RIA Novosti, 31/3/2008: 

Westinghouse fournira du combustible nucléaire à l'Ukraine: un choix dangereux (experts russes)

L'Ukraine met en danger la sécurité de ses centrales nucléaires en signant avec l'américain Westinghouse un contrat de livraison de combustible nucléaire pour leurs blocs, ont estimé des experts russes dans un entretien accordé à RIA Novosti. Le 30 mars, l'Ukraine et Westinghouse Electric Sweden ont signé un contrat portant sur la livraison de 630 ensembles de cartouches pour trois blocs nucléaires ukrainiens. "Signer ce contrat revient à jouer avec le feu. Le fonctionnement des ensembles de cartouches américaines a posé des problèmes sur un bloc VVER de la centrale tchèque de Temelin. Finalement, les Tchèques ont dû renoncer aux cartouches américaines en raison du risque d'accident", a expliqué Iouri Stoujnev, ancien directeur du bloc de la centrale d'Obninsk (région de Kalouga), première CN du monde. Sergueï Komarov, directeur adjoint de l'Institut de problèmes énergétiques des régions, a noté de son côté que "le recours au combustible Westinghouse dans des blocs de fabrication russe comporte un risque". "L'utilisation du combustible nucléaire américain en République tchèque et en Finlande a poussé ces pays se tourner de nouveau vers le fournisseur russe TVEL", a-t-il indiqué. D'ailleurs, le combustible nucléaire américain est 25% plus cher que le combustible russe, "il est donc clair que le passage partiel au combustible américain est politiquement motivé", a noté de son côté Semen Dragoulski, directeur général de l'Association pour l'efficacité énergétique en Russie. Le contrat a été signé sans aucun appel d'offres, ce qui laisse supposer des dessous politiques, a-t-il précisé. Le groupe russe TVEL est l'unique fournisseur d'ensembles de cartouches pour les centrales nucléaires ukrainiennes. Selon la stratégie énergétique de Kiev, l'Ukraine devrait avoir trois fournisseurs de combustible pour ses centrales nucléaires d'ici 2030.


A propos des réacteurs de type VVER
(de conception soviétique):

-
Temelin

-
Kozlodouï

- Greifswald (en ex-RDA) a échappé de peu à une catastrophe de la dimension de Tchernobyl en 1976