10 novembre 2006, l'appareil défaillant était cassé depuis mars 2006, et transparence oblige nous apprenons tous cela le 10 janvier 2007!
Déchets radioactifs: Le zircon trop fragile...
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
Un sous-marin nucléaire américain heurte un navire japonais
Surprise... l'Europe prône le nucléaire contre l'effet de serre
Japon: remise en route du réacteur de Mihama après l'accident mortel de 2004
Kozlodoui: Sofia exige plus de fonds de l'Europe
Démission du chef de l'agence nucléaire américaine
A propos de "bombe sale"
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 17/1/07:
A propos de soixante ans de prolifération: L'Iran installe 3.000 centrifugeuses (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Allemagne: Officiellement pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
Les militants antinucléaires de Bure devront dédommager l'Andra
Des chèques géants pour protester contre la construction du réacteur nucléaire EPR
Canada (Alberta): Les Cris de Mikisew se méfient du nucléaire
Suisse: Une "procédure de consultation" sur le stockage des déchets radioactifs
Transparence et rapidité d'information... aller, pour rire: un "incident" (proche de l'accident de criticité) dans un atelier Plutonium à Cadarache est rendu public le 10 novembre 2006, l'appareil défaillant était cassé depuis mars 2006, et transparence oblige nous apprenons tous cela le 10 janvier 2007!
Déchets radioactifs: Le zircon trop fragile...
Un sous-marin nucléaire américain heurte un navire japonais
Surprise... l'Europe prône le nucléaire contre l'effet de serre
Japon: remise en route du réacteur de Mihama après l'accident mortel de 2004
Kozlodoui: Sofia exige plus de fonds de l'Europe
Démission du chef de l'agence nucléaire américaine
A propos de "bombe sale"
Europe: La Slovaquie ferme une tranche de la centrale nucléaire V1 à Bohunice
2006: année du nucléaire et des antinucléaires
Blague du jour: L'Iran pourrait vouloir du nucléaire face à une pénurie de pétrole
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
La Suisse n'exlut pas l'option nucléaire
Hydro-Québec autorisée à poursuivre l'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2
EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français
La "déconstruction" de Superphénix
Eugène Riguidel dispensé de peine
De l'uranium enrichi évacué par avion d'Allemagne vers la Russie
L'Association nucléaire canadienne accusée de publicité mensongère
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 11/1/07:
Transparence et rapidité d'information... aller, pour rire:
un "incident" (proche de l'accident de criticité) dans un atelier Plutonium à Cadarache est rendu public le 10 novembre 2006, l'appareil défaillant était cassé depuis mars 2006, et transparence oblige nous apprenons tous cela le 10 janvier 2007!
Déchets radioactifs: Le zircon trop fragile...
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Un sous-marin nucléaire américain heurte un navire japonais
Surprise... l'Europe prône le nucléaire contre l'effet de serre
Japon: remise en route du réacteur de Mihama après l'accident mortel de 2004
Kozlodoui: Sofia exige plus de fonds de l'Europe
Démission du chef de l'agence nucléaire américaine
Allemagne: pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
A propos de soixante ans de prolifération: Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution sanctionnant l'Iran (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
A propos de "bombe sale"
Europe: La Slovaquie ferme une tranche de la centrale nucléaire V1 à Bohunice
2006: année du nucléaire et des antinucléaires
Blague du jour: L'Iran pourrait vouloir du nucléaire face à une pénurie de pétrole
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
La Suisse n'exlut pas l'option nucléaire
Hydro-Québec autorisée à poursuivre l'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2
EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français
La "déconstruction" de Superphénix
Eugène Riguidel dispensé de peine
De l'uranium enrichi évacué par avion d'Allemagne vers la Russie
L'Association nucléaire canadienne accusée de publicité mensongère
Gravelines cherche femme de ménage atomique intérimaire
Mise à jour sur Infonucléaire
Polonium 210: Un ex-espion russe meurt irradié (voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
Secret de Polichinelle: Israël et la bombe
Conséquences de Tchernobyl: "le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions"
Agenda:
17 mars à 14h: Manifestation Stop EPR à Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 5/1/07:
Kozlodoui: Sofia exige plus de fonds de l'Europe
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Démission du chef de l'agence nucléaire américaine
Allemagne: pas de remise en question de la sortie [très progressive] du nucléaire
A propos de soixante ans de prolifération: Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution sanctionnant l'Iran (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
A propos de "bombe sale"
Europe: La Slovaquie ferme une tranche de la centrale nucléaire V1 à Bohunice
2006: année du nucléaire et des antinucléaires
Blague du jour: L'Iran pourrait vouloir du nucléaire face à une pénurie de pétrole
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
La Suisse n'exlut pas l'option nucléaire
Hydro-Québec autorisée à poursuivre l'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2
EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français
La "déconstruction" de Superphénix
Eugène Riguidel dispensé de peine
De l'uranium enrichi évacué par avion d'Allemagne vers la Russie
L'Association nucléaire canadienne accusée de publicité mensongère
Gravelines cherche femme de ménage atomique intérimaire
Mise à jour sur Infonucléaire
Polonium 210: Un ex-espion russe meurt irradié (voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
Secret de Polichinelle: Israël et la bombe
Conséquences de Tchernobyl: "le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions"
Sellafield interrompt le retraitement après la grosse fuite radioactive
Agenda:
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 27/12/06:
A propos de soixante ans de prolifération: Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution sanctionnant l'Iran (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Accord controversé USA/Inde)
Blague du jour: L'Iran pourrait vouloir du nucléaire face à une pénurie de pétrole
Japon: Un surgénérateur expérimental s'arrête à cause d'un éclair
La Suisse n'exlut pas l'option nucléaire
La Bulgarie sacrifie sa centrale nucléaire de Kozlodoui pour l'Europe
Hydro-Québec autorisée à poursuivre l'exploitation de la centrale nucléaire Gentilly-2
EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Eugène Riguidel dispensé de peine
De l'uranium enrichi évacué par avion d'Allemagne vers la Russie
L'Association nucléaire canadienne accusée de publicité mensongère
Gravelines cherche femme de ménage atomique intérimaire
Mise à jour sur Infonucléaire
Polonium 210: Un ex-espion russe meurt irradié (voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
Secret de Polichinelle: Israël et la bombe
Conséquences de Tchernobyl: "le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions"
Sellafield interrompt le retraitement après la grosse fuite radioactive
Tony Blair défend son programme nucléaire militaire
Temelin: Blocage de deux passages-frontière
Les "non-incidents" en France
André-Claude Lacoste le soit disant gendarme du nucléaire
Convoi de déchets nucléaires
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur" (Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque)
Agenda:
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 20/12/06:
Appel national
au boycott du Haut Comité pour la Transparence et l'Information sur la Sécurité Nucléaire (voir dossier complet Criirad)
EPR: Echec en Chine, et bourbier en finlande, l'EPR finlandais va coûter des millions d'euros aux contribuables français
A propos de soixante ans de prolifération: Les Six présentent un projet de résolution sanctionnant le programme nucléaire iranien (Reprise des discussions sur la Corée du Nord - La tentation pour le Japon - Bush promulgue l'accord controversé USA/Inde)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Eugène Riguidel dispensé de peine
De l'uranium enrichi évacué par avion d'Allemagne vers la Russie
L'Association nucléaire canadienne accusée de publicité mensongère
Gravelines cherche femme de ménage atomique intérimaire
Mise à jour sur Infonucléaire
Polonium 210:
Un ex-espion russe meurt irradié (le polonium est un radioélément naturel, il est omniprésent en très faible quantité dans l'environnement et il est extrêmement radiotoxique, par ingestion sa radiotoxicité est cinq à dix fois plus grande que celle du plutonium, [et pour le plutonium 1/1 000 000 ème de g inhalé suffit à provoquer un cancer], voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
Secret de Polichinelle: Israël et la bombe
Conséquences de Tchernobyl: "le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions"
Sellafield interrompt le retraitement après la grosse fuite radioactive
Tony Blair défend son programme nucléaire militaire
Temelin: Blocage de deux passages-frontière
Les "non-incidents" en France
André-Claude Lacoste le soit disant gendarme du nucléaire
Convoi de déchets nucléaires
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur" (Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque - Agissez du 13 novembre au 20 décembre 2006 dans le cadre de l'enquête publique d'un itinéraire routier pour convois exceptionnels)
Agenda:
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
21 mars 2007: Soutien aux militants injustement poursuivis en justice à Bordeaux

Sélection de News le 14/12/06:
A propos de soixante ans de prolifération: Les Six présentent un projet de résolution sanctionnant le programme nucléaire iranien (Voir: Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération - La tentation pour le Japon - L'accord nucléaire USA-Inde)
Mise à jour sur Infonucléaire
Polonium 210:
Un ex-espion russe meurt irradié (le polonium est un radioélément naturel, il est omniprésent en très faible quantité dans l'environnement et il est extrêmement radiotoxique, par ingestion sa radiotoxicité est cinq à dix fois plus grande que celle du plutonium, [et pour le plutonium 1/1 000 000 ème de g inhalé suffit à provoquer un cancer], voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
Secret de Polichinelle: Israël et la bombe
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
Conséquences de Tchernobyl: "le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions"
Sellafield interrompt le retraitement après la grosse fuite radioactive
Tony Blair défend son programme nucléaire militaire
Areva: le bourbier (de l'EPR) finlandais, l'argent public français va-t-il être mis à contribution ?
Temelin: Blocage de deux passages-frontière
Les "non-incidents" en France
André-Claude Lacoste le soit disant gendarme du nucléaire
Convoi de déchets nucléaires
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur" (Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque - Agissez du 13 novembre au 20 décembre 2006 dans le cadre de l'enquête publique d'un itinéraire routier pour convois exceptionnels)
Belgique: La bagarre sur le nucléaire a commencé
Incendie dans une centrale suédoise (à environs 50 mètres du réacteur)
Usine COMURHEX (Areva) de Malvési (Narbonne): Résultat des contrôles de la CRIIRAD
Agenda:
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)

Sélection de News le 7/12/06:
Polonium 210:
Un ex-espion russe meurt irradié (le polonium est un radioélément naturel, il est omniprésent en très faible quantité dans l'environnement et il est extrêmement radiotoxique, par ingestion sa radiotoxicité est cinq à dix fois plus grande que celle du plutonium, [et pour le plutonium 1/1 000 000 ème de g inhalé suffit à provoquer un cancer], voir le dossier sur l'affaire Litvinenko/Polonium 210 de la CRIIRAD)
A propos de soixante ans de prolifération: Le désaccords sur les sanctions contre l'Iran (Voir: Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération - La tentation pour le Japon - L'accord nucléaire USA-Inde)
Tony Blair défend son programme nucléaire militaire
Areva: le bourbier (de l'EPR) finlandais, l'argent public français va-t-il être mis à contribution ?
Temelin: Blocage de deux passages-frontière
Les "non-incidents" en France
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
André-Claude Lacoste le soit disant gendarme du nucléaire
Convoi de déchets nucléaires
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur" (Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque - Agissez du 13 novembre au 20 décembre 2006 dans le cadre de l'enquête publique d'un itinéraire routier pour convois exceptionnels)
Belgique: La bagarre sur le nucléaire a commencé
Incendie dans une centrale suédoise (à environs 50 mètres du réacteur)
Usine COMURHEX (Areva) de Malvési (Narbonne): Résultat des contrôles de la CRIIRAD
Bure: La lutte continue - Soutien aux 4 de Bure
Triste anniversaire: Sébastien Briat
Les vétérans du nucléaire français
Déchets nucléaires: des écologistes russes portent plainte contre Urenco
Déchets nucléaires: une gestion sidérante, la preuve par Soulaines (Lire le rapport de la CRIIRAD)
Nouvelle inspection citoyenne contre le missile M51
Nomination du collège de l'Autorité de sûreté nucléaire
Québec: Des failles (par rapport au 11 septembre) à Gentilly-2
Les retombées judiciaires de Tchernobyl (pour Noël Mamère)
Agenda:
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
6 et 13 décembre à Bordeaux: Soutenez les militants injustement poursuivis en justice

Sélection de News le 28/11/06:
Polonium 210: Un ex-espion russe mort irradié... (le polonium est un radioélément naturel, il est omniprésent en très faible quantité dans l'environnement et il est extrêmement radiotoxique, par ingestion sa radiotoxicité est cinq à dix fois plus grande que le plutonium)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien
André-Claude Lacoste le soit disant gendarme du nucléaire
A propos de soixante ans de prolifération: Le désaccords sur les sanctions contre l'Iran (Voir: Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération - La tentation pour le Japon - L'accord nucléaire USA-Inde)
Les "non-incidents" en France
Convoi de déchets nucléaires
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur" (Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque - Agissez du 13 novembre au 20 décembre 2006 dans le cadre de l'enquête publique d'un itinéraire routier pour convois exceptionnels)
Belgique: La bagarre sur le nucléaire a commencé
Incendie dans une centrale suédoise (à environs 50 mètres du réacteur)
Usine COMURHEX (Areva) de Malvési (Narbonne): Résultat des contrôles de la CRIIRAD
Bure: La lutte continue - Soutien aux 4 de Bure
Triste anniversaire: Sébastien Briat
Areva: le bourbier (de l'EPR) finlandais (lire: EPR la justice rejette la demande de suspension des travaux à Flamanville)
Les vétérans du nucléaire français
Déchets nucléaires: des écologistes russes portent plainte contre Urenco
Déchets nucléaires: une gestion sidérante, la preuve par Soulaines (Lire le rapport de la CRIIRAD)
Nouvelle inspection citoyenne contre le missile M51
Nomination du collège de l'Autorité de sûreté nucléaire
Québec: Des failles (par rapport au 11 septembre) à Gentilly-2
Les retombées judiciaires de Tchernobyl (pour Noël Mamère)
Election présidentielle: "Sortir du nucléaire" écrit aux trois candidats du PS
Suisse: Une conduite de la centrale de Mühleberg endommagée
Séisme de magnitude 4 près de la centrale de Chinon
Vaste panne de courant en Europe de l'ouest
Début du chantier de Georges-Besse II
200 kilogrammes d'uranium enrichi expédiés... par avion vers la Russie
Entre 3.500 et 4.000 manifestants contre la ligne haute tension de l'EPR
Agenda:
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
26 novembre et 3 décembre: Le festival du film scientifique d'oullins propose 2 séances sur le nucléaire
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord
6 et 13 décembre à Bordeaux: Soutenez les militants injustement poursuivis en justice

