Sud-Ouest, 11/6/2009: 

Tourisme à la centrale: Tchernoblaye est contre

BORDEAUX. Des visites sont organisées sur le site blayais. Un comble pour l'association anti-nucléaire

Cinq militants de l'association Tchernoblaye se sont retrouvés hier à 13 heures, devant l'Office du tourisme de Bordeaux, pour distribuer des tracts. Une action menée à l'heure prévue du départ d'un car de l'Office, en direction de la centrale nucléaire du Blayais. Cela, dans le cadre de « tourisme et économie », des visites organisées sur les sites industriels majeurs du département.

« Victoire psychologique »

« Les commentaires qui seront faits sont ceux de la centrale », expliquait Stéphane Lhomme, président de l'association, membre du réseau Sortir du nucléaire. « L'information unilatérale est anormale ! Nous sommes là pour donner un autre point de vue. »

Les militants visaient aussi à perturber le départ du bus, mais celui-ci, avec ses 21 passagers, a été déplacé discrètement... « C'est... une victoire psychologique, affirmait M. Lhomme, ils ont déplacé leur départ ! » Jean-Daniel Terrassin, directeur de l'Office, se contentait d'expliquer « qu'il existe une demande ponctuelle pour ce lieu, comme pour les autres sites industriels. »


A propos de Tourisme radioactif...

- La colo de Tchernobyl empoisonne Fontenay
(en jpg 800 Ko)

- Le Chernobyl tour avec Tourkiev ou Ukrainian Youth Hostel Association (voir photos)

- A bikini
(en PDF, Géo n°242, avril 1999), l'article oublie de dire que les touristes signent un papier en arrivant où ils s'engagent à ne pas porter plainte si plus tard ils tombaient malades...

Et une mauvaise blague, une pub de l'office du tourisme de La Hague en PDF (dans le magazine "Pays de Normandie" n°57 été 2007)