Sélection de News le 21/11/06:
Iter: naissance officielle d'un fantasme de "réacteur"
(Lire: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public - Site Web: ITER : l'arnaque - Agissez du 13 novembre au 20 décembre 2006 dans le cadre de l'enquête publique d'un itinéraire routier pour convois exceptionnels)
A propos de soixante ans de prolifération: Les "six" constatent leurs désaccords sur les sanctions contre l'Iran (Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération et la tentation pour le Japon; Une recette de bombe atomique sur le web)
Belgique: La bagarre sur le nucléaire a commencé
USA: Le Sénat approuve à son tour l'accord nucléaire avec l'Inde
Incendie dans une centrale suédoise (à environs 50 mètres du réacteur)
Usine COMURHEX (Areva) de Malvési (Narbonne): Résultat des contrôles de la CRIIRAD
Soutien aux 4 de Bure
Bure: la lutte continue
Convoi de déchets nucléaires vers l'Allemagne
Triste anniversaire: Sébastien Briat
Areva: le bourbier (de l'EPR) finlandais (lire: EPR la justice rejette la demande de suspension des travaux à Flamanville)
Les vétérans du nucléaire français
Déchets nucléaires: des écologistes russes portent plainte contre Urenco
Déchets nucléaires: une gestion sidérante, la preuve par Soulaines (Lire le rapport de la CRIIRAD)
Nouvelle inspection citoyenne contre le missile M51
Nomination du collège de l'Autorité de sûreté nucléaire
Québec: Des failles (par rapport au 11 septembre) à Gentilly-2
Les retombées judiciaires de Tchernobyl (pour Noël Mamère)
Election présidentielle: "Sortir du nucléaire" écrit aux trois candidats du PS
Suisse: Une conduite de la centrale de Mühleberg endommagée
Séisme de magnitude 4 près de la centrale de Chinon
Vaste panne de courant en Europe de l'ouest
Début du chantier de Georges-Besse II
200 kilogrammes d'uranium enrichi expédiés... par avion vers la Russie
Entre 3.500 et 4.000 manifestants contre la ligne haute tension de l'EPR
Stéphane Lhomme convoqué au tribunal après avoir manifesté sur un échafaudage
Le démantèlement de l'héritage nucléaire
Belgique: Action de Greenpeace à la centrale nucléaire de Tihange
Deux personnes arrêtées en Chine pour trafic d'uranium
Lutte contre "le réchauffement climatique": l'arnaque nucléaire
Agenda:
21-22 novembre colloque à Marseille: "Traumatismes de guerres, des laissés pour compte des guerres contemporaines et victimes des essais nucléaires"
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
26 novembre et 3 décembre: Le festival du film scientifique d'oullins propose 2 séances sur le nucléaire
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord
6 et 13 décembre à Bordeaux: Soutenez les militants injustement poursuivis en justice

Sélection de News le 14/11/06:
Soutien aux 4 de Bure
Incendie dans une centrale suédoise (à environs 50 mètres du réacteur)
Bure: la lutte continue
Convoi de déchets nucléaires vers l'Allemagne
Triste anniversaire: Sébastien Briat
Areva: le bourbier (de l'EPR) finlandais (lire: EPR la justice rejette la demande de suspension des travaux à Flamanville)
Les vétérans du nucléaire français
Déchets nucléaires: des écologistes russes portent plainte contre Urenco
Déchets nucléaires: une gestion sidérante, la preuve par Soulaines (Lire le rapport de la CRIIRAD)
Nouvelle inspection citoyenne contre le missile M51
Québec: Des failles (par rapport au 11 septembre) à Gentilly-2
A propos de soixante ans de prolifération: Les "six" constatent leurs désaccords sur les sanctions contre l'Iran (Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération et la tentation pour le Japon; Une recette de bombe atomique sur le web)
Les retombées judiciaires de Tchernobyl (pour Noël Mamère)
Election présidentielle: "Sortir du nucléaire" écrit aux trois candidats du PS
Suisse: Une conduite de la centrale de Mühleberg endommagée
Séisme de magnitude 4 près de la centrale de Chinon
Vaste panne de courant en Europe de l'ouest
Début du chantier de Georges-Besse II
200 kilogrammes d'uranium enrichi expédiés... par avion vers la Russie
Entre 3.500 et 4.000 manifestants contre la ligne haute tension de l'EPR
Stéphane Lhomme convoqué au tribunal après avoir manifesté sur un échafaudage
Le démantèlement de l'héritage nucléaire
Belgique: Action de Greenpeace à la centrale nucléaire de Tihange
Deux personnes arrêtées en Chine pour trafic d'uranium
Lutte contre "le réchauffement climatique": l'arnaque nucléaire
Russie: le mensonge sur Tchernobyl
Encore un incident de radiothérapie
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, ni les Européens, ni les Français n'en veulent)
Dimitrovgrad (Russie): Une catastrophe n'est pas bien loin
GB: libération des pacifistes scandinaves arrêtés dans une base nucléaire
British Energy arrête des réacteurs pour réparer des fissures
Agenda:
19 nov: Table ronde sur Tchernobyl
21-22 novembre colloque à Marseille: "Traumatismes de guerres, des laissés pour compte des guerres contemporaines et victimes des essais nucléaires"
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
26 novembre et 3 décembre: Le festival du film scientifique d'oullins propose 2 séances sur le nucléaire
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord
6 et 13 décembre à Bordeaux: Soutenez les militants injustement poursuivis en justice

Edito: La pectine de pommes, une menace pour le lobby nucléaire?
Une campagne de dénigrement, voire de calomnies, contre les scientifiques biélorusses indépendants est conduite par des "experts" occidentaux parce que ces scientifiques biélorusses utilisent de la pectine de pommes comme moyen d'élimination corporelle du césium radioactif chez les enfants des villages contaminés par la catastrophe de Tchernobyl. Ils s'emploient à décourager les associations non gouvernementales qui soutiennent cette prophylaxie des enfants contaminés. Pourquoi cette guerre contre un produit naturel dont les propriétés entérosorbantes des métaux lourds et des radionucléides artificiels de Tchernobyl sont connues et scientifiquement démontrées? Cet acharnement contre un produit naturel qui ne fait que du bien à l'organisme et que nous consommons tous quotidiennement dans nombre de produits alimentaires, comme les confitures et les gelées, serait incompréhensible, s'il n'y avait là le danger de voir révélées et reconnues les véritables dimensions du désastre sanitaire de Tchernobyl et ses causes radiologiques.
Discréditer l'emploi de la pectine c'est contribuer à nier le rôle dominant du césium-137 dans la pathologie qui affecte 2 millions d'enfants autour de Tchernobyl (Belarus, Ukraine et Russie). La Commission Européenne a reconnu l'importance du césium-137, mais certains pays ont censuré leurs données sur ce sujet brûlant. Le lobby nucléaire et ses complices, conscients ou manipulés, dénigrent les travaux sur la pectine, pour mieux nier le rôle du césium-137, qui reste présent dans la chaîne alimentaire et dans l'organisme des enfants, où il affecte leurs glandes endocrines, leur muscle cardiaque, leur cerveau et pratiquement tous les organes.
Reconnaître à la pectine de pommes une efficacité et une utilité réelles pour ces millions de victimes contaminées, constater l'effet bénéfique sur leur santé de cet adsorbant naturel qui accélère l'élimination des radionucléides de leur organisme, serait admettre du même coup que la contamination de masse existe réellement, qu'elle est bien causée par les retombées de la catastrophe de Tchernobyl et non par le stress de radiophobie et qu'il est nécessaire de distribuer cet additif alimentaire d'urgence à tous, pour freiner la catastrophe.
Ceux qui font obstacle à l'utilisation de ce traitement simple, efficace et bon marché travaillent objectivement pour le lobby. Ils assument la responsabilité pénale de non assistance à personnes en danger.

Wladimir Tchertkoff, 27/6/02.

Sauver l'Institut Belrad: La situation le 24 juin 2006, le 3 septembre 2006, l'emploi de la pectine de pomme chez les enfants (en.doc Word).

Sélection de News le 9/11/06:
A propos de soixante ans de prolifération: Les "six" constatent leurs désaccords sur les sanctions contre l'Iran (Corée du Nord retour à l'ère de la prolifération et tentation nucléaire pour le Japon)
Les retombées judiciaires de Tchernobyl (pour Noël Mamère)
Canada: Greenpeace réclame la fermeture de la centrale Gentilly-2
Election présidentielle: "Sortir du nucléaire" écrit aux trois candidats du PS
Suisse: Une conduite de la centrale de Mühleberg endommagée
Séisme de magnitude 4 près de la centrale de Chinon
Vaste panne de courant en Europe de l'ouest
Une recette de bombe atomique sur le web
Début du chantier de Georges-Besse II
200 kilogrammes d'uranium enrichi expédiés vers la Russie... par avion
Entre 3.500 et 4.000 manifestants contre la ligne haute tension de l'EPR
Stéphane Lhomme convoqué au tribunal après avoir manifesté sur un échafaudage
Le démantèlement de l'héritage nucléaire
EPR en Finlande: Areva sous la menace de la Commission européenne
EPR en France: la justice rejette la demande de suspension des travaux à Flamanville
Belgique: Action de Greenpeace à la centrale nucléaire de Tihange
Deux personnes arrêtées en Chine pour trafic d'uranium
Lutte contre "le réchauffement climatique": l'arnaque nucléaire (Réseau "Sortir du nucléaire")
Russie: le mensonge nucléaire (sur Tchernobyl)
Un pilote d'ULM intercepté par un mirage au dessus de la centrale nucléaire de Flamanville
Encore un incident de radiothérapie
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, ni les Européens, ni les Français n'en veulent)
Dimitrovgrad (Russie): Une catastrophe n'est pas bien loin
GB: libération des pacifistes scandinaves arrêtés dans une base nucléaire
British Energy arrête des réacteurs nucléaires pour réparer des fissures
20 ans après Tchernobyl, la ville russe de Novozybkov victime d'un génocide nucléaire ! (Les enfants de Tchernobyl)
Sortie du bulletin info (en PDF) de la Coordination/Bure-Stop
Agenda:
19 nov: Table ronde sur Tchernobyl
21-22 novembre colloque à Marseille: "Traumatismes de guerres, des laissés pour compte des guerres contemporaines et victimes des essais nucléaires"
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
26 novembre et 3 décembre: Le festival du film scientifique d'oullins propose 2 séances sur le nucléaire
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord

Sélection de News le 31/10/06:
Début du chantier de Georges-Besse II
200 kilogrammes d'uranium enrichi expédiés vers la Russie... par avion
Entre 3.500 et 4.000 manifestants contre la ligne haute tension de l'EPR
Stéphane Lhomme convoqué au tribunal après avoir manifesté sur un échafaudage
Le démantèlement de l'héritage nucléaire
EPR en Finlande: Areva sous la menace de la Commission européenne
EPR en France: la justice rejette la demande de suspension des travaux à Flamanville
Belgique: Action de Greenpeace à la centrale nucléaire de Tihange
Deux personnes arrêtées en Chine pour trafic d'uranium
Corée du Nord: Retour à l'ère de la prolifération nucléaire... La tentation nucléaire au Japon (à propos de soixante ans de prolifération, en Iran, le régime des mollahs joue les illusionnistes)
Lutte contre "le réchauffement climatique": l'arnaque nucléaire (Réseau "Sortir du nucléaire")
Russie: le mensonge nucléaire (sur Tchernobyl)
Un pilote d'ULM intercepté par un mirage au dessus de la centrale nucléaire de Flamanville
Encore un incident de radiothérapie
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, ni les Européens, ni les Français n'en veulent)
Dimitrovgrad (Russie): Une catastrophe n'est pas bien loin
GB: libération des pacifistes scandinaves arrêtés dans une base nucléaire
British Energy arrête des réacteurs nucléaires pour réparer des fissures
20 ans après Tchernobyl, la ville russe de Novozybkov victime d'un génocide nucléaire ! (Les enfants de Tchernobyl)
Sortie du bulletin info (en PDF) de la Coordination/Bure-Stop
Temelin: Un passage frontalier tchèque bloqué par des anti-nucléaires autrichiens
La Criirad lance un appel international pour qu'une contre-expertise du bilan officiel de la catastrophe de Tchernobyl soit réalisée
Tchernobyl : les recherches qui dérangent
Polynésie: L'Etat reconnaît les retombées des essais
Blague du jour: Nucléaire iranien : l'UMP "comprend que l'Iran sollicite la France"
Criirad: 116.000 euros réunis pour le projet de laboratoire au Belarus
Diagnostics radiologiques: mieux connaître l'exposition réelle des patients (voir le dossier de l'ASN en PDF)
"Inspection citoyenne" dans les Landes contre le missile M51
Radioactivité "non négligeable" près de l'usine Comurhex à Narbonne
Canada: Réacteurs nucléaires, OPG choisit Darlington (Lire: Les centrales ontariennes menaceraient Montréal)
Finlande: Dialogue de sourd entre Areva et opposants aux mines d'uranium
La Suède à quelques minutes de l'accident majeur: La centrale de Forsmark ne redémarerra pas de sitôt
Vétérans du nucléaire: Communiqué de Presse de l'AVEN
Agenda:
2 novembre à Clermont-Ferrand: Conférence-débat du professeur Youri Bandajevski
19 nov: Table ronde sur Tchernobyl
21-22 novembre colloque à Marseille: "Traumatismes de guerres, des laissés pour compte des guerres contemporaines et victimes des essais nucléaires"
21 novembre au 21 décembre: Spectacle sur Tchernobyl (que nous n'avons pas vu)
26 novembre et 3 décembre: Le festival du film scientifique d'oullins propose 2 séances sur le nucléaire
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord

Sélection de News le 20/10/06:
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant, ni les Européens, ni les Français n'en veulent)
Corée du Nord: Retour à l'ère de la prolifération nucléaire, lire: La tentation nucléaire au Japon (à propos de soixante ans de prolifération, en Iran, le régime des mollahs joue les illusionnistes)
Dimitrovgrad (Russie): Une catastrophe n'est pas bien loin
GB: libération des pacifistes scandinaves arrêtés dans une base nucléaire
British Energy arrête des réacteurs nucléaires pour réparer des fissures
"L'erreur humaine" à l'origine des accidents de radiothérapie à Epinal
Six associations vont saisir la justice pour demander la suspension du chantier de l'EPR
20 ans après Tchernobyl, la ville russe de Novozybkov victime d'un génocide nucléaire ! (Les enfants de Tchernobyl)
Sortie du bulletin info (en PDF) de la Coordination/Bure-Stop
Temelin: Un passage frontalier tchèque bloqué par des anti-nucléaires autrichiens
La Criirad lance un appel international pour qu'une contre-expertise du bilan officiel de la catastrophe de Tchernobyl soit réalisée
Tchernobyl : les recherches qui dérangent
Polynésie: L'Etat reconnaît les retombées des essais
Blague du jour: Nucléaire iranien : l'UMP "comprend que l'Iran sollicite la France"
Criirad: 116.000 euros réunis pour le projet de laboratoire au Belarus
Diagnostics radiologiques: mieux connaître l'exposition réelle des patients (voir le dossier de l'ASN en PDF)
EPR en Finlande: Le retard du chantier fait plonger les résultats d'Areva
"Inspection citoyenne" dans les Landes contre le missile M51
Radioactivité "non négligeable" près de l'usine Comurhex à Narbonne
Canada: Réacteurs nucléaires, OPG choisit Darlington (Lire: Les centrales ontariennes menaceraient Montréal)
Finlande: Dialogue de sourd entre Areva et opposants aux mines d'uranium
La Suède à quelques minutes de l'accident majeur: La centrale de Forsmark ne redémarerra pas de sitôt
Vétérans du nucléaire: Communiqué de Presse de l'AVEN
Mise à jour sur Infonucléaire
Simulation bidon d'accident: Exercice à Paluel
Pétition et soutien pour 4 jeunes militants anti-nucléaires (voir: L'escalade dans les arbres est-elle un délit ?)
Présidentielles et législatives: le Réseau "Sortir du nucléaire" s'adresse aux "Collectifs pour un rassemblement antilibéral de gauche"
Agenda:
21-22 novembre colloque à Marseille: "Traumatismes de guerres, des laissés pour compte des guerres contemporaines et victimes des essais nucléaires"
27 novembre à Paris: Projection suivi d'un débat du film "Le soleil et la mort" de Bernard Debord

Sélection de News le 29/9/06:
EPR en Finlande: Le retard du chantier fait plonger les résultats d'Areva
L'Iran ne bougera pas "d'un iota" sur son "droit" au nucléaire (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas, voir le sondage des Français, lire: La chute des prix du pétrole)
"Inspection citoyenne" dans les Landes contre le missile M51
Radioactivité "non négligeable" près de l'usine Comurhex à Narbonne
Canada: Réacteurs nucléaires, OPG choisit Darlington (Lire: Les centrales ontariennes menaceraient Montréal)
Finlande: Dialogue de sourd entre Areva et opposants aux mines d'uranium
La Suède à quelques minutes de l'accident majeur: La centrale de Forsmark ne redémarerra pas de sitôt
Vétérans du nucléaire: Communiqué de Presse de l'AVEN
Mise à jour sur Infonucléaire
Simulation bidon d'accident: Exercice à Paluel
Pétition et soutien pour 4 jeunes militants anti-nucléaires (voir: L'escalade dans les arbres est-elle un délit ?)
Présidentielles et législatives: le Réseau "Sortir du nucléaire" s'adresse aux "Collectifs pour un rassemblement antilibéral de gauche"
Solange Fernex nous a quittés
La US-Navy a déversé de l'eau radioactive dans le Parc marin international des Bouches de Bonifacio
Un réacteur de recherche arrêté en urgence en Norvège (La Norvège n'a pas de centrale nucléaire, mais elle a 2 réacteurs de recherche, près de 600 réacteurs de recherche et assemblages critiques ont été construits dans le monde, il en reste 255 en service dans 57 pays et environ 70 % de ces réacteurs ont plus de 25 ans d'âge [Contrôle n°128, avril 1999]. Voir: Les réacteurs de recherche en France)
Un raid à vélo pour les enfants de Tchernoby
Tchernobyl dans nos cheminées: bois de chauffage contaminé en provenance de pays de l'Est
Les réserves d'uranium menacées par la contruction de centrales en Asie
Chirac visite la direction des applications militaires du CEA
Incendie à bord d'un sous-marin nucléaire russe
Les Suédois restent favorables au nucléaire
Nuage de Tchernobyl: Pierre Pellerin continue de mentir (lire: Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl)
Agenda:
3 octobre à Valence et 4 octobre à Paris: réunions publiques avec Youri et Galina Bandazhevsky

Sélection de News le 13/9/06:
Solange Fernex nous a quittés
La US-Navy a déversé de l'eau radioactive dans le Parc marin international des Bouches de Bonifacio
Un réacteur de recherche arrêté en urgence en Norvège (La Norvège n'a pas de centrale nucléaire, mais elle a 2 réacteurs de recherche, près de 600 réacteurs de recherche et assemblages critiques ont été construits dans le monde, il en reste 255 en service dans 57 pays et environ 70 % de ces réacteurs ont plus de 25 ans d'âge [Contrôle n°128, avril 1999]. Voir: Les réacteurs de recherche en France)
Un raid à vélo pour les enfants de Tchernoby
Tchernobyl dans nos cheminées: bois de chauffage contaminé en provenance de pays de l'Est
Les réserves d'uranium menacées par la contruction de centrales en Asie
Chirac visite la direction des applications militaires du CEA
Incendie à bord d'un sous-marin nucléaire russe
Les Suédois restent favorables au nucléaire
Iran: Une loi contre les inspections de l'AIEA (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas, voir le sondage des Français...)
Nuage de Tchernobyl: Pierre Pellerin continue de mentir (lire: Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl)
Nicolas Hulot interpellé sur le nucléaire par le Réseau Sortir du nucléaire
Inde: fouille dans une centrale où des intrus armés auraient pénétré
Les "non-accidents" en France: Arrêt d'un réacteur de la centrale de Civaux
Requête en justice contre le réacteur EPR (Lire: Retard, travail de sagouin...)
Au festival du "Bout du monde": nucléaire ? Non merci...
Arménie: les victimes (de Tchernobyl) souffrent toujours
Belgique: Des centrales pleines d'«anomalies»
GB: Le démantèlement des centrales pourrait dépasser 104 milliards
Canada: Les centrales ontariennes menaceraient Montréal
Jean-François Hénin veut ouvrir une mine de charbon dans la Nièvre
La Suisse et le nucléaire
Suède: A quelques minutes de l'accident nucléaire majeur à Forsmark
Petite fuite de vapeur radioactive dans une centrale au Japon
La flotte américaine quittera la base militaire de la Maddalena en Sardaigne
Manifestation antinucléaire à Kleine Brogel
Le Japon commémore les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki
Nouvelle fuite radioactive à Temelin
Les essais nucléaires en polynésie responsables de cancers thyroïdiens
Amende record contre la centrale de Vandellos (pour une avarie de son système de refroidissement)
Agenda:
22 au 24 septembre, festival Non au missile M51

Sélection de News le 5/9/06:
Iran: Une loi contre les inspections de l'AIEA (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas, voir le sondage des Français...)
Nuage de Tchernobyl: Pierre Pellerin continue de mentir (lire: Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl)
Nicolas Hulot interpellé sur le nucléaire par le Réseau Sortir du nucléaire
Inde: fouille dans une centrale où des intrus armés auraient pénétré
Les "non-accidents" en France: Arrêt d'un réacteur de la centrale de Civaux
Requête en justice contre le réacteur EPR (Lire: Retard, travail de sagouin...)
Au festival du "Bout du monde": nucléaire ? Non merci...
Arménie: les victimes (de Tchernobyl) souffrent toujours
Belgique: Des centrales pleines d'«anomalies»
GB: Le démantèlement des centrales pourrait dépasser 104 milliards
Canada: Les centrales ontariennes menaceraient Montréal
Jean-François Hénin veut ouvrir une mine de charbon dans la Nièvre
La Suisse et le nucléaire
Suède: A quelques minutes de l'accident nucléaire majeur à Forsmark
Petite fuite de vapeur radioactive dans une centrale au Japon
La flotte américaine quittera la base militaire de la Maddalena en Sardaigne
Manifestation antinucléaire à Kleine Brogel
Le Japon commémore les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki
Nouvelle fuite radioactive à Temelin
Les essais nucléaires en polynésie responsables de cancers thyroïdiens
Amende record contre la centrale de Vandellos (pour une avarie de son système de refroidissement)
Antinucléaires à Saint-Lô et à Bure (du sursis pour quatre militants)
L'armée US va quitter Cheyenne Moutain
Inde, Pakistan et bombes atomiques: des élus US accusent la diplomatie de retenir des informations sur l'Inde
Mines d'uranium COGEMA en Limousin: La CRIIRAD invite associations et élus à exiger plus de garanties (word - pdf)
Prison avec sursis pour trois militants de Greenpeace
Blague de l'été: "EDF a annoncé que les fortes chaleurs et la hausse de la consommation ont engendré un déficit de production [malgré un total de 9 à 12 réacteurs de trop en France !!!!!], ce qui l'a contraint à acheter de l'électricité à l'étranger" (lire: La reprise du nucléaire, ne pariez pas là-dessus)
Vieux articles mis en ligne sur Infonucléaire

Sélection de News le 12/8/06:
Suède: A quelques minutes de l'accident nucléaire majeur à Forsmark
Petite fuite de vapeur radioactive dans une centrale au Japon
La flotte américaine quittera la base militaire de la Maddalena en Sardaigne
Manifestation antinucléaire à Kleine Brogel
Le Japon commémore les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki
L'Iran réitère son droit au nucléaire (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Nouvelle fuite radioactive à Temelin
Les essais nucléaires en polynésie responsables de cancers thyroïdiens
Amende record contre la centrale de Vandellos (pour une avarie de son système de refroidissement)
Nicolas Hulot interpellé sur le nucléaire
Antinucléaires à Saint-Lô et à Bure (du sursis pour quatre militants)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas, voir le sondage des Français...)
L'armée US va quitter Cheyenne Moutain
Inde, Pakistan et bombes atomiques: des élus US accusent la diplomatie de retenir des informations sur l'Inde
Mines d'uranium COGEMA en Limousin: La CRIIRAD invite associations et élus à exiger plus de garanties (word - pdf)
Prison avec sursis pour trois militants de Greenpeace
Blague de l'été: "EDF a annoncé que les fortes chaleurs et la hausse de la consommation ont engendré un déficit de production [malgré un total de 9 à 12 réacteurs de trop en France !!!!!], ce qui l'a contraint à acheter de l'électricité à l'étranger" (lire: La reprise du nucléaire, ne pariez pas là-dessus)
Vieux articles mis en ligne sur Infonucléaire
Un journaliste affirme avoir déposé un paquet à bord d'un train de déchets radioactifs
Uranium appauvri: le Liban aussi ?
Trop de légionelles sortent des tours des centrales
EPR/Finlande: L'autorité de sûreté finlandaise taille un costard à Areva et à TVO
Nuage de Tchernobyl: La note qui fustige la gestion de Pierre Pellerin... scandale à l'Académie des Sciences, Pellerin dédouané par lui-même (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
La Suisse et le nucléaire
France: Les besoins en électricité nucléaire augmenteront, d'après François Loos
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 4/8/06:
L'Iran réitère son droit au nucléaire (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Les essais nucléaires en polynésie responsables de cancers thyroïdiens
Nicolas Hulot interpellé sur le nucléaire
Antinucléaires à Saint-Lô et à Bure (du sursis pour quatre militants)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas, voir le sondage des Français...)
L'armée US va quitter Cheyenne Moutain
Inde, Pakistan et bombes atomiques: des élus US accusent la diplomatie de retenir des informations sur l'Inde
Mines d'uranium COGEMA en Limousin: La CRIIRAD invite associations et élus à exiger plus de garanties (word - pdf)
Prison avec sursis pour trois militants de Greenpeace
Blague de l'été: "EDF a annoncé que les fortes chaleurs et la hausse de la consommation ont engendré un déficit de production [malgré un total de 9 à 12 réacteurs de trop en France !!!!!], ce qui l'a contraint à acheter de l'électricité à l'étranger" (lire: La reprise du nucléaire, ne pariez pas là-dessus)
Vieux articles mis en ligne sur Infonucléaire
Un journaliste affirme avoir déposé un paquet à bord d'un train de déchets radioactifs
Uranium appauvri: le Liban aussi ?
Trop de légionelles sortent des tours des centrales
EPR/Finlande: L'autorité de sûreté finlandaise taille un costard à Areva et à TVO
Nuage de Tchernobyl: La note qui fustige la gestion de Pierre Pellerin... scandale à l'Académie des Sciences, Pellerin dédouané par lui-même (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
La Suisse et le nucléaire
France: Les besoins en électricité nucléaire augmenteront, d'après François Loos
L'Inde minimise l'échec d'un missile à capacité nucléaire
Enquête publique sur le réacteur nucléaire EPR jusqu'au 31 juillet 2006: Agissez en trois temps !
Des réacteurs britanniques affectés par des fissures
Les substances radioactives et le Port de Montréal (voir: Trafic de substances radioactives)
Promo nucléaire dans Le Monde pour Anne Areva Lauvergeon
D'après Libération: La sûreté avance sur la transparence... en fait, les autorités se préparent à l'accident (Lire: Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent ?)
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 27/7/06:
Blague de l'été: "EDF a annoncé que les fortes chaleurs et la hausse de la consommation ont engendré un déficit de production [malgré un total de 9 à 12 réacteurs de trop en France !!!!!], ce qui l'a contraint à acheter de l'électricité à l'étranger" (lire: La reprise du nucléaire, ne pariez pas là-dessus)
Vieux articles mis en ligne sur Infonucléaire
Inde, Pakistan et bombes atomiques: des élus US accusent la diplomatie de retenir des informations sur l'Inde
Un journaliste affirme avoir déposé un paquet à bord d'un train de déchets radioactifs
Uranium appauvri: le Liban aussi ?
Trop de légionelles sortent des tours des centrales
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Prison avec sursis pour trois militants de Greenpeace
EPR/Finlande: L'autorité de sûreté finlandaise taille un costard à Areva et à TVO
Nuage de Tchernobyl: La note qui fustige la gestion de Pierre Pellerin... scandale à l'Académie des Sciences, Pellerin dédouané par lui-même (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
L'Iran pourrait suspendre son adhésion au TNP (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
La Suisse et le nucléaire
France: Les besoins en électricité nucléaire augmenteront, d'après François Loos
L'Inde minimise l'échec d'un missile à capacité nucléaire
Enquête publique sur le réacteur nucléaire EPR jusqu'au 31 juillet 2006: Agissez en trois temps !
Des réacteurs britanniques affectés par des fissures
Les substances radioactives et le Port de Montréal (voir: Trafic de substances radioactives)
Promo nucléaire dans Le Monde pour Anne Areva Lauvergeon
D'après Libération: La sûreté avance sur la transparence... en fait, les autorités se préparent à l'accident (Lire: Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent ?)
L'Allemagne mise toujours sur le nucléaire, au moins à l'étranger
Blague du jour: "Accord sous conditions" pour Iter
L'association Les Enfants de Tchernobyl a accueilli...
Soutien au président de l'ONG Nigérienne AGHIRIN'MAN
Polynésie française: Essais nucléaires et cancers de la thyroïde
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle". (voir Presse)
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 19/7/06:
Blague du jour: "EDF a annoncé que les fortes chaleurs et la hausse de la consommation (voir Belgique) ont engendré un déficit de production, ce qui l'a contraint à acheter de l'électricité à l'étranger" (lire: L'atome émetteur de CO2 ?)
Nuage de Tchernobyl: La note qui fustige la gestion de Pierre Pellerin... scandale à l'Académie des Sciences, Pellerin dédouané par lui-même (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
L'Iran pourrait suspendre son adhésion au TNP (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Commercialement (voir: L'accord nucléaire Inde-USA) et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
La Suisse et le nucléaire
Trop de légionelles sortent des tours des centrales
EPR finlandais en retard d'un an (Les contribuables Français payeront...)
France: Les besoins en électricité nucléaire augmenteront, d'après François Loos
L'Inde minimise l'échec d'un missile à capacité nucléaire
Enquête publique sur le réacteur nucléaire EPR jusqu'au 31 juillet 2006: Agissez en trois temps !
Des réacteurs britanniques affectés par des fissures
Les substances radioactives et le Port de Montréal (voir: Trafic de substances radioactives)
Promo nucléaire dans Le Monde pour Anne Areva Lauvergeon
D'après Libération: La sûreté avance sur la transparence... en fait, les autorités se préparent à l'accident (Lire: Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent ?)
L'Allemagne mise toujours sur le nucléaire, au moins à l'étranger
Blague du jour: "Accord sous conditions" pour Iter
L'association Les Enfants de Tchernobyl a accueilli...
Soutien au président de l'ONG Nigérienne AGHIRIN'MAN
Polynésie française: Essais nucléaires et cancers de la thyroïde
En 1961, Londres envisageait une frappe nucléaire sur la Chine
Pic radioactif à Nancy
Grande-Bretagne: décision cette année sur le renouvellement de la dissuasion nucléaire
Prolifération: la France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux !
Nus contre le nucléaire
Alerte pour la survie de l'Institut Belrad (L'emploi de la pectine de pomme chez les enfants)
Bon de soutient à AVIGOLFE
Mise à jour sur Infonucléaire
Trains de déchets nucléaires à Bordeaux: l'opacité demeure
Les non-accidents en France
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 13/7/06:
Scandale à l'Académie des Sciences: Pierre Pellerin dédouané... par lui-même
(lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Trop de légionelles sortent des tours des centrales
EPR finlandais, prévu en 2009, en retard d'un an (Les contribuables Français payeront...)
France: Les besoins en électricité nucléaire augmenteront, d'après François Loos
L'Inde minimise l'échec d'un missile à capacité nucléaire
Bush autoriserait une coopération sur le nucléaire civil avec la Russie (voir: L'accord nucléaire Inde-USA)
Enquête publique sur le réacteur nucléaire EPR jusqu'au 31 juillet 2006: Agissez en trois temps !
Les substances radioactives et le Port de Montréal (voir: Trafic de substances radioactives)
Coup de chaud: Golfech a stoppé un réacteur
Promo nucléaire dans Le Monde pour Anne Areva Lauvergeon
D'après Libération: La sûreté avance sur la transparence... en fait, les autorités se préparent à l'accident (Lire: Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent ?)
L'Iran répondra mi-août à la proposition des Six (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
L'Allemagne mise toujours sur le nucléaire, au moins à l'étranger
Blague du jour: "Accord sous conditions" pour Iter
L'association Les Enfants de Tchernobyl a accueilli le 2215ème Ukrainien
Soutien au président de l'ONG Nigérienne AGHIRIN'MAN
Polynésie française: Essais nucléaires et cancers de la thyroïde
En 1961, Londres envisageait une frappe nucléaire sur la Chine
Stockage des déchets hautement radioactifs en Suisse
Pic radioactif à Nancy
Grande-Bretagne: décision cette année sur le renouvellement de la dissuasion nucléaire
Prolifération: la France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux !
Nus contre le nucléaire
Alerte pour la survie de l'Institut Belrad (L'emploi de la pectine de pomme chez les enfants)
Bon de soutient à AVIGOLFE
Mise à jour sur Infonucléaire
Trains de déchets nucléaires à Bordeaux: l'opacité demeure
Les non-accidents en France
Blague du jour: Visite d'une ancienne ville nucléaire en Chine
Belgique: Le MR veut rouvrir le débat sur le nucléaire
Décès de Claude Boyer directeur de la Lettre d'Information du comité Stop Nogent-sur-Seine
Incidents dans les installations nucléaires australiennes
Adoption de la loi sur les déchets radioactifs [Analyse de cette loi (word - pdf), le texte de loi (pdf) ; La CRIIRAD dénonce son adoption (word - pdf)]
Blague du jour: Simulation d'accident nucléaire au CEA
Blague du jour: Sûreté nucléaire, plus de "rigueur" demandée à Nogent et Chooz
Tchernobyl: importante radioactivité chez des poissons en Finlande
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Deux opposants au nucléaire iranien sur l'Arc de Triomphe
Projet fou: La Russie construira sa première centrale nucléaire flottante en 2010
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 7/7/06:
Enquête publique sur le réacteur nucléaire EPR jusqu'au 31 juillet 2006: Agissez en trois temps !
Les substances radioactives dans la mire du Port de Montréal (voir: Trafic de substances radioactives)
Coup de chaud: Golfech a stoppé un réacteur
Trop de légionelles sortent des tours des centrales nucléaires
Promo nucléaire dans Le Monde pour Anne Areva Lauvergeon
D'après Libération: La sûreté avance sur la transparence... en fait, les autorités se préparent à l'accident (Lire: Qui pense encore que l'accident nucléaire est impossible en France alors que les autorités s'y préparent ?)
L'Iran répondra mi-août à la proposition des Six (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
L'Allemagne mise toujours sur le nucléaire, au moins à l'étranger
Blague du jour: "Accord sous conditions" pour Iter après le [pseudo] débat public
L'association Les Enfants de Tchernobyl a accueilli le 2215ème Ukrainien invité en France
Soutien au président de l'ONG Nigérienne AGHIRIN'MAN
Le Pierre Pellerin serein sur son nuage (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Polynésie française: Essais nucléaires et cancers de la thyroïde
En 1961, Londres envisageait une frappe nucléaire sur la Chine
Stockage des déchets hautement radioactifs en Suisse
L'accord nucléaire Inde-USA
Pic radioactif à Nancy
Grande-Bretagne: décision cette année sur le renouvellement de la dissuasion nucléaire
Prolifération nucléaire: la France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux !
Nus contre le nucléaire
Alerte pour la survie de l'Institut Belrad (L'emploi de la pectine de pomme chez les enfants)
Bon de soutient à AVIGOLFE
Mise à jour sur Infonucléaire
Trains de déchets nucléaires à Bordeaux: l'opacité demeure
Les non-accidents en France
Blague du jour: Visite d'une ancienne ville nucléaire en Chine
Belgique: Le MR veut rouvrir le débat sur le nucléaire
Décès de Claude Boyer directeur de la Lettre d'Information du comité Stop Nogent-sur-Seine
Incidents dans les installations nucléaires australiennes
Adoption de la loi sur les déchets radioactifs [Analyse de cette loi (word - pdf), le texte de loi (pdf) ; La CRIIRAD dénonce son adoption (word - pdf)]
Blague du jour: Simulation d'accident nucléaire au CEA
Blague du jour: Sûreté nucléaire, plus de "rigueur" demandée à Nogent et Chooz
Tchernobyl: importante radioactivité chez des poissons en Finlande
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Deux opposants au nucléaire iranien sur l'Arc de Triomphe
Projet fou: La Russie construira sa première centrale nucléaire flottante en 2010
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".
13 au 20 août: Rencontre internationale antinucléaire d'été en Dordogne

Sélection de News le 25/6/06:
Alerte pour la survie de l'Institut Belrad
(L'emploi de la pectine de pomme chez les enfants)
Bon de soutient à AVIGOLFE
Mise à jour sur Infonucléaire
Pic radioactif à Nancy
Trains de déchets nucléaires à Bordeaux: l'opacité demeure
Légionelles dans les tours de refroidissement des centrales
Les non-accidents en France
L'Iran répondra mi-août à la proposition des Six (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Blague du jour: Visite d'une ancienne ville nucléaire en Chine
Belgique: Le MR veut rouvrir le débat sur le nucléaire
Dominique Voynet et le nucléaire: "En ce qui concerne le nucléaire, qui est si important pour nous contre l'effet de serre et la préparation de l'après-pétrole..."
Décès de Claude Boyer directeur de la Lettre d'Information du comité Stop Nogent-sur-Seine
Incidents dans les installations nucléaires australiennes
Adoption de la loi sur les déchets radioactifs [Analyse des dispositions de la nouvelle loi (word - pdf), lire le texte de loi (pdf) ; La CRIIRAD dénonce l'adoption de la loi (word - pdf)]

"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": Mobilisation antinucléaires, l'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Un militant de Greenpeace survole la centrale nucléaire de Flamanville
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Blague du jour: Simulation d'accident nucléaire au CEA
Blague du jour: Sûreté nucléaire, plus de "rigueur" demandée à Nogent et Chooz
Tchernobyl: importante radioactivité chez des poissons en Finlande
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Suisse: La concession reste limitée à 2012 pour la centrale de Mühleberg
Deux opposants au nucléaire iranien sur l'Arc de Triomphe
Projet fou: La Russie construira sa première centrale nucléaire flottante en 2010
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
Gorbatchev met en garde Blair contre le nucléaire (lire: Tony Blair vivement critiqué sur le nucléaire)
EPR en Finlande: manif et retard de chantier
Mise en examen du Pr Pellerin pour tromperie aggravée (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Loi sur la gestion des déchets nucléaires: Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur les vignobles de Champagne
Loi "déchets radioactifs" et loi sur l'eau: deux débats d'actualité en contradiction majeure
Les 25 tombent d'accord sur le budget recherche mais butent sur le nucléaire
Feuilleton judiciaire: Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
Les vétérans du nucléaire déboutés
Indonésie-séisme: le réacteur nucléaire à Yogyakarta reste sûr
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 21/6/06:
L'Iran répondra mi-août à la proposition des Six (à propos de soixante ans de prolifération, voir le cas de la Corée du Nord)
Pic radioactif suspect à Nancy: la centrale de Cattenom dément toute responsabilité
Blague du jour: Visite d'une ancienne ville nucléaire en Chine
Belgique: Le MR veut rouvrir le débat sur le nucléaire
Dominique Voynet et le nucléaire: "En ce qui concerne le nucléaire, qui est si important pour nous contre l'effet de serre et la préparation de l'après-pétrole..."
Décès de Claude Boyer directeur de la Lettre d'Information du comité Stop Nogent-sur-Seine
Incidents dans les installations nucléaires australiennes
Adoption de la loi sur la gestion des matières et déchets radioactifs:
-
Analyse des dispositions de la nouvelle loi
(word - pdf), lire le texte de loi (pdf)
- La CRIIRAD dénonce l'adoption de la loi (word - pdf)

"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": Mobilisation des antinucléaires, l'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Un militant de Greenpeace survole la centrale nucléaire de Flamanville
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Blague du jour: Simulation d'accident nucléaire au CEA
Blague du jour: Sûreté nucléaire, plus de "rigueur" demandée à Nogent et Chooz
Tchernobyl: importante radioactivité chez des poissons en Finlande
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Suisse: La concession reste limitée à 2012 pour la centrale de Mühleberg
Deux opposants au nucléaire iranien sur l'Arc de Triomphe
Projet fou: La Russie construira sa première centrale nucléaire flottante en 2010
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
Gorbatchev met en garde Blair contre le nucléaire (lire: Tony Blair vivement critiqué sur le nucléaire)
EPR en Finlande: manif et retard de chantier
Mise en examen du Pr Pellerin pour tromperie aggravée (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Loi sur la gestion des déchets nucléaires: Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur les vignobles de Champagne
Loi "déchets radioactifs" et loi sur l'eau: deux débats d'actualité en contradiction majeure
Les 25 tombent d'accord sur le budget recherche mais butent sur le nucléaire
Feuilleton judiciaire: Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
Les vétérans du nucléaire déboutés
Indonésie-séisme: le réacteur nucléaire à Yogyakarta reste sûr
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 16/6/06:
Belgique: Le MR veut rouvrir le débat sur le nucléaire
Incidents dans les installations nucléaires australiennes
Adoption de la loi sur la gestion des matières et déchets radioactifs:
-
Analyse des dispositions de la nouvelle loi
(word - pdf), lire le texte de loi (pdf)
- La CRIIRAD dénonce l'adoption de la loi (word - pdf)

"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": Mobilisation des antinucléaires, l'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Un militant de Greenpeace survole la centrale nucléaire de Flamanville
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Blague du jour: Simulation d'accident nucléaire au CEA
Blague du jour: Sûreté nucléaire, plus de "rigueur" demandée à Nogent et Chooz
Tchernobyl: importante radioactivité chez des poissons en Finlande
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Suisse: La concession reste limitée à 2012 pour la centrale de Mühleberg
Deux opposants au nucléaire iranien sur l'Arc de Triomphe
Projet fou: La Russie construira sa première centrale nucléaire flottante en 2010
L'Iran réitère le refus de suspendre l'enrichissement (à propos de soixante ans de prolifération)
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
Gorbatchev met en garde Blair contre le nucléaire (lire: Tony Blair vivement critiqué sur le nucléaire)
EPR en Finlande: manif et retard de chantier
Mise en examen du Pr Pellerin pour tromperie aggravée (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Loi sur la gestion des déchets nucléaires: Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur les vignobles de Champagne
Loi "déchets radioactifs" et loi sur l'eau: deux débats d'actualité en contradiction majeure
Les 25 tombent d'accord sur le budget recherche mais butent sur le nucléaire
Feuilleton judiciaire: Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
Les vétérans du nucléaire déboutés
Indonésie-séisme: le réacteur nucléaire à Yogyakarta reste sûr
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Simulation d'accident en Belgique (voir en France)
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 8/6/06:
Adoption de la loi sur la "transparence" et la sécurité nucléaire: Appel national de la CRIIRAD (en Pdf)
L'Iran examine le "plan de Vienne" (à propos de soixante ans de prolifération)
Gorbatchev met en garde Blair contre le nucléaire (lire: Tony Blair vivement critiqué pour son annonce sur les centrales nucléaires )
Un départ de feu maîtrisé à la centrale du Blayais
EPR en Finlande: manif et retard de chantier
Mise en examen du Pr Pellerin pour tromperie aggravée (lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")

Un militant de Greenpeace survole la centrale nucléaire de Flamanville
"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": L'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Loi sur la gestion des déchets nucléaires: Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur les vignobles de Champagne
Loi "déchets radioactifs" et loi sur l'eau: deux débats d'actualité en contradiction majeure
Les 25 tombent d'accord sur le budget recherche mais butent sur le nucléaire
Feuilleton judiciaire: Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
Les vétérans du nucléaire déboutés
Indonésie-séisme: le réacteur nucléaire à Yogyakarta reste sûr
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Simulation d'accident en Belgique (voir en France)
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Tournée de "Sources et Rivières du Limousin" en Finlande
Retour au Bélarus du Professeur Bandazhevsky et projet de constitution du laboratoire
Mise en ligne d'articles anciens mais toujours d'actualité (en PDF)
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
La Flandre, futur cimetière pour déchets radioactifs
Les documentaires: "Le soleil et la mort, Tchernobyl, et après..." ; "La bataille de Tchernobyl" ; "L'Europe et Tchernobyl" ; "Le piège atomique" et "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
Les livres: La philosophie de ma vie de l'ex-prisonnier de Tchernobyl Youri Bandazhevsky, Le Crime de Tchernobyl - Le goulag nucléaire de Wladimir Tchertkoff
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
10 juin: La CRIIRAD fête ses 20 ans (Communiqué - Programme - Concert - Inscription en PDF - Plan)
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 2/6/06:
Mise en examen du Pr Pellerin pour tromperie aggravée
(lire: "Retour sur la gestion en France de la crise ouverte par Tchernobyl")
Blague du jour: La loi sur la "transparence" nucléaire adoptée

Un militant de Greenpeace survole la centrale nucléaire de Flamanville
"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": L'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Loi sur la gestion des déchets nucléaires: Greenpeace livre 331 bouteilles d'eau radioactive au Sénat et dévoile la menace sur les vignobles de Champagne
Loi "déchets radioactifs" et loi sur l'eau: deux débats d'actualité en contradiction majeure
Les 25 tombent d'accord sur le budget recherche mais butent sur le nucléaire
Feuilleton judiciaire: Greenpeace rafraichit la mémoire de l'ANDRA et assigne COGEMA en justice
Les vétérans du nucléaire déboutés
L'Iran refuse l'offre "généreuse" de l'Union Européenne (à propos de soixante ans de prolifération)
Indonésie-séisme: le réacteur nucléaire à Yogyakarta reste sûr
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Simulation d'accident en Belgique (voir en France)
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Tournée de "Sources et Rivières du Limousin" en Finlande
Tony Blair vivement critiqué pour son annonce sur les centrales nucléaires
Retour au Bélarus du Professeur Bandazhevsky et projet de constitution du laboratoire
Mise en ligne d'articles anciens mais toujours d'actualité (en PDF)

Les documentaires "Le soleil et la mort, Tchernobyl, et après..." ; "La bataille de Tchernobyl" ; "L'Europe et Tchernobyl" ; "Le piège atomique" et "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
Les livres: La philosophie de ma vie de l'ex-prisonnier de Tchernobyl Youri Bandazhevsky, Le Crime de Tchernobyl - Le goulag nucléaire de Wladimir Tchertkoff et le livre de photos Tchernobyl - Confessions d'un reporter d'Igor Kostine.
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
La Flandre, futur cimetière pour déchets radioactifs
Analyse du géologue Antoine Godinot (en .doc): Des déchets nucléaires type "B" et "C" pour Bure (Lire: L'enfouissement des déchets radioactifs est-il aussi rassurant que le prétend L'ANDRA ?)
"Incroyable": Un circuit de refroidissement est resté indisponible pendant un an à Gravelines (voir: Les événements précurseurs de catastrophes en France)
Incendie maîtrisé à Chalk River (voir: Liste des accidents et incidents sur un réacteur)
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 24/5/06:

"Nouvel hold-up sur le débat démocratique": L'enquête "publique" sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville se déroulera du 15 juin au 31 juillet
Vulnérabilité de l'EPR: Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS...
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Déchets nucléaires: Greenpeace dénonce les dangers dans la Manche et l'Aube
Déchets nucléaires: le peuple dit (en démocratie) souverain, balayé d'un revers de main !
Simulation d'accident en Belgique (voir en France)
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Tournée de "Sources et Rivières du Limousin" en Finlande
Tony Blair vivement critiqué pour son annonce sur les centrales nucléaires
Retour au Bélarus du Professeur Bandazhevsky et projet de constitution du laboratoire
Mise en ligne d'articles anciens mais toujours d'actualité (en PDF)
Les documentaires "Le soleil et la mort, Tchernobyl, et après..." ; "La bataille de Tchernobyl" ; "L'Europe et Tchernobyl" ; "Le piège atomique" et "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
L'Iran refuse l'offre "généreuse" de l'Union Européenne (à propos de soixante ans de prolifération)
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
La Flandre, futur cimetière pour déchets radioactifs
Analyse du géologue Antoine Godinot (en .doc): Des déchets nucléaires type "B" et "C" pour Bure (Lire: L'enfouissement des déchets radioactifs est-il aussi rassurant que le prétend L'ANDRA ?)
"Incroyable": Un circuit de refroidissement est resté indisponible pendant un an à Gravelines (voir: Les événements précurseurs de catastrophes en France)
Bure: Pétition et manifestation pour un référendum
Incendie maîtrisé à Chalk River (voir: Liste des accidents et incidents sur un réacteur)
Iter: "Sortir du nucléaire" attaque le débat public en référé
Incendie maîtrisé à l'institut Kourtchatov de Moscou
Une centrale nucléaire a été fermée en Espagne
Insécurité nucléaire à la centrale du Blayais
Manifestation contre un transport secret de Mox
Défaillance dans 22 systèmes de protection à Kozlodouï
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
28-29-30 juillet: Festival de Bure, "Décibels contre poubelle".

Sélection de News le 18/5/06:
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Tournée de "Sources et Rivières du Limousin" en Finlande

Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS, ...
Tony Blair vivement critiqué pour son annonce sur les centrales nucléaires
Retour au Bélarus du Professeur Bandazhevsky et projet de constitution du laboratoire
Mise en ligne d'articles anciens mais toujours d'actualité (en PDF)
Les documentaires "Le soleil et la mort, Tchernobyl, et après..." ; "La bataille de Tchernobyl" ; "L'Europe et Tchernobyl" ; "Le piège atomique" et "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
L'enquête publique sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville lancée "avant l'été"
L'Iran refuse l'offre "généreuse" de l'Union Européenne (à propos de soixante ans de prolifération)
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
La Flandre, futur cimetière pour déchets radioactifs
Analyse du géologue Antoine Godinot (en .doc): Des déchets nucléaires type "B" et "C" pour Bure (Lire: L'enfouissement des déchets radioactifs est-il aussi rassurant que le prétend L'ANDRA ?)
"Incroyable": Un circuit de refroidissement est resté indisponible pendant un an à Gravelines (voir: Les événements précurseurs de catastrophes en France)
Bure: Pétition et manifestation pour un référendum
Incendie maîtrisé à Chalk River (voir: Liste des accidents et incidents sur un réacteur)
Iter: "Sortir du nucléaire" attaque le débat public en référé
Incendie maîtrisé à l'institut Kourtchatov de Moscou
Une centrale nucléaire a été fermée en Espagne
Insécurité nucléaire à la centrale du Blayais
Manifestation contre un transport secret de Mox
Défaillance dans 22 systèmes de protection à Kozlodouï
Campagne nationale contre les déchets nucléaires (vous avez 4 semaines pour agir)
Blague du jour: Cochet veut sortirdu nucléaire en 25 ans, [mais pourquoi pas en 40 ans ?], lire: Sortir du nucléaire: pourquoi ? Quand ? Comment ?
Démantèlement de Brennilis: un feu vert qui inquiète
Manifestation antinucléaire réussie à Cherbourg
Agenda:
20 mai:
L'association Stop Fessenheim vous invite à l'inauguration alternative du pont de Fessenheim
20 mai: Contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure manifestation interrégionale à Chaumont
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl

Edito: 20 ans après Tchernobyl, la catastrophe continue...
C'est déjà pour les «liquidateurs» de 25 000 à 100 000 morts et plus de 200 000 invalides, et pour les populations exposées à la contamination un bilan qui sera selon les estimations de 14 000 à plus de 560 000 morts par cancer, plus autant de cancers non-mortels.
Un message du Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, déclare que 9 millions d'adultes et plus de 2 millions d'enfants, souffrent des conséquences de Tchernobyl, et que la tragédie ne fait que commencer. "Un nombre qui ne fait qu'augmenter", selon Martin Griffiths, Directeur du département des affaires humanitaires des Nations Unies (Conférence OMS 1995). Ces victimes souffrent de maux liés aux radiations: leucémies, cancers du côlon, du poumon, de la vessie, du rein, de la thyroïde, du sein...
L'irradiation aggrave la morbidité (incidence des maladies): maladies du coeur et des vaisseaux (dans des régions contaminées par 5 à 15 Ci de Cs137/km2, jusqu'à 80% des enfants souffrent de symptômes cardiaques), maladies du foie, des reins, de la glande thyroïde, altérations du système immunitaire, arrêt du développement mental chez des enfants exposés in utero, cataractes, mutations génétiques, malformations congénitales, malformations du système nerveux, hydrocéphalies...

[Suite sur la page spéciale Tchernobyl, 20 ans après]

News sur Tchernobyl le 16/5/06:
Retour au Bélarus du Professeur Bandazhevsky et projet de constitution du laboratoire
Les documentaires "L'Europe et Tchernobyl" et "Le piège atomique" à voir en Realvideo 33kb
Blague du jour: Tchernobyl n'a pas livré toutes ses leçons (pour le journal Le Monde et pour l'IRSN)
Le président ukrainien veut "ramener à la vie" la région de Tchernobyl
Les documentaires "Le soleil et la mort, Tchernobyl, et après..." et "La bataille de Tchernobyl" à voir en Realvideo 33kb
Tchernobyl, vingt ans après: plus de 16 000 morts
Les problèmes de santé s'aggravent - Controverse à l'ONU
Tchernobyl en France a été jusqu'à mille fois sous-évalué (Lire: En France les doses étaient corsées ! - L'IRSN et la carte des retombées, la CriiRad demande que cesse la censure et la désinformation sur le passage du nuage)
Greenpeace livre du sol radioactif ukrainien à l'AIEA
L'OMS lâche du leste: Le bilan "médiatique" de Tchernobyl s'alourdit
Retour à Tchernobyl
Pour Greenpeace, le bilan de Tchernobyl est largement sous-estimé
"En Europe, il y a eu 10 000 malformations chez les nouveaux-nés et 5 000 décès chez les nourrissons" (IPPNW)
La catastrophe se poursuit, l'association "Les Enfants de Tchernobyl" présente ses preuves
Des experts russes nient la catastrophe
La Suisse tire les leçons de Tchernobyl (200 cancers mortels en Suisse)
Sortie des livres: La philosophie de ma vie du Professeur Youri Bandazhevsky, Le Crime de Tchernobyl - Le goulag nucléaire de Wladimir Tchertkoff et du livre de photos Tchernobyl - Confessions d'un reporter d'Igor Kostine.

Sélection de News le 18/5/06:
La Russie se débarrasse de ses "tchernobyls flottants"
Tournée de "Sources et Rivières du Limousin" en Finlande

Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau "Sortir du nucléaire", a été libéré après une garde à vue de quatorze heures.
Contre la censure et les secrets de Polichinelle: publions le document Confidentiel Defense !
Les Communiqués CAP 21, France Nature Environnement, Les Verts, LCR, de la LDH, de Sud Rail, du PS, ...
Tony Blair vivement critiqué pour son annonce sur les centrales nucléaires
Mise en ligne d'articles anciens mais toujours d'actualité (en PDF)
L'enquête publique sur l'implantation du réacteur EPR à Flamanville lancée "avant l'été"
L'Iran refuse l'offre "généreuse" de l'Union Européenne (à propos de soixante ans de prolifération)
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
La Flandre, futur cimetière pour déchets radioactifs
Analyse du géologue Antoine Godinot (en .doc): Des déchets nucléaires type "B" et "C" pour Bure (Lire: L'enfouissement des déchets radioactifs est-il aussi rassurant que le prétend L'ANDRA ?)
Le documentaire: "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
"Incroyable": Un circuit de refroidissement est resté indisponible pendant un an à Gravelines (voir: Les événements précurseurs de catastrophes en France)
Bure: Pétition et manifestation pour un référendum
Incendie maîtrisé à Chalk River (voir: Liste des accidents et incidents sur un réacteur)
Iter: "Sortir du nucléaire" attaque le débat public en référé
Incendie maîtrisé à l'institut Kourtchatov de Moscou
Une centrale nucléaire a été fermée en Espagne
Insécurité nucléaire à la centrale du Blayais
Manifestation contre un transport secret de Mox
Défaillance dans 22 systèmes de protection à Kozlodouï
Campagne nationale contre les déchets nucléaires (vous avez 4 semaines pour agir)
Blague du jour: Cochet veut sortirdu nucléaire en 25 ans, [mais pourquoi pas en 40 ans ?], lire: Sortir du nucléaire: pourquoi ? Quand ? Comment ?
Démantèlement de Brennilis: un feu vert qui inquiète
Manifestation antinucléaire réussie à Cherbourg
Agenda:
20 mai:
L'association Stop Fessenheim vous invite à l'inauguration alternative du pont de Fessenheim
20 mai: Contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure manifestation interrégionale à Chaumont
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl

Sélection de News le 12/5/06:
L'Iran menace de se retirer du TNP (à propos de soixante ans de prolifération)
Accident de radiothérapie à l'origine d'un décès: la famille contredit l'hôpital et porte plainte
L'Australie dément vouloir autoriser la vente d'uranium à l'Inde
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Analyse du géologue Antoine Godinot (en .doc): Des déchets nucléaires type "B" et "C" pour Bure (Lire: L'enfouissement des déchets radioactifs est-il aussi rassurant que le prétend L'ANDRA ?)
Le documentaire: "Géorgie: Les secrets d'une contamination" à voir en Realvideo 33kb
"Incroyable": Un circuit de refroidissement est resté indisponible pendant un an à Gravelines (voir: Les événements précurseurs de catastrophes en France)
Bure: Pétition et manifestation pour un référendum
Des associations dénoncent le lancement de l'EPR à Flamanville
Incendie maîtrisé à Chalk River (voir: Liste des accidents et incidents sur un réacteur)
Iter: "Sortir du nucléaire" attaque le débat public en référé
Incendie maîtrisé à l'institut Kourtchatov de Moscou
Une centrale nucléaire a été fermée en Espagne
Insécurité nucléaire à la centrale du Blayais
Manifestation contre un transport secret de Mox
Défaillance dans 22 systèmes de protection à Kozlodouï
Campagne nationale contre les déchets nucléaires (vous avez 4 semaines pour agir)
Blague du jour: Cochet veut sortirdu nucléaire en 25 ans, [mais pourquoi pas en 40 ans ?], lire: Sortir du nucléaire: pourquoi ? Quand ? Comment ?
Démantèlement de Brennilis: un feu vert qui inquiète
Manifestation antinucléaire réussie à Cherbourg
Un irradié chilien traité à l'hôpital Percy (Lire: Des professionnels refusent l'usage de sources radioactives)
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl

News sur Tchernobyl le 26/4/06:
Youri Bandazhevsky "exilé" en France
Tchernobyl, vingt ans après: plus de 16 000 morts
Les problèmes de santé s'aggravent - Controverse à l'ONU
Tchernobyl en France a été jusqu'à mille fois sous-évalué (Lire: En France les doses étaient corsées ! - L'IRSN et la carte des retombées, la CriiRad demande que cesse la censure et la désinformation sur le passage du nuage)
Greenpeace livre du sol radioactif ukrainien à l'AIEA
L'OMS lâche du leste: Le bilan "médiatique" de Tchernobyl s'alourdit
Retour à Tchernobyl
Pour Greenpeace, le bilan de Tchernobyl est largement sous-estimé
"En Europe, il y a eu 10 000 malformations chez les nouveaux-nés et 5 000 décès chez les nourrissons" (IPPNW)
La catastrophe se poursuit, l'association "Les Enfants de Tchernobyl" présente ses preuves
Des experts russes nient la catastrophe
La Suisse tire les leçons de Tchernobyl (200 cancers mortels en Suisse)
Appel à financement de l'Institut de radioprotection indépendant "Belrad"
Un taux plus élevé de mortalité infantile en Grande-Bretagne à cause de Tchernobyl
Sortie des livres: La philosophie de ma vie du Professeur Youri Bandazhevsky, Le Crime de Tchernobyl - Le goulag nucléaire de Wladimir Tchertkoff et du livre de photos Tchernobyl - Confessions d'un reporter d'Igor Kostine.
Après Tchernobyl, comment seront les enfants ? - Réponse avec le livre de photos de Paul Fusco
Agenda:
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl 
Radio-Télé:
10 au 29 avril:
Spéciale victimes du nucléaire sur France Culture.
26 avril: L'héritage d'une catastrophe sur Planète à 20h45
29 avril: "Les enseignements de Tchernobyl" Terre à Terre de Ruth Stegassy sur France Culture

Sélection de News le 25/4/06:
L'Iran refuse de suspendre l'enrichissement (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Manifestation contre un transport secret de Mox
Défaillance dans 22 systèmes de protection à Kozlodouï
Campagne nationale contre les déchets nucléaires (vous avez 4 semaines pour agir)
Blague du jour: Cochet veut sortirdu nucléaire en 25 ans (lire: Sortir du nucléaire: pourquoi ? Quand ? Comment ?)
Démantèlement de Brennilis: un feu vert qui inquiète
Manifestation antinucléaire réussie à Cherbourg
Un irradié chilien traité à l'hôpital Percy (Lire: Des professionnels refusent l'usage de sources radioactives)
La Maison-Blanche "serait prête" à utiliser des bombes atomiques
Inde: Inquiétant commerce nucléaire
France: Les événements précurseurs de catastrophes
La sécurité des centrales assouplies aux USA
Taiwan: Le Cabinet dément les rumeurs de suspension des travaux de la 4e centrale
Blague du jour: L'opérateur d'une centrale allemande perd les clés
Des élus demandent la fermeture de Fessenheim
Le projets de loi sur la "transparence" voté à l'assemblée (Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Grande-Bretagne: le démantèlement des sites nucléaires confié au privé
Finlande: la prospection d'uranium inquiète les populations
Projet de loi sur les déchets radioactifs confirme le statut de poubelle internationale de la France

Sélection de News le 11/4/06:
La Maison-Blanche "serait prête" à utiliser des bombes atomiques
Inde: Inquiétant commerce nucléaire
Démantèlement de Brennilis: un feu vert qui inquiète
Belgique: Grave irradiation à Fleurus (Lire: Des professionnels refusent l'usage de sources radioactives)
France: Les événements précurseurs de catastrophes nucléaires
La sécurité des centrales assouplies aux USA
L'Iran refuse de suspendre l'enrichissement (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Taiwan: Le Cabinet dément les rumeurs de suspension des travaux de la 4e centrale
Blague du jour: L'opérateur d'une centrale allemande perd les clés
Des élus demandent la fermeture de Fessenheim
Le projets de loi sur la "transparence" voté à l'assemblée (Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Grande-Bretagne: le démantèlement des sites nucléaires confié au privé
Finlande: la prospection d'uranium inquiète les populations
Projet de loi sur les déchets radioactifs confirme le statut de poubelle nucléaire internationale de la France
La justice japonaise ordonne l'arrêt d'un réacteur (risque sismique)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens n'en veulent pas)
Blague: Etats-Unis, Japon et France veulent tester un nouveau combustible nucléaire
Blague: Quand le CEA de Valduc se chauffe à la paille
Moscou débloquera 9 M USD pour stopper les fuites de l'usine de Maïak
Brésil: Sécurité insuffisante sur plus de 2000 sites nucléaires
Simulation d'accident à Civaux
Les USA ont espionné le programme nucléaire (militaire) français
Les normes de radioprotection seront à réviser (le nucléaire est "officiellement" responsable de 2 millions de morts)
La France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux ! (Voir: Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema)
Agenda:
Mardi 25 avril
(14h30 ­ 17h00): Débat contradictoire organisé par la CRIIRAD
Mardi 25 avril (18h00): Conférence débat sur Tchernobyl (Greenpeace)
1er mars-15 août:
La Diagonale de Tchernobyl
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl 
Radio-Télé:
10 au 29 avril:
Spéciale victimes du nucléaire sur France Culture.
A voir sur les liquidateurs: "La bataille de Tchernobyl" Un film de Thomas Johnson, 94 mn, le 21 avril à 23h20 sur France 3. Des interviews rares des responsables de la liquidation, de nombreux extraits du film "Les Deux Couleurs du temps", monté par la télévision de Kiev à partir des images prises pendant l'accident, dont les caméramans qui ont suivi les liquidateurs au "front" sont probablement tous morts maintenant.
A voir absolument: "Le soleil et la mort" Tchernobyl, et après... Un film de Bernard Debord, 82 mn, le 24 avril à 14h35 sur France 5. C'est une contribution majeure à l'information sur les conséquences pour les évacués de "la zone", sur les victimes en Biélorussie, sur les mensonges de l'AIEA... la visite des enfants abandonnés de l'orphelinat de Gomel ne laissera personne indifférent.
24 avril: "Tchernobyl : 20 ans après, l'onde de choc" sur France Inter (voir: Tchernobyl, 20 ans de zones d'ombres)
29 Avril: "Les enseignements de Tchernobyl" Terre à Terre de Ruth Stegassy sur France Culture

Sélection de News le 31/3/06:
L'Iran refuse de suspendre l'enrichissement (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Taiwan: Le Cabinet dément les rumeurs de suspension des travaux de la 4e centrale nucléaire
Blague du jour: L'opérateur d'une centrale nucléaire allemande perd les clés
Sortie du livre du Professeur Youri Bandazhevsky
Sortie du livre de photos d'Igor Kostine sur Tchernobyl
Après Tchernobyl, comment seront les enfants ? - Réponse avec le livre de photos de Paul Fusco
Des élus demandent la fermeture de la centrale de Fessenheim
Le projets de loi sur la "transparence" voté à l'assemblée (Voir: Les Débats - Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Grande-Bretagne: le démantèlement des sites nucléaires confié au privé
Finlande: la prospection d'uranium inquiète les populations
Projet de loi sur les déchets radioactifs adopté en commission à l'Assemblée (Voir: Les Débats)

 Mise à jour sur Infonucléaire:
Tchernobyl:
Trois ans après la catastrophe, le bilan s'alourdit
Les contre-vérités sur la catastrophe s'accumulent
Tchernobyl en France les doses étaient corsées !
Les experts, les médias et Tchernobyl
La remise en cause de l'estimation initiale
L'irradiation aggrave la morbidité (incidence des maladies)
Sous-marins atomiques:
Le K-27 : un Tchernobyl sous-marin qui sommeille
Le K-19: Un sous marin nommé "hiroshima"
Appel à financement de l'Institut de radioprotection indépendant "Belrad"
La justice japonaise ordonne l'arrêt d'un réacteur nucléaire (risque sismique)
Le Désastre de Tchernobyl mis en relation avec un taux plus élevé de mortalité infantile en Grande-Bretagne
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Blague: Etats-Unis, Japon et France veulent tester un nouveau combustible nucléaire
Blague: Quand le CEA de Valduc se chauffe à la paille
Moscou débloquera 9 M USD pour stopper les fuites de l'usine de Maïak
Brésil: Sécurité insuffisante sur plus de 2000 sites nucléaires et radioactifs
Le projet de loi sur les déchets radioactifs confirme le statut de poubelle nucléaire internationale de la France
Simulation d'accident à Civaux
Les USA ont espionné le programme nucléaire (militaire) français
Les normes de radioprotection seront à réviser (Rappel: selon l'IRSN le nucléaire est responsable de 2 millions de morts)
La France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux ! (Voir: Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema)
Grande-Bretagne: Tchernobyl, un héritage toxique
Action contre Siemens et l'EPR à Hambourg
Les retombées judiciaires de Tchernobyl
Guerre du Golfe: Grève de la faim d'un vétéran pour réclamer justice
Allemagne: Cherche - en vain - solution pour déchets radioactifs
Une proposition de loi sur l'impact des essais nucléaires

Edito: Les événements précurseurs
Dans Le Monde du 16 décembre 2004, un très long article est consacré au Concorde et au crash du 25 juillet 2000 sous le titre "Concorde : un défaut connu dès 1979 explique en partie la catastrophe". Ce texte est intéressant car il est reconnu, 21 ans après, qu'il y avait en 1979 des indications qui pouvaient expliquer le crash où plus d'une centaine de personnes ont péri. Ce genre d'indications, de défauts, peuvent être qualifiés d'"événements précurseurs". Cela signifie que lorsqu'il y a dans une entreprise un événement anormal qui n'a pas de conséquences immédiates ce n'est pas une raison pour le classer. Ce ne sont pas les conséquences immédiates d'un incident qui sont importantes dans une installation industrielle mais ce qu'elles révèlent de ce qui se passe dans l'installation. Quelles conséquences plus lointaines peut avoir un incident révélateur d'un défaut, qu'il s'agisse d'une erreur de conception, d'un dysfonctionnement de management, d'un défaut dans un matériau etc. Il ne faut surtout pas l'ignorer. Ainsi deux ans avant l'accident sur le réacteur de Three Mile Island un incident mettant en cause des vannes de décharge du pressuriseur avait eu lieu sur un réacteur de la centrale de Davis Besse et aurait dû alerter les opérateurs de TMI s'ils avaient été mis au courant par l'autorité de sûreté américaine (NRC) ce qui ne fut pas le cas.
Comment les nucléocrates ont-ils perçu ce genre d'approche, tenir compte des événements précurseurs qui peuvent jouer un rôle déterminant sur la sûreté future ?
Officiellement ils n'en tiennent pas compte. Ils ont mis en place une échelle des dangers (échelle INES) en cas "d'événements" nucléaires qui ne tient compte que des conséquences immédiates. En cas d'incident les autorités de sûreté donnent le niveau de danger noté de 0 à 7 (7 c'est Tchernobyl). Les journalistes sont ravis, inutile d'enquêter pour comprendre l'origine de l'incident et des conséquences possibles si d'autres incidents venaient à se greffer sur celui-là. Par exemple, si des inspecteurs de la sûreté nucléaire découvrent que des opérateurs dorment, aucune conséquence, niveau 0 dans l'échelle des accidents. Mais c'est un signe non négligeable de dysfonctionnement de la gestion d'un réacteur qui peut s'emballer et conduire à un désastre alors que les opérateurs dorment ! Si les journalistes enquêtaient sérieusement sur les circonstances de tous les incidents cela pourrait mettre en évidence des violations des règles de sûreté et des dangers en perspective.
L'échelle de sûreté nucléaire est une véritable escroquerie que les médias ont acceptée sans problème. Elle ne correspond pas du tout à une évaluation réelle de la sûreté. (A notre connaissance seule la journaliste américaine de Nucleonics Week l'a bien fait remarquer : cette échelle INES est une échelle de communication, ce n'est pas une échelle de sûreté).
Les médias, complices des autorités de sûreté nucléaire pour éviter les "turbulences sociales" que nos "responsables" redoutent. Et la communauté scientifique, le corps médical, les associations, les syndicats, qui ont accepté cette façon d'interpréter les incidents "précurseurs" ? Responsables mais non coupables en cas de désastre nucléaire ?

Si on ajoute aux événements précurseurs:
-
Le risque incendie un dossier accablant pour EDF
- Le risque inondation : 16 sites sur 19 sont concernés
- Le risque sismique : 42 réacteurs sur 58 menacés !
- La triple défaillance des circuits de secours sur 34 réacteurs
- La dégradation du climat social chez les salariés d'EDF et chez les intermittents du nucléaire en raison d'un management essentiellement tourné vers la recherche de gains de productivité.
On se rapproche de l'accident majeur !

Sélection de News le 24/3/06:
Appel à financement de l'Institut de radioprotection indépendant "Belrad"
La justice japonaise ordonne l'arrêt d'un réacteur nucléaire (risque sismique)
Le Désastre de Tchernobyl mis en relation avec un taux plus élevé de mortalité infantile en Grande-Bretagne
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Blague: Etats-Unis, Japon et France veulent tester un nouveau combustible nucléaire
Blague: Quand le CEA de Valduc se chauffe à la paille
Moscou débloquera 9 M USD pour stopper les fuites de l'usine de Maïak
Brésil: Sécurité insuffisante sur plus de 2000 sites nucléaires et radioactifs
Le projet de loi sur les déchets radioactifs confirme le statut de poubelle nucléaire internationale de la France
Blague du jour: Projets de loi sur la "transparence"(Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Simulation d'accident à Civaux
Les USA ont espionné le programme nucléaire (militaire) français
L'Iran menace de quitter le TNP (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Les normes de radioprotection seront à réviser (Rappel: selon l'IRSN le nucléaire est responsable de 2 millions de morts)
La France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux ! (Voir: Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema)
Grande-Bretagne: Tchernobyl, un héritage toxique
Contre l'exploitation des mines d'uranium en Finlande
Action contre Siemens et l'EPR à Hambourg
Du "travail de sagouin" lors de la construction de l'EPR en Finlande
Les retombées judiciaires de Tchernobyl
Guerre du Golfe: Grève de la faim d'un vétéran pour réclamer justice
Allemagne: Cherche - en vain - solution pour déchets radioactifs
Une proposition de loi sur l'impact des essais nucléaires

 Mise à jour sur Infonucléaire:
18 ans après l'explosion de Tchernobyl on enterre des villages radioactifs !
Interview de Georges Lépine de l'Union Tchernobyl
La mer Noire n'échappera pas à la contamination
La sûreté nucléaire : Des principes à la réalité - Le rapport Tanguy
Les mythes de la radioprotection
Les surgénérateurs
Femme de ménage atomique intérimaire
Vente de nucléaire "civile" à l'Inde
Trafic de substances radioactives: 13,5 kg de matière "hautement radioactive" à Bogota
Les Débats:
(Qui n'ont lieu qu'après les décisions d'implantation pour l'EPR et Iter)
Débat sur
les déchets nucléaires:
Vers un stockage en profondeur des déchets nucléaires
Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
Des citoyens réclament un référendum local
Débat sur le futur réacteur EPR:
Le débat sur le réacteur EPR est un fiasco
Un simulacre de débat pour un réacteur dépassé (Sortir du nucléaire)
La perspective de l'EPR mobilise toujours - Le nucléaire et ses secrets
Quand le débats publics rencontre le secret-défense
Débat sur Iter:
L'Assemblée entérine l'implantation du projet Iter
ITER: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public par François Sueur, de la Ligue des Droits de l'Homme)
Les opposants font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence
Agenda:
1er mars-15 août: La Diagonale de Tchernobyl, un acte artistique d'envergure pour la commémoration - 20 ans après - de la catastrophe de Tchernobyl, une traversée de l'Europe de Cherbourg à Tchernobyl (Brut de béton production).
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Sélection de News le 20/3/06:
L'Iran menace de quitter le TNP (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Les normes de radioprotection seront à réviser (Rappel: selon l'IRSN le nucléaire est responsable de 2 millions de morts)
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
La France dans l'illégalité, Greenpeace devant les tribunaux ! (Voir: Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema)
Le projet de loi sur les déchets radioactifs confirme le statut de poubelle nucléaire internationale de la France
Grande-Bretagne: Tchernobyl, un héritage toxique
Contre l'exploitation des mines d'uranium en Finlande
Action contre Siemens et l'EPR à Hambourg
Du "travail de sagouin" lors de la construction de l'EPR en Finlande
Les retombées judiciaires de Tchernobyl
Guerre du Golfe: Grève de la faim d'un vétéran pour réclamer justice
Allemagne: Cherche - en vain - solution pour déchets radioactifs
Blague du jour: Projets de loi sur la "transparence"(Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Une proposition de loi sur l'impact des essais nucléaires

 Mise à jour sur Infonucléaire:
18 ans après l'explosion de Tchernobyl on enterre des villages radioactifs !
Interview de Georges Lépine de l'Union Tchernobyl
La mer Noire n'échappera pas à la contamination
La sûreté nucléaire : Des principes à la réalité - Le rapport Tanguy
Les mythes de la radioprotection
Les surgénérateurs
Femme de ménage atomique intérimaire
Vente de nucléaire "civile" à l'Inde
Trafic de substances radioactives: 13,5 kg de matière "hautement radioactive" à Bogota
COGEMA adopte le nom commercial AREVA
Belgique: Le conseil communal de Fleurus contre le projet d'enfouissement
Nous voulons encore croire qu'une autre société est possible ! (Voir: Bulletin n°1 de la Coordination Contre la Société Nucléaire en PDF 630 Ko)
Incidents "précurseurs" et grave à la centrale de Nogent-sur-Seine
Cour des comptes: Absence de stratégie nucléaire claire pour l'avenir

Les Débats:
(Qui n'ont lieu qu'après les décisions d'implantation pour l'EPR et Iter)
Débat sur
les déchets nucléaires:
Vers un stockage en profondeur des déchets nucléaires
Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
Des citoyens réclament un référendum local
Débat sur le futur réacteur EPR:
Le débat sur le réacteur EPR est un fiasco
Un simulacre de débat pour un réacteur dépassé (Sortir du nucléaire)
La perspective de l'EPR mobilise toujours - Le nucléaire et ses secrets
Quand le débats publics rencontre le secret-défense
Débat sur Iter:
L'Assemblée entérine l'implantation du projet Iter
ITER: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public par François Sueur, de la Ligue des Droits de l'Homme)
Les opposants font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence

Agenda:
1er mars-15 août: La Diagonale de Tchernobyl, un acte artistique d'envergure pour la commémoration - 20 ans après - de la catastrophe de Tchernobyl, une traversée de l'Europe de Cherbourg à Tchernobyl (Brut de béton production).
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Sélection de News le 10/3/06:
Les retombées judiciaires de Tchernobyl
Guerre du Golfe: Grève de la faim d'un vétéran pour réclamer justice
L'Iran menace de représailles si le Conseil de sécurité décide d'agir (à propos de soixante ans de prolifération, le cas de la Corée du Nord)
Allemagne: Cherche - en vain - solution pour déchets radioactifs
Blague du jour: Projets de loi sur la "transparence"(Lire: Une fuite en avant... rejeter le putsch du lobby !)
Une proposition de loi sur l'impact des essais nucléaires

 Mise à jour sur Infonucléaire:
18 ans après l'explosion de Tchernobyl on enterre des villages radioactifs !
Interview de Georges Lépine de l'Union Tchernobyl
La mer Noire n'échappera pas à la contamination
La sûreté nucléaire : Des principes à la réalité - Le rapport Tanguy
Les mythes de la radioprotection
Les surgénérateurs
Femme de ménage atomique intérimaire
Vente de nucléaire "civile" à l'Inde
Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema
Trafic de substances radioactives: 13,5 kg de matière "hautement radioactive" à Bogota
COGEMA adopte le nom commercial AREVA
Belgique: Le conseil communal de Fleurus contre le projet d'enfouissement
Nous voulons encore croire qu'une autre société est possible ! (Voir: Bulletin n°1 de la Coordination Contre la Société Nucléaire en PDF 630 Ko)
Incidents "précurseurs" et grave à la centrale de Nogent-sur-Seine
Cour des comptes: Absence de stratégie nucléaire claire pour l'avenir
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Menaces sur Yucca Mountain
Mise en ligne du rapport Maubert sur la contamination (par Tchernobyl) du bassin du Var
La dissuasion à la française "évolue"
Labo de Bure: lettre ouverte au président du conseil général
Areva: Partisans et détracteurs d'Anne Lauvergeon
Les Débats:
(Qui n'ont lieu qu'après les décisions d'implantation pour l'EPR et Iter)
Débat sur
les déchets nucléaires:
Vers un stockage en profondeur des déchets nucléaires
Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
Des citoyens réclament un référendum local
Débat sur le futur réacteur EPR:
Le débat sur le réacteur EPR est un fiasco
Un simulacre de débat pour un réacteur dépassé (Sortir du nucléaire)
La perspective de l'EPR mobilise toujours - Le nucléaire et ses secrets
Quand le débats publics rencontre le secret-défense
Débat sur Iter:
L'Assemblée entérine l'implantation du projet Iter
ITER: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public par François Sueur, de la Ligue des Droits de l'Homme)
Les opposants font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence
Agenda:
1er mars-15 août: La Diagonale de Tchernobyl, un acte artistique d'envergure pour la commémoration - 20 ans après - de la catastrophe de Tchernobyl, une traversée de l'Europe de Cherbourg à Tchernobyl (Brut de béton production).
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Sélection de News le 3/3/06:
Mise à jour sur Infonucléaire
Vente de nucléaire "civile" à l'Inde
L'Iran déterminé à ne pas reculer: à propos de soixante ans de prolifération (voir le cas de la Corée du Nord)
L'Assemblée entérine l'implantation du projet Iter (Lire: ITER: Lettre ouverte aux fossoyeurs du Débat Public par François Sueur, de la Ligue des Droits de l'Homme)
Déchets nucléaires: Greenpeace obtient gain de cause contre Cogema
Le débat sur le réacteur EPR est un fiasco (voir ci-dessous les débats)
Trafic de substances radioactives: 13,5 kg de matière "hautement radioactive" à Bogota
Loi sur la Transparence nucléaire : le Sénat doit rejeter le putsch du lobby !
Arrêt d'une tranche à Kozlodouï (sans fuite radioactive)
COGEMA adopte le nom commercial AREVA
Colloque sur les essais nucléaires: salle comble à l'Assemblée nationale
Belgique: Le conseil communal de Fleurus contre le projet d'enfouissement
Nucléaire: nous voulons encore croire qu'une autre société est possible ! (Voir: Bulletin n°1 de la Coordination Contre la Société Nucléaire en PDF 630 Ko)
Incidents "précurseurs" et grave à la centrale de Nogent-sur-Seine
Cour des comptes: Absence de stratégie nucléaire claire pour l'avenir
Blague du jour: Une agence autonome de contrôle du nucléaire (Lire: Les mythes de la radioprotection)
"Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public sur l'EPR: Un simulacre de débat pour un réacteur dépassé
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Guerre du Golfe: Nouvelle grève de la faim de Christian Prud'homme
Menaces sur Yucca Mountain
Mise en ligne du rapport Mauber sur la contamination (par Tchernobyl) du bassin du Var
La dissuasion à la française "évolue"
Labo de Bure: lettre ouverte au président du conseil général
Areva: Partisans et détracteurs d'Anne Lauvergeon
Projet fou: La Russie investira plus de 175 millions d'euros en 5 ans dans la construction de centrales nucléaires flottantes
Au coeur du Kazakhstan irradié
Les Débats:
(Qui n'ont lieu qu'après les décisions d'implantation pour l'EPR et Iter)
Débat sur
les déchets nucléaires:
Vers un stockage en profondeur des déchets nucléaires
Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
Des citoyens réclament un référendum local
Débat sur le futur réacteur EPR:
La perspective de l'EPR mobilise toujours - Le nucléaire et ses secrets
Quand le débats publics rencontre le secret-défense
Débat sur Iter:
Les opposants font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence
Agenda:
1er mars-15 août: La Diagonale de Tchernobyl, un acte artistique d'envergure pour la commémoration - 20 ans après - de la catastrophe de Tchernobyl, une traversée de l'Europe de Cherbourg à Tchernobyl (Brut de béton production).
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)
Avril: Commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl

Sélection de News le 17/2/06:
Colloque à l'Assemblée nationale: Sur les conséquences des essais nucléaires
"Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public sur l'EPR: Un simulacre de débat pour un réacteur dépassé
Commercialement et médiatiquement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
L'Iran déterminé à ne pas reculer sur son "programme": à propos de soixante ans de prolifération (voir le cas de la Corée du Nord)
Guerre du Golfe: Nouvelle grève de la faim de Christian Prud'homme
Menaces sur Yucca Mountain
Mise en ligne du rapport Mauber sur la contamination (par Tchernobyl) du bassin du Var
La dissuasion à la française "évolue"
Labo de Bure: lettre ouverte au président du conseil général
Areva: Partisans et détracteurs d'Anne Lauvergeon
Projet fou: La Russie investira plus de 175 millions d'euros en 5 ans dans la construction de centrales nucléaires flottantes
Au coeur du Kazakhstan irradié
Le Nobel de la Paix pour l'équipage du K-19 ?
Faut-il réviser les normes d'irradiation ?
Le directeur de la centrale de Fessenheim riposte aux antinucléaire
Les antinucléaires perdent un soutien: André Mourot est décédé
Titre manipulateur d'un article du Monde
Toshiba s'offre le groupe nucléaire américain Westinghouse
Non, le nucléaire n'est pas une solution !
Paris vante les atouts de l'énergie nucléaire, le Réseau "Sortir du nucléaire" écrit aux 24 contre les propositions nucléaires de la France
La direction d'EDF affirme ne pas avoir "la productivité honteuse" (voir: Les non-accidents, perte d'alim. électriques, non-respect des règles d'exploitation...)
La sonde New Horizons (alimentée par un générateur au plutonium) prête à s'élancer vers Pluton
Nucléaire militaire: Quand les USA perdaient leurs bombes atomiques
Audio: Le magazine "Terre à terre" de Ruth Stegassy sur le nucléaire, Golfech, La Hague
Vidéo: Les documentaires de Wladimir Tchertkoff sur Tchernobyl, enfants, liquidateur... (voir les autres vidéos)

Edito: Du déni des conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl au prix Nobel de la paix : L'irrésistible ascension de l'AIEA
Relayé par les médias le bilan dérisoire de cet catastrophe nucléaire est une publicité gratuite qui innocente l'industrie nucléaire au moment où intervient une relance du nucléaire sur le plan international. Au lieu de dénoncer la contradiction inhérente aux rôles de l'AIEA, dès sa création par les Nations Unies en 1957, à la fois de promoteur du nucléaire civil et de pseudo garde fou contre la prolifération résultant pourtant du nucléaire civil, ce Nobel de la Paix, alors que des survivants d'Hiroshima étaient candidats, a renforcé l'emprise internationale de l'AIEA. Cet honneur rendu à l'AIEA, juste après la médiatisation mondiale de ses conclusions sur les conséquences sanitaires de l'accident de Tchernobyl, revient à cautionner ses mensonges qui deviennent paroles d'évangile. Ce qui, de surcroît, pourra servir à bloquer toute étude qui viendrait contredire ses conclusions... Suite [extrait de la lettre d'information n°108 du Comité Stop Nogent-sur-Seine]

Lire:
-
Quelques remarques sur le communiqué de presse et le rapport des experts OMS
- Les perles des directeurs de l'AIEA
- Comment fonctionne l'AIEA: Un témoignage

Sélection de News le 6/2/06:
Projet fou: La Russie investira plus de 175 millions d'euros en 5 ans dans la construction de centrales nucléaires flottantes
L'Iran ferme ses portes à l'AIEA: à propos de soixante ans de prolifération
Au coeur du Kazakhstan irradié
Le Nobel de la Paix pour l'équipage du K-19 ?
Faut-il réviser les normes d'irradiation ?
Le directeur de la centrale de Fessenheim riposte aux antinucléaire
Un rapport conclut à la "nocivité" des essais nucléaires français
Les antinucléaires perdent un soutien: André Mourot est décédé
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Titre manipulateur d'un article du Monde
Toshiba s'offre le groupe nucléaire américain Westinghouse
Non, le nucléaire n'est pas une solution !
Paris vante les atouts de l'énergie nucléaire, le Réseau "Sortir du nucléaire" écrit aux 24 contre les propositions nucléaires de la France
Déclarations de Chirac: La dissuasion à la française "évolue", le nucléaire est devenu une arme de combat
La direction d'EDF affirme ne pas avoir "la productivité honteuse" (voir: Les non-accidents, perte d'alim. électriques, non-respect des règles d'exploitation...)
La sonde New Horizons (alimentée par un générateur au plutonium) prête à s'élancer vers Pluton
Nucléaire militaire: Quand les USA perdaient leurs bombes atomiques
Audio: Le magazine "Terre à terre" de Ruth Stegassy sur le nucléaire, Golfech, La Hague
Vidéo: Les documentaires de Wladimir Tchertkoff sur Tchernobyl, enfants, liquidateur... (voir les autres vidéos)
Belgique: après le nucléaire, la cogénération
Blague du jour: Chirac annonce le lancement d'un réacteur de 4ème génération (Une réponse fallacieuse à la crise pétrolière) et la création d'une agence indépendante sur le nucléaire
Les Débats:
Débat sur
les déchets nucléaires:
Vers un stockage en profondeur des déchets nucléaires
Le Réseau "Sortir du nucléaire" publie son propre bilan du débat public
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
Des citoyens réclament un référendum local
Débat sur le futur réacteur EPR:
La perspective de l'EPR mobilise toujours - Le nucléaire et ses secrets
Quand le débats publics rencontre le secret-défense
Débat sur Iter:
Les opposants font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence
Les excellentes centrales nucléaires françaises:
Double (voir triple) défaillances des circuits de secours sur 34 réacteurs
Risque
sismique et centrales: 42 réacteurs sur 58 menacés !
Risque incendie
un dossier accablant pour EDF
Agenda:
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)

Sélection de News le 27/1/06:
Les opposants à Iter font annuler le premier débat public à Aix-en-Provence
Médiatiquement et commercialement le nucléaire se porte très bien (pourtant: les Européens ne veulent pas du nucléaire)
Titre manipulateur d'un article du Monde
Toshiba s'offre le groupe nucléaire américain Westinghouse
Non, le nucléaire n'est pas une solution !
Paris vante les atouts de l'énergie nucléaire, le Réseau "Sortir du nucléaire" écrit aux 24 contre les propositions nucléaires de la France
Impact des essais nucléaires français
Déclarations de Chirac: La dissuasion à la française "évolue", le nucléaire est devenu une arme de combat
La direction d'EDF affirme ne pas avoir "la productivité honteuse" (voir: Les non-accidents, perte d'alim. électriques, non-respect des règles d'exploitation...)
A propos de soixante ans de prolifération nucléaires: L'Iran défie les Occidentaux... (lire: La CIA aurait remis à l'Iran des plans pour une bombe)
La sonde New Horizons (alimentée par un générateur au plutonium) prête à s'élancer vers Pluton
Nucléaire militaire: Quand les USA perdaient leurs bombes atomiques
Débat sur les déchets nucléaires: Comment conclure un débat sans débat ?
-
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
-
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
- Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
- Des citoyens réclament un référendum local
Suite des débats... le débat sur le futur réacteur EPR (lire: Quand le débats publics rencontre le secret-défense).
Audio: Le magazine "Terre à terre" de Ruth Stegassy sur le nucléaire, Golfech, La Hague
Vidéo: Les documentaires de Wladimir Tchertkoff sur Tchernobyl, enfants, liquidateur... (voir les autres vidéos)
Belgique: après le nucléaire, la cogénération
Blague du jour: Chirac annonce le lancement d'un réacteur de 4ème génération (Une réponse fallacieuse à la crise pétrolière) et la création d'une agence indépendante sur le nucléaire
Nuage de Tchernobyl: expertise ordonnée dans 13 villages corses
Temelin: Nouvelles protestations autrichiennes
Les excellentes centrales nucléaires françaises:
Double (voir triple) défaillances des circuits de secours sur 34 réacteurs
Risque
sismique et centrales: 42 réacteurs sur 58 menacés !
Risque incendie
un dossier accablant pour EDF
Agenda:
15 avril à Cherbourg: Manifestation internationale contre l'EPR (Lire: On ne sortira pas du nucléaire sans les centrales à charbon, fioul, gaz)

Sélection de News le 18/1/06:
La sonde New Horizons (alimentée par un générateur au plutonium) prête à s'élancer vers Pluton
Quand les USA perdaient des bombes H: Espagne, il y a 40 ans, des bombes atomiques sur Palomares
Débat sur les déchets nucléaires: Comment conclure un débat sans débat ?
-
Quels scénarios de production? (Benjamin Dessus)
-
L'enfouissement est contesté par l'opinion, selon la CPDP
- Surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure
- Des citoyens réclament un référendum local
Suite des débats... le débat sur le futur réacteur EPR (lire: Quand le débats publics rencontre le secret-défense).
A propos de soixante ans de prolifération nucléaires: L'Iran défie les Occidentaux... (lire: La CIA aurait remis à l'Iran des plans pour une bombe)
Les non-accidents en France: Perte d'alim. électriques, non-respect des règles d'exploitation...
Audio: Le magazine "Terre à terre" de Ruth Stegassy sur le nucléaire, Golfech, La Hague
Vidéo: Les documentaires de Wladimir Tchertkoff sur Tchernobyl, enfants, liquidateur... (voir les autres vidéos)
Belgique: après le nucléaire, la cogénération
Commercialement, le nucléaire se porte très bien
Blague du jour: Chirac annonce le lancement d'un réacteur de 4ème génération (Une réponse fallacieuse à la crise pétrolière) et la création d'une agence indépendante sur le nucléaire
Nuage de Tchernobyl: expertise ordonnée dans 13 villages corses
Polynésie: La commission d'enquête sur les essais nucléaires rendra ses conclusions le 26 janvier
Temelin: Nouvelles protestations autrichiennes
Laboratoire CRIIRad & Bandazhevsky, le travail scientifique a débuté (Youri Bandajevsky [le prisonnier de Tchernobyl] est enfin libre)
EDF: l'opération de capitalisme populaire tourne au fiasco
Accident d'irradiation au Chili (voir: Les salariés "faiblement contaminés")
Adamov sera extradé en Russie et pas aux Etats-Unis
Berlin finance les travaux de Tchernobyl
Le CEA choisit le supercalculateur de Bull pour simuler l'arme nucléaire
A Laval, un débat mouvementé sur le réacteur EPR
Le Québec dans le gouffre du nucléaire
Les excellentes centrales nucléaires françaises:
Double (voir triple) défaillances des circuits de secours sur 34 réacteurs
Risque
sismique et centrales: 42 réacteurs sur 58 menacés !
Risque incendie
un dossier accablant pour EDF

Sélection de News le 3/1/06:
Laboratoire CRIIRad & Bandazhevsky, le travail scientifique a débuté (Youri Bandajevsky [le prisonnier de Tchernobyl] est enfin libre)
A propos de soixante ans de prolifération nucléaires: L'Iran, la Corée du Nord...
Le nucléaire pas assez contrôlé en Belgique
EDF: l'opération de capitalisme populaire tourne au fiasco
Accident d'irradiation au Chili (voir: Les salariés "faiblement contaminés")
Adamov sera extradé en Russie et pas aux Etats-Unis
Berlin finance les travaux de Tchernobyl à hauteur de 12,4 millions d'euros
Les non-accidents en France: explosion de 2 transformateurs à la centrale du Blayais (lire: Nucléaire et risque incendie)
Le CEA choisit le supercalculateur de Bull pour simuler l'arme nucléaire
A Laval, un débat mouvementé sur le réacteur EPR
Le cancer atteint de plus en plus d'enfants
Le Québec dans le gouffre du nucléaire
Russie: Explosion près d'une centrale nucléaire
Le parquet russe inquiet du stockage de matière radioactive à Grozny
L'opinion mondiale contre la construction de centrales nucléaires
Faibles doses: ll y a officiellement 2 millions de morts par cancer dues aux retombées radioactives (principalement liées aux essais nucléaires dans l'atmosphère)
Les promoteurs du nucléaire AIEA et El-Baradeï Nobel de la paix: Un Nobel pour la négation des conséquences de Tchernobyl
Sellafield (Windscale): la fuite est officiellement confirmée
Stockage à La Hague de déchets australien: la Cour de cassation confirme la condamnation de la Cogema
Blague du jour: Essais nucléaires, une pension accordée au titre du "syndrome anxieux"
Transport de plutonium : 3 militants de Greenpeace convoqués par la DST
Contamination nucléaire au Tibet: demande de libération du militant écologiste chinois
Commercialement, le nucléaire se porte très bien
Greenpeace dénonce un nouveau scandale (voir vidéo en real et le dossier en PDF): EDF exporte des déchets en Russie

Les excellentes centrales nucléaires françaises:
Double (voir triple) défaillances des circuits de secours sur 34 réacteurs
Risque
sismique et centrales: 42 réacteurs sur 58 menacés !
Risque incendie
un dossier accablant pour EDF

Les pseudo-débats sur le nucléaire en France:
Débat sur les déchets nucléaires:
surenchère pour faire passer le projet d'enfouissement à Bure ("L'idée" d'un site international de stockage progresse ; Quand le débats publics rencontre le secret-défense ; Des citoyens réclament un référendum local)
Débat sur le futur réacteur EPR